8 mars: Et si Kadhafi reprend le pouvoir, que fera-t-on ?

Imprimer

sommer michel chat prisme et plume.pngEt si Kadhafi reprend le pouvoir, que fera-t-on ? demande Michel A. Sommer...  C'est le verre à moitié. Le verre à moitié plein c'est Jean-Claude Delaude que nous nous réjouissons de retrouver dans la blogosphère Tribune: "Printemps arabe : et le Maroc ?" Et le reste de l'Afrique?

En Angola, Dos Santos au pouvoir depuis 1979 a mobilisé ses partisans vendredi signale Justino da Oliveroa Bango et arrêté les opposants qui ne sont pas en exil, nous confie un conseiller municipal genevois, qui prépare une modeste protestation de soutien, vendredi, place des Nations. Au Sénégal, la succession Wade et l'emprise de son fils occupent tous les esprit. Qu'en dit Gorgui  Ndoye?

A Genève, les blogs politiques tournent à plein régime. Je reviens dans Vu du Salève sur le débat qui a opposé fin février Mark Muller et Julien Nicolet à propos des Cherpines. Philippe Souaille donne une fine analyse du mouvement MCG. François Bertschy répond indirectement : "Le MCG se réfère aux révolutionnaires de 1789". Michèle Roullet clame bien fort: "Non, les partis politiques ne se confondent pas, leurs valeurs non plus". Michel Chevrolet s'en prend à Pagani qui refuse les surélévations d'immeubles: "une totale absurdité!" Pierre Scherb qui suit le conflit ivoirien de près démontre grâce à Smartvote que l'UDC n'est pas à l'extrême-droite. Et Charly Schwarz découvre toujours grâce à SmartVote que Maudet est radical à 70% et Chevrolet PDC à 68%.

A noter encore les "Mille merci!" de et par Jean-Michel Olivier. Haykel Ezzeddine suit le squatt des Etuves et rapporte les humeurs d'André Hediger. Enfi, en ce 8 mars, personne n'a marqué le mardi gras qui annonce le ramadan chrétien.  Pascal Holenweg déclare: "Bonne fête, LA femme ! Et au boulot, les femmes !"

... Retour sur la manifestation de Tunis du 26 février le journaliste Alain Bossu se confie à Haykel Ezzeddine De retour de Tunis où il était convié avec une poignée de journalistes suisses à un voyage de travail à l'invitation de l'Office du Tourisme tunisien, le journaliste et écrivain Alain Bossu a bien voulu partager avec PLANETE PHOTOS, son carnet de voyage. Après une synthèse de l'interview qu'a donnée Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme à Tunis. Dans cet article il nous livre son témoignage sur la manifestation de Tunis du 26 février qui a fait cinq victimes.

... Et si Kadhafi reprend le pouvoir, que fera-t-on ? par Michel Sommer...  Supposons, supposons une seule seconde que les forces du colonel parano, contre toute attente, arrivent à bout de la résistance et que tout redevienne "comme avant". Que fera la "communauté internationale" ? Passera l'éponge pour nettoyer tout le sang versé et s'empressera de renégocier des contrats pétroliers ? Protestera - mollement ? - au sein des Nations Unies en brandissant la traduction du colonel à la Cour Pénale Internationale comme une nécessité absolue, mais sans savoir quand...Réagira en se barricadant afin d'empêcher "d'accueillir toute la misère du monde" ? Organisera des collectes de fonds auprès des populations pour "aider tous ces pauvres gens" ? Quoi encore pour se donner bonne conscience ?

... Le Conseil d'Etat émasculé ou Mark Muller et la banane Nicolet par JF Mabut Officiellement, à Genève, l'aménagement du territoire est une compétence cantonale. Les communes n'ont qu'un petit droit de préavis, les autres acteurs de la société civile, associations, voisins, ont des droits de consultation et de recours. Reste les tout puissants propriétaires qui ont le droit de ne pas vendre, accroissant la rareté des terrains à bâtir donc leur prix - rares sont les expropriations - et qui abusent à l'occasion du droit des servitudes pour protéger leur bien, des fois qu'un voisin aurait l'idée de vendre au détour du passage d'une génération. Résultat le Conseil d'Etat est émasculé. ll propose mais ne dispose pas. Les Cherpines en livrent une nouvelle preuve... Andres Gomez commente : "Un des problèmes de Genève, qui s'ajoute à la difficulté de d'ériger de nouvelles constructions en périphérie, réside dans la volonté absolue des autorités de la Ville de ne pas densifier. (...) On aurait dû construire 750 logements à Artamis, au lieu de 300, et on doit construire 1200 logements aux Vernets. Evidemment, si la volonté politique des dirigeants de la Ville consiste à y construire aussi densément qu'à la campagne, il ne faut pas s'étonner, pour paraphraser Alphonse Allais, qu'on doive construire la ville à la campagne..."

... André Hediger dresse le bilan du Conseil administratif sortant par haykel Ezzeddine.  Notre blogueur photographe qui, jamais rassasié d'info, suit aussi le squatt des Etuves. "Maudet c'est mon petit caporal" et "Chevrolet est un amuseur public" Dans le dernier GAUCHEBDO l'ancien maire de Genève délivre ses bons et ses mauvais points. De Fribourg où il passe une retraite bien méritée, sans problème de stationnement ou d'amende et entre une fondue et un chasselas de Vully, l'ex magistrat se livre à un véritable règlement de compte contre Pierre Maudet et Michel Chevrolet...

... Bonne fête, LA femme ! Et au boulot, les femmes ! par Pascal Holenweg « Fête du travail » le 1er Mai au lieu de  « Fête des travailleurs » , Journée internationale de LA femme le 8 mars au lieu de Journée internationale des femmes : les mots ont un sens. Ce ne sont pas les travailleurs que fêtent ceux qui parlent de  « fête du travail », ce ne sont pas aux femmes qu'est dédié le 8 mars par ceux (et celles...) qui en font la  « journée de la femme » (même la Mairie de Genève s'y met, à cette réduction rhétorique d'une journée dédiée aux femmes réelles en une journée accordée à « la »  femme, à la « femme en soi », à la femme abstraite... Le 8 mars, les sociétés démocratiques, développées et bien-pensantes mettent LA femme sur un piédestal. LA femme, pas les femmes. On statufie pour ne plus être encombré, en somme.

... Non, les partis politiques ne se confondent pas, leurs valeurs non plus par Michèle Roullet Le choix d'un Parti n'est jamais insignifiant. Il correspond bel et bien à une vision de société. A cet égard, il est triste d'entendre dans la vidéo : "Pour qui aller voter ?" de Hans Vogel de son blog : http://soyonsnet.blog.tdg.ch/ les propos suivants : « J'ai de la peine à choisir les candidats [...] Je sais qu'ils ont des couleurs [mais] finalement toutes ces étiquettes, ce ne sont que des étiquettes, ça ne vaut rien du tout [...] Le fait de faire partie d'un parti ne veut rien dire du tout ». Cette attitude molle et désabusée est affligeante !

... Pagani contre les surélévations d'immeubles: une totale absurdité ! par Michel Chevrolet Le PDC Ville de Genève n'en revient pas: le Conseiller administratif Rémy PAGANI a émis la semaine dernière un avis défavorable à l'élévation de 5 immeubles dans le quartier de la Jonction. C'est ainsi 82 logements qui risquent de partir en fumée ! Avec un taux de vacance des logements à 0.25 %, Genève est l'un des cantons les plus difficiles pour trouver un chez soi. Veut-on rendre le centre inaccessible aux faibles revenus et aux familles ?

... Le MCG se réfère aux révolutionnaires de 1789 par François Bertschy Genève a toujours innové. Il suffit de se rappeler des révoltes qui se sont déroulées dans notre cité avant la Révolution française de 1789 ou de penser aux diverses idées d'avant-garde qui ont pris naissance dans notre Cité. Le MCG, par son originalité, se situe dans la droite ligne des vrais innovateurs et non des recycleurs de vieilles idées périmées.

... Gauche-droite, gauche-droite... par Philippe Souaille (...) Pourquoi est-on barré dans un parti ? Parfois parce que l'on est vraiment antipathique ou plus souvent parce que l'on vous y juge incompétent pour affronter les tâches publiques. Le résultat, on le voit très bien au MCG, c'est un discours aigri et jaloux, voire haineux, seul dénominateur commun entre les membres, tandis qu'un joyeux salmigondis de type auberge espagnole tient lieu de programme politique ! Il est assez amusant de constater que le MCG pousse des hauts cris à Vernier sur l'alliance contre-nature de la droite et de la gauche contre son candidat, alors qu'il prétend lui-même n'être ni de gauche, ni de droite... Faudrait savoir, gauche et droite ont-elles encore un sens ou non ?... (...) L'exécutif, évidemment, c'est l'objectif des populistes. Ce en quoi ils ne diffèrent en rien des autres politiques, la soi-disant "élite"... A l'échelle d'une ville comme Genève, on ne risque guère que de perdre rapidement notre statut privilégié de capitale économique et diplomatique mondiale, qui nous fait vivre mieux qu'ailleurs...

... Mille merci ! par Jean-Michel Olivier S'il y a une chose que j'ai apprise, depuis le 16 novembre, date à laquelle L'Amour nègre a reçu le Prix Interallié, c'est bien à dire merci. Merci dans toutes les langues et à beaucoup de monde. Dans la langue de ma mère, l'italien, merci se dit grazie. Grâce à vous, grâce à toi. Grâce aux autres. Et d'habitude il y en a toujours mille. Mille grâces. Grazie mille. En Italie, on ne mesure jamais sa gratitude. Elle est infinie, comme tous ceux à qui l'on doit rendre grâce.  En anglais, merci se dit thank you. C'est-à-dire grâce à toi, grâce à vous. Grâces vous soient rendues.  En norvégien, il se dit tak et signifie le toit de la maison. « Tu es le bienvenu sous mon toit. » En néerlandais, il se dit tank. Un mot qui signifie aussi l'aiguière, le réservoir, la citerne, le char. Le tank. Mais aussi, curieusement, la jambe. En russe, il se dit spassibo et signifie Dieu sauve... http://jmolivier.blog.tdg.ch/archive/2011/03/06/merci.html

... Printemps arabe : et le Maroc ? par Jean-Claude Delaude Après des rassemblements populaires dans les principales ville du Maroc, le Mouvement "Coalition de la jeunesse du 20 février"appelle à une grande manifestation le 20 mars pour exiger des réformes politiques et socio-économiques.C'est une monarchie parlementaire qui va être demandée car, en dépit de réformettes depuis l'accession de Mohammed VI en 1999, le pouvoir reste concentré dans les mains d'un seul homme aidé par son "Makhsen", appareil tout puissant basé sur l'allégeance au roi formé de quelques familles. La révolution marocaine st-elle en marche ? http://candide.blog.tdg.ch/archive/2011/03/08/printemps-arabe-et-le-maroc.html

Commentaires

  • vaut mieux Kadhafi que l'anarchie infiltree par Al quaida

  • Eh, le trou du de la tdg, tu cherches ?

Les commentaires sont fermés.