16 novembre: vive les commentaires!

Imprimer

commentaires.jpgUne fois n'est pas coutume, je mets en exergue trois commentaires dans cette sélection des blogs Tribune. Trois commentaires parmi les dizaines qu'enregistrent chaque jour la blogosphère de notre journal. La plupart ne sont pas signés.

Cela suscite à l'occasion quelques débats passionnés comme celui que nous avons ouvert la semaine passée sur ce portail et qui se clôt ces jours avec la publication par Daniel Cornu de trois notes consacrées au sujet et nourries par de nombreuses interventions d'internautes.

Avec Daniel Cornu, qui est maître ès déontologie journalistique et vient de publier au seuil  Les médias ont-ils trop de pouvoir, je partage le voeu - lui parle d'exigence - que tous les commentaires soient signés, mais, contrairement à lui, je ne vois pas de problème majeur à ce que des commentateurs masqués puissent s'exprimer, dans la mesure où leur prose conserve un minimum de courtoisie et de pertinence, ce qui est généralement le cas.

[Comme d'hab, il suffit d'un clic sur les mots soulignés pour accéder aux blogs cités.]

"Chère Djemaa, écrit Sarah à l'adresse de l'auteur du blog Pâquis, j'adooore, Depuis que vous nous relatez l'histoire des Pâquis au jour le jour, nous nous prenons à aimer ce quartier. Continuez car vos écrits nous enchantent."

Merci, écrit valérie, merci et mille mercis Thomas de prendre un ton aussi sarcastique et humouristique pour nous parler des marchés;
sans ça je crois qu'il y aurait de quoi pleurer....  A noter que Thomas Veillet auteur du blog morningbull.blog.tdg.ch et d'une chronique dans la Tribune chaque mercredi aussi ouvert une page sur Facebook. L'appétit vient en mangeant.

Les cas de burn out, de dépressions et de maladies psychosomatiques vont exploser écrit Frédéric Vahlé , ce qui va augmenter le coût de la santé, donc augmenter les primes d'assurance maladie et les primes d'assurance pour perte de gain en cas de maladie, voire les cotisations à l'assurance invalidité. Lu sous la note Non à l’extension sans fin des heures d’ouverture des magasins publiée par René Longet.

La Compagnie des Vieux Grenadiers, écrit Pierre Bezançon, n'a de commun avec les frasques du boucher de l'Europe (lire:le p'tit caporal) que certaines pièces d'uniformes et d'armement: Les Vieux Grenadiers sont la résurgence des milices genevoises de l'époque. L'Histoire ne semble pas avoir été la branche "maitresse" de l'auteur des élucubrations de M.Lapal. A bon entendeur... Lu sous la note Vieux-Grenadiers : Mettan dans la fournaise publiée par Pascal Décaillet

La consitution doit mieux reconnaître les associations par Maurice Gardiol La Constituante doit reconnaître le travail accompli et les services rendus à la collectivité par les diverses associations, subventionnées ou non. Le Conseil économique et social avait déjà élaboré toute une réflexion et émis des propositions à ce sujet il y a une dizaine d'années dont beaucoup sont malheureusement restées lettres mortes.

Pseudonymes sur la Toile (II) par Daniel Cornu Sur un blog journalistique, l'ouverture aux commentaires suppose, à mes yeux, une précaution élémentaire: savoir à qui l'on a à faire. (...) La déontologie journalistique accepte que des sources d'information ne soient pas citées. Elle commande même de les tenir secrètes lorsqu'elles sont confidentielles, jusqu'à encourir parfois les foudres des tribunaux. Cette confidentialité vient d'être étendue par le Tribunal fédéral aux sources électroniques sur la Toile, donc aux commentaires sur les sites de médias. La déontologie impose cependant de les connaître, ces sources. Je n'ai pas d'autre prétention.

Aung San Suu Kyi est libre ! par Pierre Scherb Sois vraiment la personne que tu crois être. Pensait-elle à cette phrase lorsqu'elle a quitté, en 1988, Oxford, son mari et deux fils pour s'occuper de sa mère malade à Rangoon ?

Entre grand banditisme et multinationales, seule la légalité des pratiques diffère par Christina Meissner Impossible de faire accomplir une tâche sociale à un détenu pour payer sa dette envers la société, ou de contraindre un chômeur à accepter un travail rémunéré. Agir de la sorte est assimilé à du travail forcé et donc contraire aux Droits de l'Homme ou Droits humains comme on dit aujourd'hui. Attirer des entreprises à coup de conditions fiscales alléchantes, laisser ces dernières engager du personnel,  venu d'ailleurs, pour fermer ensuite boutique et lâcher les travailleurs sur le pavé, c'est humain, légal et même couramment pratiqué. Privatiser les bénéfices et socialiser les pertes, on n'a pas fini de pleurer l'incohérence de notre société....

Musique Municipale de Carouge par François Velen Après le magnifique concert donné en commun avec l’Union accordéoniste carougeois, présidée par Pierre-André Chabloz, dirigée par Nelson Martins le samedi 6 novembre dernier, votre Musique Municipale de Carouge vous offrira son traditionnel Concer L’Avent Vendredi 3 décembre prochain à 20 h à l'Eglise Sainte-Croix. au fait c'est quoi l'Avent?

Le temps sur Genève est bien lourd. par Olivier Francey (...) Il me semble qu’il fût un temps, où il n’y avait pas beaucoup d’interdiction. A part bien évidemment, voler des bonbons, incendier une poubelle et sonner à la porte d’un méchant voisin, avant d’avoir bouté le feu à un journal rempli d’excréments. Un temps, où l’on ne vivait pas dans le champ des interdits, mais bien dans celui des possibles. On interdisait peu, on préférait éduquer, conseiller, prévenir.

CEVA: la France prend les petits Suisses pour des flans par Mauro Poggia Seuls les hurluberlus du MCG, soutenus en dernière ligne droite par l’UDC, pouvaient s’opposer à un projet porté par le bon sens. Pour les premiers, le CEVA, dont on cachait le coût réel aux contribuables, plus proche des 2 milliards que du milliard et demi admis du bout des lèvres par Mark Muller, lequel avait campé bien (trop) longtemps sur la somme de 985 millions, avait un rapport coût-bénéfice totalement déficitaire, allant chercher les travailleurs frontaliers dans la gare d’Annemasse où rien n’était prévu pour les recevoir, sans parler des parkings-relais fantomatiques le long des lignes SNCF menant à cette gare. Rien n’y fit, seuls des nantis égoïstes vivant à Champel pouvaient s’opposer ainsi à l’intérêt général… En une année à peine, que de découvertes , ou, devrait-on dire, que de mensonges démasqués. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises.  A lire aussi CEVA pas Bertrand Buchs

L’euro en sursis? par Maurice-Ruben Hayoun Oui, la menace n’est pas imaginaire, il se pourrait fort que l’Euro ne fût plus là dans quelques années, dans peu d’années, vers la mi 2013, lorsque l’Allemagne, le bon élève de la classe européenne, cessera de jouer les banquiers renfloueurs des cancres monétaires de la dite zone.

Alzheimer: des lueurs d'espoir par Béatrice Fuchs Je suis très sensible à l'avancement de la science médicale quant au développement d'un vaccin mais aussi au dépistage car dans ma situation privée comme je l'ai rappelé dans divers billets, j'ai été confrontée de près, par un des mes proches qui se trouvait dans une unité psychogériatrique à la Clinique de Belle-Idée à des malades atteints par alzheimer. C'est une maladie terrible non seulement pour celui qui en souffre mais également pour ses proches.

L 'ancien Premier Ministre du Sénégal Macky Sall affûte ses armes au sein de la diaspora en vue des élections de 2012 Dans son périple dans la disapora pour conavaincre les sénégalais du bien-fondé de son ambition pour le Senegal Macky Sall a rencontré ses compatriotes de Genève le week end passé. Toutes les délégations des pays de l'Europe occidentale étaient de la partie au centre de conférence Uptown de Genève.

Après les rêves sur papier glacé du projet d’agglo, par Antoine Vielliard ... le temps des factures est arrivé. Il va falloir payer l’addition des infrastructures publiques rendues nécessaires par les dérogations fiscales accordées par Genève aux entreprises qui s’installent. Pour cela il est nécessaire de comprendre les ressources publiques des partenaires. Vous trouverez ci-dessous un tableau qui récapitule les ressources publiques par habitants d’un habitant de Thônex et d’un habitant de Saint-Julien-en-Genevois. Premier enseignement, le canton de Genève dispose à lui seul d’une ressource publique de 16 922 CHF par habitant, supérieures à ce que disposent ensemble les communes françaises, communautés de communes, départements, région, état et l’Union Européenne ! C’est frappant ! La charge publique en France est lourde mais plus de la moitié est dans les comptes sociaux pas dans les budgets publics.

La Yourte déménage par Haykel Ezzeddine Le restaurant La Yourte habituellement installé sur l’île Rousseau déménage sur la Place du Rhône et s’agrandit à l’occasion.

Les roitelets valaisans par Grégoire Praz Christian Constantin et Jean-Marie Fournier font régulièrement la une des médias Etant Valaisan moi-même, je suis à chaque fois interloqué par l'image brouillée que ces deux roitelets donnent de leur canton. Ne sommes-nous pas perçus comme la Corse de la Suisse, un pays de cow-boys au-dessus des lois ?

Omar m’a tuer: une étrange justice par John Goetelen Il y a des phrases qui restent définitivement dans les mémoires. Celle-ci en est une: «Omar m’a tuer». Avec cette inscription en lettre de sang sur le mur de sa villa, Ghislaine Marchal est supposée avoir désigné son assassin eu avant de mourir le 23 juin 1991. Le jardinier prénommé Omar fut suspecté, jugé et condamné. L’affaire fit grand bruit et n’a pas fini de défrayer la chronique. Les extraits ci-après sont repris de plusieurs articles du JDD.

Commentaires

  • Je ne sais pas qui est l'auteur de la phrase ci-dessous publiée en haut de la page blog. Je le remercie de n'avoir pas encore ouvert le feu sur moi et mes semblables!!
    "Le débat n'est pas clos. Il se poursuivra même en public jeudi 25 novembre à 12h30 au temple de la Fusterie. pour l'heure, les pseudos ont sauvé leur peau sous conditions."

    Il n'y a pas dire son auteur fait preuve d'une grande ouverture d'esprit et tolérance!!

    Etant enregistrée sur cette plateforme, mes généralités sont connues de la rédaction.

    Bon dimanche ....

  • Souriez vous êtes censurés chez Décaillet Le méchant qui n’aime pas les méchants -êtes -vous un journaliste méchant? Je suis tombé par hasard sur votre interview d'un membre du Parti Evangéliste de Genève vous lui avez posé la question au sujet d'une éventuelle alliance avec un autre parti genevois devant son refus de répondre vous avez répondu à sa place au risque de faire capoter "je sais Benoit l'autorise" des négociations , vous n'êtes pas un journaliste ,vous êtes un manipulateur. Rerné Longet relève sans pleunicher le mélange des genres que j'ai moi-même déjà dénoncé, l'effet retard du traitement que vous réservez à certains invités de Ge à chaud commentaire après coup dans votre blog comme l'atteste l'entretien avec Monsieur Rielle.

  • Elle est de J-F Mabut himself Loredana :)

    Bonne nuit

Les commentaires sont fermés.