28 novembre: appel à Lamy et Strauss-Kahn

Imprimer

strauss Kahn fmi taxe banque.jpgEvidemment les votations d'hier dont on trouvera les résultats sur Vu du Salève ont alimenté leur lot de blogs. On en lira plusieurs mentions dans cette revue  mise en ligne avec un peu de retard. L'UDC mobilise l'attention, alors que le refus de l'extension des heures d'ouverture des magasins me paraît plus important.

Un événement chasse l'autre. Aujourd'hui on pose la première pierre à l'extension de Champ-Dollon, dans une semaine on parlera de l'OMC. Claire-Marie Jeannotat du haut de ses 87 ans et d'une vie bien remplie au service des autres commente déjà l'événement. Elle s'adresse au deux leaders Lamy et Strauss-Kahn:

"Messieurs Pascal Lamy et Dominique Strauss-Kahn, le 8 décembre, il serait bon de vous montrer à Genève en compagnie de quelques-uns de «ces vulnérables et pauvres» illustration concrète que  « l’Economie de marchés  intrinsèquement injuste », et qu’il faudrait « revenir aux origines du FMI, selon la pensée de la pensée de John Maynard Keynes, qui stipule que sa Mission est de faire reculer la pauvreté. "

L’original, la copie par Pascal Décaillet La victoire de l’initiative UDC sur le contreprojet est celle, classique en politique, de l’original sur la copie. (...) Sur ce thème, comme sur pas mal d’autres, ce « centre-droit qui a fait la Suisse » est devenu, dans les quinze dernières années, le champion toutes catégories du contreprojet. Plus nuancé, à coup sûr, plus atténué, plus « présentable » dans un salon que les textes bruts de décoffrage du premier parti de Suisse. Le problème, c’est qu’un contreprojet, aussi achevé soit-il, c’est déjà le suivisme. C’est déjà la politique par le rattrapage. C’est la copie, face à l’original. Le peuple suisse n’est pas dupe : tant qu’à faire, il choisit l’original.

L’UDC amuse la galerie, pendant ce temps… par JN Cuénod Que l’actuel Code pénal suffise amplement à réprimer les criminels étrangers ou suisses, cela n’avait pas d’importance. Il s’agissait d’exprimer les haines qu’une monstre trouille fait naître dans les cœurs repus.

A Genève aussi, l'Initiative de l'UDC a passé par Christina Meissner Lancy, Meyrin, Onex et Vernier ont voté POUR l'Initiative de l'UDC pour le renvoi des criminels étrangers. Le gouvernement devrait en prendre de la graine en matière non seulement de sécurité, mais aussi en matière d'aménagement du territoire et de mobilité. A force de nous dénigrer systématiquement en nous prenant pour une poubelle, on se rebelle.

Honte d'être suisse par Grégoire Praz

Colère par Lionel Ricou Colère, non pas contre le peuple, qui est souverain, mais contre les corps intermédiaires qui, par idéologie, lâcheté, étroitesse d'esprit ou aveuglément, ont refusé le combat contre ce nouvel avatar de la bête immonde.

De Schwarzenbach à Blocher & Cie, quelle vision ? par Danièle Bianchi Je m’en souviens vaguement, j’étais encore une enfant. Il y avait un monsieur qui voulait que les étrangers repartent chez eux. C’est tout ce que j’avais compris. Mais «chez eux», c’était où ? Et les "étrangers" c'était qui ? Est-ce que j'étais étrangère pour quelqu'un ?

Un dimanche en couleur pour Genève mais pour la Suisse un dimanche noir par Demir Sönmez
les moutons noire et travailleur-e-s ont gagnée une belle victoire à Genève, Je félicite et remercies à tous ceux et toutes celles qui se sont mobilisées,soutiens pour cette votation.

La faute à un code de procédure pénale bien trop laxiste ! par Walter Schlechten Si la votation contre la construction de nouveaux minarets a pu être ressentie comme du protectionnisme, la victoire de l'UDC de ce jour, avec son initiative pour le renvoi des étrangers criminels, se doit probablement d'être analysée comme un correctif aux lacunes d'un système pénal pourtant en plein chambardement, avec son nouveau code de procédure pénale qui présente déjà un laxisme évident tant les peines possibles demeurent légères.

Les Troinésiens choisissent les voitures par Antoine Vielliard... plutôt que les logements : ils ne vont pas être déçus !

Constituante: Retours sur la séance plénière du 25 novembre par Cyril Mizrahi Le traitement du rapport sur les finances a été très contrasté: le compromis passé en commission avait été respecté sur les premières thèses sur les finances la semaine dernière. La séance d'hier a connu quelques rebondissements. Concernant le frein à l'endettement, le pire a été évité.

Une première mondiale pour la Fanfare municipale du Petit-Saconnex par Pierre Scherb Vous êtes tous invités, le 5 décembre prochain, à 17h, à assister au concert de l'avent que la Fanfare municipale du Petit-Saconnex donnera en l'église St-Pie X, tout proche du carrefour du Bouchet. Au programme en première mondiale « L'aventure des Uttinis », une création datant de 2009 de notre jeune musicien Alexandre Homberg. Avis aux amateurs !

Marie et Elisabeth à Noël ou le refus de l'expertocratie par Daniel Neeser Noël est l'histoire de naissances hors normes. Marie et Elisabeth étaient, aux yeux da la société de l'époque, le type de personnes réputées inexpérimentées ou incapables. L'une trop jeune, ou trop seule, pour pouvoir enfanter, l'autre trop vieille pour oser encore y prétendre. Les deux hors normes aussi parce que femmes dans une société et une tradition religieuse qui ne leur faisait guère de place...

iPad 4.2 : enfin de l'Air ! par Carmelo Lagana Après la sortie de l'iPhone 4, certaines fonctionnalités faisaient cruellement défaut sur le iPad ; le multitasking ou la possibilité de créer des dossiers thématiques pour ne citer que les "stars" de cette mise à jour. Du coup, le iPad prenait un sacré coup de vieux, alors qu'il n'avait à peine 6 mois de vie. Mais à côté de ces deux monstres, il y a deux ovnis qui devraient elles aussi révolutionner quelque part nos habitudes, et nous simplifier la vie, dans la bonne tradition de la vision de la marque de Steve Jobs. Je veux bien sûr parler de AirPlay et AirPrint.

Cordoue entre le myhe, la réalité et l'espoir par Maurice-Ruben Hayoun
Me voici de retour de Cordoue où le colloque fut très bien fréquenté et suivi avec une grande attention. J’ai enfin pu me rendre dans la ville de Maimonide et comme je l’annonçais en tête de ma conférence, c’est la première fois que je parlais de MaiMonide dans sa ville natale. Il en fut de même d’Averroès.

Roger Federer, la grâce retrouvée et une Suisse égarée par Jean-Marie Gumy Quel contraste en ce dimanche de votation fédérale! Roger Federer est à nouveau invincible et irrésistible. La Suisse, quant à elle, doute toujours et donne ses votes à un parti défensif, recroquevillé sur de fausses certitudes qui l'entraîne dans la rupture avec ses partenaires Européens et entre ses propres citoyens. D'abord, merci Roger. 


Commentaires

  • Je vous remercie d'avoir fait un peu de place pour la musique. Il n'y a en effet pas que la politique qui compte.

    Meilleures salutations.

Les commentaires sont fermés.