22 juin: La nouvelle salle de réunion du Grand Conseil

Imprimer

bunker_plan_caval.jpgPour une fois Pascal Décaillet se tait. Il affiche une image pour dire ce qu'il pense du huis clos du Grand Conseil genevois pour débattre de la motion du MCG demandant déclarer Kadhafi personna non grata et accessoirement de son président Guy Mettan.

Sur l'affaire Kadhafi et le huis clos Philippe Souaille chronique depuis l'Afrique: Valente est un pro et Minet se trompe sur Mettan. Djemâa Chraïti la blogueuse de Pâquis j'adooore émet une proposition originale: demander à Kadhafi d'investir les 1,5 millions dans une fondation genevoise.

Pour le reste, la blogosphère Tribune livre toujours une moisson très riche, comme une prairie au printemps après la pluie.

 

Le marché des actions en surrégime casse trop souvent son moteur par Antoine Vielliard
Depuis l'an 2000, les actions se sont révélées moins attractives que les obligations. Plutôt paradoxal lorsqu’on sait que ce sont précisément au cours de ces années que les actionnaires se sont montré les plus exigeants en terme de rentabilité, de retour sur investissement et de dividendes. Lorsqu’on regarde les indices boursiers sur longue période on s’aperçoit que depuis 2000 les indices boursiers sont plus volatils mais qu’ils ne progressent plus sur le long terme. Un peu comme un automobiliste trop pressé qui roulerait toujours en surrégime, casserait son moteur à plusieurs reprises et serait obligés  à des arrêts multiples. Pour certains il ne s’agit que d’un accident de parcours lié à la baisse structurelle des taux d’intérêt et aux krachs boursiers. Curieux accident qui dure toute une décennie.

Impôt à la source des frontaliers le quasi résident un concept illégal par Frédéric Vahle
Dans son magazine no 100 de juin 2010, le Groupement transfrontalier européen (GTE) valide un prétendu statut de quasi-résident, lequel n'existe ni en droit suisse ni en droit français. selon l'art. 25 B de la CDI-F, la Suisse ne peut tenir compte d'éléments de revenus étrangers que pour ses propres résidents. Jusqu'à preuve du contraire, un frontalier n'est pas un résident de Suisse. Le Tribunal fédéral a dit que les frontaliers qui obtiennent plus de 90 % de leurs revenus totaux en Suisse ont droit aux mêmes avantages fiscaux que les travailleurs nationaux, conformément notamment à l'art. 9 al. 2 Annexe I ALCP. Il n'a pas dit que cette catégorie de frontaliers devenaient des résidents, avec les mêmes obligations que ces derniers. La CDI-F est donc toujours applicable. Ce n'est que lorsqu'une disposition nationale est contraire à l'ALCP qu'elle doit être écartée. (...) Le GTE est-il conscient de sa responsabilité si ses collaborateurs devaient se tromper dans le cadre de l'établissement des déclarations fiscales genevoises ? Vu que, systématiquement, le GTE  prend le contre-pied  des informations du recourant, qui contre vents et marées, a finalement obtenu gain de cause devant le TF, on est en droit de se poser des questions.

Je demande à Kadhafi d'investir les 1,5 millions dans une fondation genevoise par Djemâa Chraïti
Je vais demander au clan la rétrocession du 1.5 million francs en faveur de la création d’une Fondation "REGARDS CROISES" pour la promotion et la compréhension des autres cultures en terre genevoise calviniste par excellence, c’est-à-dire très repliée sur elle-même. (...) Ceci ne remet pas en question le fait que Hannibal Kadhafi a été appréhendé pour justes motifs quant à la suite nous la connaissons, un imbroglio qui  montre comment les étrangers sont traités à Genève, regardez avec Hannibal mais alors imaginez tous les autres, les sans voix  qui n'ont pas les moyens de se défendres : souvent très mal traités et parfaitement incompris.

Une chanson douce que me chantait ma maman par Esther Ackermann
Petite, je restais des heures devant mon tourne-disque. J'écoutais les chansons autant que je regardais les pochettes de disques. Je les ai d'ailleurs conservées. Les vinyles sont aujourd'hui rangés dans ma bibliothèque.

Démissions à la Constituante genevoise: significatif ? par Marguerite Contat-Hickel
Plus généralement, 11 démissions entre le 20 novembre 2008 et le 20 juin 2010 : est-ce significatif d’un processus qui serait en panne ? Un petit tour sur les archives de la Constituante Vaudoise nous montre que pour la même période, et sur 180 Constituants, cette dernière a connu 15 démissions la première année et  9 la seconde, les démissions diminuant au fil des ans. Au total, le tournus aura été de 17 % durant les 4 ans.

Bourses, ne nous emballons pas! par Thomas Veillet
Il se pourrait que les promesses ensoleillées de ce matin soient les mêmes que celles que les marchés nous ont faites hier. Si, souvenez-vous, hier matin les chinois lâchaient la bride au Yuan et c’était considéré comme hyper, super, génialement positif. L’Europe a même terminé sur une belle note positive. Questions : A quelle vitesse le yuan va-t-il se dissocier du dollar ? Cela est-il vraiment positif pour les USA ?

Mission du roman au XXIe? par Antonin Moeri
L’autre jour, un élève présenta un livre devant sa classe. Le roman d’un Anglais qui participa à des combats aériens lors de la seconde guerre. À la question qui lui fut posée «As-tu appris quelque chose en lisant ce roman?», l’ado répondit: «Ah oui, j’ai beaucoup appris sur la vie des pilotes, comment ils s’entraînaient, ce qu’ils mangeaient, le courage qu’ils devaient avoir pour partir en mission, la discipline qu’ils devaient s’imposer». Cette réponse enthousiaste d’un garçon de quatorze ans m’a laissé songeur. Je me suis demandé si le roman avait pour mission d’apprendre quelques chose au lecteur. (...) Beaucoup plus efficaces que le roman sont, dans ce domaine, internet, la télé, les enquêtes socio-linguistiques ou médicalo-légales, les radios, les journaux, les revues spécialisées ou non, les encyclopédies, les entretiens de syndicalistes ou de footballeurs convertis à l’islam. Mais alors, me disais-je en félicitant l’élève qui avait présenté le livre d’un auteur anglais, quelle pourrait être la mission du roman en ce début de XXI e siècle? (...) Si l’oeuvre de Louis-Ferdinand Céline est peu recommandable en ces temps obscurs et moralisants, c’est sans doute parce qu’elle reste un mystère qui provoque un malaise. Et que le malaise n'est pas tendance. 

Affaire Kadhafi: Valente est un pro et Minet se trompe sur Mettan par Philippe Souaille
Pour avoir suivi le débat depuis le début, je peux en témoigner, jamais, à ma connaissance, durant toute la détention des otages, Stéphane Valente n'a mis en doute la forme et le caractère justifié de l'intervention de la police genevoise. Tout au contraire, l'élu UDC de Vernier a toujours affirmé, en professionnel de la sécurité, qu'au regard des antécédents du personnage, le meilleur moyen d'intervenir sans risque de dérapage, force devant rester à la loi, c'était en force et en nombre. (...) Défendre la police à tout prix, c'est aussi la spécialité de Minet, qui lui est dans son rôle de flic syndiqué... Sauf qu'il se fourvoie en critiquant la critique du Président du Grand Conseil. (...) Sur le fond, que faire face aux Kadhafi ? Maintenir l'Etat de droit me parait essentiel. C'est notre honneur.

Vive la Commune, bordel ! par Pascal Holenweg
Mars 2011 : élections municipales genevoises et 140e anniversaire de la Commune de Paris

Rome et Jérusalem, le choc de deux civilisations par Maurice-Ruben Hayoun
Nous obtenons enfin une étude digne de ce nom sur les antagonismes réels ou supposés, les haines recuites qu’on imagine, entre deux capitales aussi célèbres quoique différentes l’une de l’autre, Jérusalem et Rome. Le but de Martin Goodman est de voir si cette opposition a été réelle au cours de l’histoire ou si elle a été fabriquée artificiellement par des témoignages biaisés ou des chroniqueurs partiaux qui n’ont fait qu’interpréter les faits à leur façon. (...) La diabolisation des juifs avec son corollaire, l’antisémitisme, rendait pratiquement impossible toute coexistence entre Rome et Jérusalem. M. Goodman a été bien inspiré de consacrer son bref épilogue à l’antisémitisme. Où donc plonge-t-il ses racines ? Est-ce sous Constantin qu’il émergea ou doit-on compter avec lui dès le IIIe siècle avant notre ère, lorsque des auteurs grecs vivant en Egypte n’hésitaient pas à propager des vilenies sur leurs voisins et concitoyens juifs… En fait, je préfère reprendre l’opinion d’un autre grand spécialiste de la Rome ancienne, Théodore Mommsen (1817-1903), selon lequel Israël a fait son apparition sur la scène de l’histoire mondiale en même temps que son frère jumeau… l’antisémitisme.

Les triporteurs de Partage par Vincent Gall
"L'objectif du Samedi du Partage : récolter 85 tonnes pour les associations caritatives et services sociaux dans les magasins du canton de Genève "

Cétacé, le huis clos n’augure rien de bon par Christina Meissner
Le huis clos, au lieu de calmer les esprits ne fait que les échauffer. On l’a vu vendredi à Genève pour l’affaire Kadhafi. (...) Reste à espérer que les cétacés, dont la chasse se décide à huis clos aujourd’hui lors de la 62e session de la commission baleinière, aient pour les défendre des partisans aussi pugnaces que certains de nos politiques à Genève. Personnellement je leur enverrai bien notre « Stauffer », quitte à risquer la guerre de la baleine avec le Japon, la Norvège et l’Islande.

Vadrouille sur une tranche de Leerdammer

Cette satanée ville est comme Catherine Deneuve…toujours en travaux ! Chercheraient-ils du pétrole sous le jet d’eau ? Aujourd’hui en ville, j’ai vraiment eu l’impression de me balader sur une tranche de Leerdammer, sautillant avec agacement  pour échapper aux trous béants. Quoi ? Vous ne connaissez pas ce fromage aseptisé qui ressemble à du plastique et qui ne pue pas ? C’est comme le Babybel mais avec des trous !

Meat-hic par Djemâa Chraïti
Il ne se passe plus une soirée sans qu'une amie ou un ami, célibataire, en général la cinquantaine, ne vous parle de ses rencontres Meetic.  (...) A chaque récit, je ne puis m'empêcher de rire, une amie me disait avoir rencontré un Evangéliste qui s'active sur les sites de rencontres  à vous faire rencontrer Dieu, la seule histoire qui ne vous décevera pas et qui s'inscrit dans le " aimer pour toujours".   Mais encore, une soirée mythique où l'homme a oublié de cacher son alliance.

Commentaires

  • J'avais plus d'ambition qu'1,5 millions en proposant que Khadafi investisse pour une traversée de la rade. Voir mon blog du 6 septembre 2009 "Et si Khadafi venait aider Genève en rade"... Bon depuis pas mal d'encre à coulé. Bien à vous

Les commentaires sont fermés.