16 août: dans la cible, le loup, moi...?

Imprimer

fusil pointé.pngL'automne s'étant invité à la mi-août. La lecture des blogs de la Tribune a quelque chose de fascinant. L'exercice obligé par l'engagement de publier chaque jour ou presque le meilleur des billets a ses contraintes, mais aussi ses joies. Propos insolents, écriture maladroite - les blogs sont là pour libérer la parole, billets écrits, recherche de l'effet. Émotions fortes, chroniques locales. Défenses des opprimés, propagande et autre credo. Il y en a pour tous les goûts dans la blogosphère de la Tribune. On sent la fin des vacances.

Dans la cible fut le loup du Valais. Et les Valaisans avec. Pascal Décaillet prend leur défense dans Gallaz est grand – Le loup est son prophète.

Dans la cible aussi, le tireur de fête foraine dont Daniel Cornu de retour du festival de la photographie d'Arles raconte l'étrangeté dans Arles et ses Innocents meurtris. (vidéo)

Dans la cible encore, celle d'Haykel Ezzeddine, les athlètes du triathlon de Genève. 48 photos.

Dans la cible toujours, celle de Walter Schlechten, le président de Genève tourisme et son désormais célèbre On s’emm…. à Genève le dimanche !

Ça suffit les vacances par Bertrand Buchs
Pas productif pour deux sous. Pas écologiste, avec les voyages en avion, en voiture. Bref le plaisir est pervers. Il faut remédier à cela et faire de l’ordre. Les tiroirs, le Conseil Fédéral, les banlieues. Du boulot.

Une Commission parlementaire adopte un projet de loi réduisant la protection de la forêt brésilienne par Bernard Comoli
C'est par 13 voix contre 5, qu'une Commission spéciale de la Chambre des députés a approuvé, le 6 juillet dernier, un projet de loi destiné à remplacer le Code forestier en vigueur depuis 1965. Cette Commission, créée en octobre 2009, est majoritairement composée de représentants de la "Bancada ruralista", un groupe parlementaire qui défend les intérêts de l'agrobusiness.

26 septembre: les jeunes en étude sont gravement touchés par Catherine Pahud
"Les jeunes qui ne trouvent pas d'emploi après avoir terminé leur scolarité ou leurs études devront observer un délai d'attente de 120 jours, le même délai que pour les jeunes âgés de moins de 25 ans sans enfants, qui se retrouvent au chômage par exemple après avoir obtenu leur maturité." "En revanche, rien ne change pour les jeunes qui ont travaillé durant leur apprentissage ou leurs travaux de recherche et qui ont ainsi rempli les conditions relatives à la période de cotisation. Ces catégories de personnes doivent observer un délai d’attente général" Qui paient pour les moins de 25 ans s'ils se retouvent au chômage? Les parents ou les services sociaux? Et à nouveau tout est question de moyens ( salaire) et d'investissements et retour sur investissement...

Arles et ses Innocents meurtris par Daniel Cornu
(...) Je me suis beaucoup amusé lors d'une étape de la promenade argentique, Shoot! La photographie existentielle, sous le patronage symbolique de Sartre et Simone de Beauvoir. Ce sont des images produites par le tir photographique dans les fêtes foraines, à partir des années qui ont suivi la première guerre mondiale. Un plomb logé dans le centre de la cible déclenchait un éclair de magnésium et un cliché du tireur habile. Simone a fait mouche. Elle ferme les yeux, effet probable d'un léger décalage entre les deux opérations. Le commissaire a eu l'idée ludique d'installer un stand à l'entrée de l'exposition. J'en rapporte l'image insolite d'un tireur grimaçant, digne fils de Tell. Et tout plein de questions sur le sens du geste: qu'est-ce que «tirer un portrait», que signifie ici une opération qui fait exister une image de soi par un acte ordinairement mortel? Le regard de chacun amène l'autre à l'existence ou le nie. La carabine épaulée, soi-même comme un autre?


Rencontres d'Arles : Shoot, la photographie existentielle
envoyé par la-croix. - Découvrez plus de vidéos créatives.

Des champignons et des hommes (et des femmes) par Eric Bertinat
Madame le chef de la police, engagez d'urgence des policiers grisons ! 

Un blog ou pas ? par Cyrano (nom connu de la rédaction)
D’un coté, j’ai envie de dire beaucoup, j’ai des idées plein la caboche, des critiques qui me brûlent les lèvres, des recherches que j’aimerais partager pour les corriger et les améliorer. De l’autre, j’ai charge d’âme, de famille, d’associations, ma parole n’engage pas que moi, et quand bien même ce serait le cas maintenant, ma parole d’aujourd’hui m’engage pour toute la vie.


La main invisible est-elle socialiste ? par Philippe Souaille
Les statistiques tendent à le démontrer: lorsqu'un trop petit nombre de trop grosses fortunes accaparent une trop grande part de la richesse nationale aux Etats-Unis, qui comme ont le sait sont le moteur de l'économie globale, cela déclenche une crise mondiale. C'est notamment le cas lorsque le 1% le plus riche détient 20% de la richesse ou (les deux courbes évoluant en parrallèle) que le 1 pour mille accapare 8% de cette même richesse... Ce phénomène a été observé à deux reprises dans l'histoire, en 1929 et en 2007... L'extrait à ce sujet de mon dernier film, "Le secret des Dieux", visible sur youtube et daily motion, avec quelques autres, et disponible dès à prsent en DVD en Suisse. Il est sous-titré en six langues.

L'agriculture doit être protégée du "marché", chantre de la spéculation par Patrick Lussi
Le "marché" est quasiment un domaine interdit à la politique. Émettre des doutes sur son concept, son fonctionnement, ses exagérations et vous êtes traité de communiste par les "seigneurs" du libéralisme. Ajoutez vos critiques et refus de la mondialisation libérale et les malheurs qu'elle créent par son avidité, sans foi ni loi, du profit et vous devenez un marxiste utopiste.

easyJet (Suisse) annulations, retards et déviations: trop, c'est trop par Mike Gerard
Cet été en général – la semaine du 9 août en particulier – a été un vrai cauchemar pour de nombreux passagers ayant réservé des vols avec easyJet Switzerland. Quantité de vols ont été annulés ou opérés avec plusieurs heures de retard. Deux vols, revenant dans la nuit de samedi d’Ibiza et Split, auraient atterri à Genève tellement au-delà minuit trente, heure à laquelle l’aéroport ferme, qu’ils ont été déviés sur Lyon (entraînant un trajet en bus de Lyon à Genève en milieu de nuit). Dimanche soir, la performance désastreuse d’easyJet a fait l’objet d’un reportage dans le téléjournal de la TSR à 19h30, suivi par un interview de Jean-Marc Thévenaz, directeur d’easyJet Switzerland, diffusé dans l’émission Mise au Point. Analyse. 

Affaire Mabhouh: Berlin rend l'agent du Mossad à Israël...
par Mohamed Ftelina
Dubaï inquiet de sa libération La dixième chaine de télévision israélienne a annoncé que le dénommé Uri Brodsky, accusé du meurtre du dirigeant du Hamas Mahmoud Mabhouh à Dubaï, est arrivé en Palestine occupée après avoir été relâché sous caution par l'Allemagne samedi. Les Emirats Arabes Unis se sont dits "inquiets" après la libération de Brodsky et son retour en "Israël", alors que la plainte déposée contre lui est toujours en vigueur. C'était à prévoir, les autorités allemandes ont relâché l'agent du Mossad israélien Uri Brodsky à peine un jour après que la Pologne le lui a livré. Justice ou injustice?... 

Le triathlon International de Genève en 48 photos par Haykel Ezzeddine
Pour la petite histoire et pour compléter l’information que j’ai publié dans ma précédente note  tous les gagnants du triathlon ont reçu un cadeau de la part de Genève Tourisme. Un organisme qui agit comme un partenaire mais qui oublie de remplir son rôle: faire la promotion de cet évènement. Voici en exclusivité pour PLANETE PHOTOS le podium de tous les gagnants de la catégorie Triathlon Suisse...

Rwanda, Négritude, Négrophobie: Boubacar Boris DIOP aux entretiens de l'INA par Gorgui Ndoye
Il est incontestablement l'un des auteurs africains contemporains les plus engagés. Plume alerte, notre frère et ami Boris Diop est une fierté pour la jeune génération africaine.

On s’emm…. à Genève le dimanche ! par Walter Schlechten
De retour de vacances, Toronto, Niagara, Owen Sound, Kilarney, Ottawa et Kingston, en passant par de petites villes, j’ai pris connaissance de l’article de l’Illustré daté du 4 août, dans lequel Jean-Pierre JOBIN affirme ; « on s’emm… à Genève le dimanche ». Ma première réaction a été celle de dire qu’il a entièrement raison. Mais ipso facto je me suis rendu compte que cette petit phrase venait de la bouche du président de Genève Tourisme, avec sa marque déposée « Genève, un monde en soi », vous savez. Impuissance avouée ou cruelle désillusion d’un constat d’échec ? Je ne sais pas ce qui pousse Monsieur JOBIN à flinguer avec lucidité sa ville, son canton, sa région. Un appel sournois aux politiques pour que les choses changes, peut-être ! Mais les choses peuvent-elles changer à Genève ?

Gallaz est grand – Le loup est son prophète par Pascal Décaillet
Refuser le loup, c’est ne pas avoir assez confiance en soi pour accepter l’altérité. Un comportement qui s’apparenterait à la xénophobie. Tel serait le Valais d’août 2010, encore au stade « infantile », voire « tribal », dixit sans rire le très adulte Christophe Gallaz, dimanche soir, sur la RSR. À mesure que s’évaporaient dans l’éther les mots irrévocables de mon confrère, se dessinait une sacrée quintessence de paternalisme face à la réserve d’Indiens...

Une femme qui n'arrive pas à faire prendre conscience à son mari qu'elle est enceinte... par Béatrice Fuchs
... des dénis de grossesses, une mère qui abandonne son nouveau-né dans un sac à dos, probablement dans une telle détresse qu'elle n'a pas eu la force de remettre son enfant dans une crèche ou un endroit recueillant un enfant, quant à la séquestration et au meurtre, que dire... Que faire ? Retrouver des formes de communication, des paroles autres, plus de solidarité...entre les générations.

Commentaires

  • . des dénis de grossesses, une mère qui abandonne son nouveau-né dans un sac à dos, probablement dans une telle détresse qu'elle n'a pas eu la force de remettre son enfant dans une crèche ou un endroit recueillant un enfant, quant à la séquestration et au meurtre, que dire... Que faire ? Retrouver des formes de communication, des paroles autres, plus de solidarité...entre les générations.

Les commentaires sont fermés.