30 janvier: La femme et le voile: réponse à Me Marc Bonnant

Imprimer

wordle art 1 à 4.jpgça ne pouvait pas manquer. John Goetelen, notre blogueur le plus prolixe, le plus commenté et donc le plus lu, répond à l'avocat genevois lequel  commet un éloge de la femme voilée.

Autre exercice épistolaire, celui de Daniel Cornu qui écrit une lettre à Walter Weideli. " Je viens d'achever La Partie d'échecs, vos Mémoires de dramaturge et de traducteur, écrit l'ancien rédacteur en chef de la Tribune. Vous y évoquez aussi vos années de journalisme littéraire. J'ai lu le livre en moins de deux jours, je ne l'ai pas lâché. Je ne fus, cher Walter Weideli, qu'un passant furtif dans votre vie au Journal de Genève, au tout début des années 60...

Exercice d'écritue encore pour Pierre Béguin. Loin de se limiter à un abrutissement des masses, l'avènement de la télévision, plus généralement des genres audiovisuels, ont largement entamé le champ littéraire.

A propos de lettres et de mots, j'illustre ce billet avec les quatre premiers articles de la future constitution de Genève dont on trouvera l'avant-projet comparé aux textes vaudois et fribourgeois ici.

... La femme et le voile: réponse à Me Marc Bonnant par John Goetelen Le Matin du jour ouvre ses colonnes à Me Bonnant qui commet un éloge de la femme voilée. Toujours plaisant à lire, toujours à l'aise dans ses positionnements volontiers atypiques, l'avocat genevois propose avec humour un regard sur la femme voilée autre que celui de la chasse aux signes religieux. De cet éloge je retiens quelques phrases écrites explicitement  l'adresse des féministes coassantes, comme il les nomme en référence au croissant de l'Arabie et de l'islam. Quelques phrases d'avec lesquelles j'exprime mon désaccord. Et pourtant je ne puis guère être considéré comme féministe. Ce qui suscite évidemment quelques commentaires dont celui de jmo : « L'endroit du corps le plus érotique, écrivait Roland Barthes, c'est là où le vêtement bâille. Or, une femme voilée, si j'ose dire, ne bâille pas beaucoup. Elle est enfermée dans sa prison d'étoffe : non pas bâillante, mais bâillonnée ! Des trois photos que vous montrez, c'est clairement la dernière qui est la plus intéressante, car là, vraiment, le vêtement bâille! C'est la faille, la brèche, la fêlure qui est - pour nous autres Occidentaux, en tout cas - érotique. » 

... Le sens de la vie au jour le jour ... par Danièle Bianchi J'écoute Jean-Louis Servan Schreiber sur la radio suisse romande. Il s'exprime entre autres sujets sur le sens de la vie en général et sur le sens de la vie au jour le jour. «La vraie philosophie est au niveau du quotidien, pas besoin d'actes héroïques ...».  (...) Cela s'appelle des «cercles d'étude». Il y en a partout dans le monde, au Togo, aux Etats-Unis, en Italie, en France, etc. Il y en a à Genève. Ils sont gratuits (le cahier coûte 10 francs!), ouverts à tous ceux qui désirent prendre le temps de réfléchir en groupe sur le sens de leur vie. On y lit, on y discute, on cherche à comprendre, avec courtoisie, sans polémiquer, sans vouloir avoir raison. On y rit aussi! http://danieleb.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/le-sens-de-la-vie-au-jour-le-jour.html

... Agonie et renaissance du personnage fictif  Par Pierre Béguin Loin de se limiter à un abrutissement des masses, l'avènement de la télévision, plus généralement des genres audiovisuels, ont largement entamé le champ littéraire. Non pas tant par leur esprit de conquête ou leurs qualités intrinsèques que par la résignation des romanciers à voir le cinéma et le petit écran monopoliser l'action, les destins extraordinaires et les grandes passions. (...)Umberto Eco s'évade de la sémiotique pour imaginer un thriller moyenâgeux délicieusement macabre (Le Nom de la rose, 1980), Philippe Sollers, directeur de la revue Tel Quel, se met à écrire des romans mondains et érotiques (Femmes, 1983), J.M.G. le Clezio, dédaigneux de l'anecdote et imprégné de préoccupations formalistes, trouve enfin un large public en renouant avec une fiction traditionnelle (Désert, 1980) avant de publier un roman d'aventure dans la droite ligne d'un Joseph Conrad (Le Chercheur d'or, 1985) et de recevoir le Prix Nobel en 2008.... Que les bons écrivains reviennent enfin disputer au cinéma, à la télévision et à la sous-littérature le privilège de raconter des histoires, des destins, des aventures - comme l'a très bien fait notre compère de Blogres Jean-Michel Olivier avec L'Amour nègre -, constitue à coup sûr le seul chemin où pourront se retrouver littérature et grand public, à l'instar de ces temps où les auteurs n'avaient aucun scrupule à admettre le divertissement comme une composante incontournable de la dimension romanesque.  http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/agonie-et-renaissance-du-personnage-fictiitf.html

... Partout l'école est malade par André Duval L'hebdomadaire "Le Point" de cette semaine titre : "Ceux qui massacrent l'école." Il s'agit d'une autopsie du désastre. Les politiques y sont interrogés, impuissants qu'ils sont à corriger le tir. http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/partout-l-ecole-est-malade.html

Pour le XXIe siècle... la vision du génie féminin! Par Antonio Torrenzano Les maîtres de ma jeunesse ont été des femmes. Les points de repère d'aujourd'hui sont encore de femmes. À une femme, je dois l'amour pour la culture, l'amour pour la lecture. À une femme, je dois encore la valeur apprise de l'unicité de toutes les Histoires humaines qui restent incomparables à chaque latitude et à chaque longitude. http://notes365.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/pour-le-xxie-siecle-la-vision-du-genie-feminin.html

... La TSR dans la chronique d'Edmée Cuttat (...) Pour en finir avec cette édition australienne 2011, je réitère mes félicitations à la TSR, qui a aussi mal terminé sa couverture australienne qu'elle l'avait commencée. La chaîne a en effet interrompu cavalièrement le match, le reprenant non seulement en différé, mais en l'amputant d'une moitié de set. Et cela pour privilégier la descente en live d'un supercombiné sans intérêt, qui aurait fort bien supporté un petit résumé juste avant le slalom. D'autant que l'épreuve comptait en tout trois vainqueurs potentiels, dont Silvan Zurbriggen qui a réussi à échouer à un misérable cinquième rang. Heureusement qu'il y avait la TSI. Qui a aussi transmis le ski, mais sans nous priver d'un seul coup de raquette. Merci  les Tessinois. Ça c'est  du sport! http://ecuttat.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/33afdb33aa04f210ee4834da3834ca10.html

... Nudité : la guerre des affiches entre le PS et l'UDC par Myriam Bango A quelques semaines, l'Union Démocratique du Centre (droite) et le Parti socialiste (gauche) proposent au public des affiches montrant des corps en partie dénudés. Sur l'affiche de l'UDC, c'est une arme qui cache le sexe d'un homme tandis que sur l'affiche du PS, la rose du parti est placée au niveau du ventre d'une femme, en dessous de ses seins nus. Clin d'oeil ou copie ? Voici une petite analyse comparative et un peu humoristique des deux affiches... http://loeilsurgeneve.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/nudite-la-guerre-des-affiches-ps-udc.html

... Voulez-vous bloquer la Ville de Genève ? par Pierre Scherb La population s'oppose aux entraves de plus en plus nombreuses à la circulation et au stationnement en Ville de Genève et dans les communes suburbaines (ex. : Vernier). La majorité de gauche qui dirige la Ville de Genève en rigole. Elle tente actuellement de fermer 200 rues. Ce serait un blocage total de la ville et une catastrophe pour de nombreux commerces déjà durement éprouvés par la concurrence des grands centres commerciaux du canton et de la France voisine. http://pierrescherb.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/voulez-vous-bloquer-la-ville-de-geneve.html

... L'adoption pourquoi est-elle si longue et si compliquée? Par Cindy Clément-Jacquier Le bonheur d'un enfant n'a pas de prix, pouvoir lui donner de la nourriture, de l'amour, de l'affection, de la tendresse, des soins,  le droit d'avoir une éducation, simplement le droit de vivre, tout ceci devrait être offert aux parents qui ne peuvent pas avoir d'enfants. http://cindyclement-jacquier.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/l-adoption-pourquoi-est-elle-si-longue-et-si-compliquee.html

... Financement des partis : arrêtons l'hypocrisie! Par Michel Chevrolet Les hommes politiques doivent rendre des comptes aux citoyens, c'est bien normal. Cela veut aussi dire savoir comment l'argent circule en politique. Le PDC Ville de Genève, en montrant ses comptes de campagne au quotidien 20 minutes, a su montrer l'exemple. Les socialistes ont publié peu après, suivis des libéraux-radicaux, des Verts et de l'UDC, leurs comptes de campagne. Qu'en est-il du Mouvement Citoyens genevois (MCG) ? http://mchevrolet.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/financement-des-partis-arretons-l-hypocrisie.html

... La véritable histoire de Skander Vogt par Walter Schlechten Il est si rare de trouver des enquêtes sérieuses, transparentes et intéressantes dans la presse écrite, sans qu'un article ne soit manipulé ou gâché par un édito à sensation, que je me devais de vous inviter à lire l'article de Dominique Botti, paru ce jour dans Le Matin Dimanche. (...) Ou comment une socialisation impossible d'un individu déraciné et violent n'est pas un échec des institutions mais une incapacité humaine à répondre aux nécessités d'une vie en communauté ! http://walterschlechtenlibre-penseur.blog.tdg.ch/archive/2011/01/30/872c487213586e8e3e89a101e9c70b32.html

 

 

Les commentaires sont fermés.