Belle journée. Pas pour tous!

Imprimer

Kunzler chapeau de paille haykel 8 mai 2011.jpgUn dimanche d'été en plein mois de mai qui inspire un billet de saison à John Goetelen: quelle veine! Sauf pour celles et ceux qui sont empêtrés dans des affaires d'arnaque. Deux blogueurs nous content leur mésaventure. L'une, Stéphanie, a acheté un appartement à Chens-sur-Léman avant de découvrir un mur de quatre mètres dans son jardin que le courtier lui avait soigneusement caché. L'autre, Olivier, est victime d'un patron peu scrupuleux qui l'a fait travailler quatre mois sans salaire et qui le licencie dans des termes inacceptables.

Pour le reste, la campagne des votations du 15 mai se poursuit. On lira les billets de Jean-Marc Guichard et d'Alfonso Gomez et on regardera le long reportage photos et vidéos de Demir Sönmez qui illustre cette revue de presse.

Pierre Kunz analyse "Le fonctionnement anachronique des partis PRD, PDC et PS". Et Maurice-Ruben Hayoun "les erreurs voire l'échec des généraux égyptiens".

Remarque de service: Corto me poursuit de sa vindicte en publiant des commentaires sous mon nom et sous celui d'H. Ramadan. Merci aux blogueurs concernés de rejeter ces messages. Il suffit d'un clic dans le courriel qui vous signale la publication d'un commentaire pour le rejeter (ou le publier si vous êtes en mode modération à priori).

 

... Le fonctionnement anachronique des partis PRD, PDC et PS par Pierre Kunz Les institutions politiques helvétiques, certes, ne favorisent guère les exécutifs forts. Elles imposent en effet non seulement un puissant conservatisme mais aussi une limitation drastique du pouvoir des acteurs. Certains tirent de ce double constat, ajouté à la piteuse image actuelle de la gouvernance de la Confédération et de plusieurs cantons, que la Suisse moderne serait devenue ingouvernable. Ils se trompent. En réalité, l'explication de la faiblesse gouvernementale n'est que subsidiairement d'ordre institutionnel. Elle réside essentiellement dans le fonctionnement aujourd'hui anachronique des partis politiques traditionnels, de ceux qui jusque dans les années 1980 « faisaient » la Suisse, à savoir le PRD, le PDC et le PS...

... A la Constituante - Un vote en force, mais pas d'égalité de traitement ... par Boris Calame Dans le cadre des votes qui ont lieux de façon électronique dans la salle du Grand-Conseil et de la gestion de ceux-ci, le Président ou la Présidence mène le débat et départage en cas d'égalité. Dans le cadre du vote du budget 2012 de l'Assemblée constituante, le 5 mai 2011, plusieurs votes ont été départagés par la Présidente de séance. Le système existant de vote électronique permet à chacun d'affirmer son vote, le cas échéant de le modifier, dans une période de 12 secondes. La Présidente ou le Président de séance, n'a pour sa part pas le droit à l'erreur...

... Le nectar, le vent, le ministre par Pascal Décaillet A Chamoson, commune dont même les extra-terrestres savent qu'elle produit le meilleur vin du monde, Didier Burkhalter, s'exprimant devant le 119e Festival des Fanfares radicales démocratiques du Centre, dans un élan de témérité aussi mortifère que dionysiaque, vient de déclarer : « Et les nectars d'ici - je dois bien l'avouer - sont de haute tenue et me plaisent autant que les produits des coteaux neuchâtelois ! ». Il a osé dire « autant ». Il aurait pu se taire. Disparaître. Mourir. Non. Il a préféré nous proposer la plus ahurissante corrélation depuis que le premier humain a osé la première comparaison. Et le vent, si clément, n'a même pas emporté l'insoutenable légèreté de sa parole.

... More late takeoffs in May par Mike Gerard In this first week of May, of four takeoffs after 11pm, three have been non-scheduled services. Why are such late takeoffs for private clients allowed? Four late takeoffs (after 11pm) last week. Only one was a scheduled service of easyJet: on Thursday to Gatwick, late because of one of their aircraft got stuck in Tel Aviv after a problem of contaminated fuel there...

... Ecologie people  Par Béatrice Deslarzes (...) Schwarzenegger n'a eu aucune peine à trouver à se loger ainsi que, très probablement ses collaborateurs. C'est comme cela à Genève si l'on est du bon côté de la barrière le problème du logement cela ne nous concerne pas c'est seulement fait pour les petites gens. Et les impôts c'est la même chose puisque l'Etat est aussi prêt à une exonération fiscale sur les revenus et les bénéfices de son association.... Mais tout ce tintamarre est-il bien nécessaire et surtout équitable?

... Les erreurs voire l'échec des généraux égyptiens par Maurice-Ruben Hayoun Les derniers événements tragique d'Egypte laissent augurer le pire : des affrontements sanglants, voire meurtriers (9 morts), commencent à nous inquiéter. Hier soir au Caire, des églises coptes sont parties en fumée, à la suite d'affrontements avec des musulmans. Le motif est sempiternel : une famille de coptes, ayant formé le désir de se convertir à l'islam, se serait menacé par leurs coreligionnaires et auraient trouvé refuge dans une église ... La suite est bien connue : les musulmans seraient venus protéger ceux qui voulaient trouver asile et protection dans la communauté religieuse mahométane.
Que cette version des faits soit avérée ou pure invention, importe peu. Ce que l'on retient ici, c'est les généraux qui font la loi au Caire et dans toute l'Egypte, n'ont pas maîtrisé l'art de gouverner et que sous peu on en viendra à regretter l'ère Moubarak.

... Genevois : cibles faciles ? Victime d'un achat immobilier qui tourne mal ! par Stéphanie Devant la pénurie de logements et les prix exorbitants pour obtenir un appartement à Genève, les Genevois s'intéressent de plus en plus à la France Voisine, région dans laquelle les promoteurs français proposent des appartements à acheter à des prix beaucoup plus favorables qu'en Suisse.  (...) Dernier élément, qui a son importance : avec la chute de l'euro, plus ce mur, je ne peux aucunement envisager la revente de cet appartement ! J'y suis perdante...

... Arrêtons de profiter des chômeurs par Olivier Les idées reçues veulent que les chômeurs soient souvent taxés de flemmards qui ne veulent pas travailler. Pourtant, beaucoup d'entre eux ne rêvent que de cela et sont prêts à accepter n'importe quel travail afin d'obtenir un contrat fixe. Ceci est mon témoignage : je suis un chômeur de 38 ans qui est bientôt en fin de droit. Afin d'éviter de me retrouver sans un sou, j'ai accepté de travailler pour une de mes connaissances en tant que livreur...  Jean-Pierre commente : « Salut camarade Suisse.
Ton témoignage est poignant. Il représente bien les difficultés dans lesquelles sont les salariés privés d'emploi. Tu as cru que ton employeur allait régulariser ta situation, alors qu'il a abusé de toi... »

... Zurich, Berne, Winterthur, Bâle, Copenhague, Amsterdam et... Genève... par Jean-Marc Guichard (...) Je suis assez souvent à Zurich, Berne, Winterthur ou Bâle. J'y vais en train, j'y utilise les transports publics ou les vélos de la gare. Dans ces villes, lorsque je pédale sur une artère trop étroite pour permettre à des automobilistes de me dépasser, pas un seul coup de klaxon, l'automobiliste patiente, me respecte. Dans les bus ou les trams, les passagers souhaitant monter laissent la place libre pour ceux qui souhaitent descendre...   L'IN 144 permettrait de les améliorer et de les sécuriser... Cela dit, les villes de Copenhague et Amsterdam ont donné la priorité absolue aux cyclistes, y compris envers les piétons, et ce sont des villes agréables à visiter et à parcourir.

... Déclassement de la zone agricole : mensonge, spéculation et affairisme par Alfonso Gomez (....) Un écoquartier, c'est un projet avec une démarche participative, c'est  un concept de transport durable qui aujourd'hui n'existe pas dans ce projet,  et un écoquartier se doit de conserver, améliorer et réhabiliter les éléments de grande valeur du patrimoine agroculturel de la zone. C'est un projet zéro carbone et ce ne sont pas les 5'000 places de parking qui vont y contribuer. Un écoquartier ce sont des rues donnant la priorité aux mobilités douces, ces mêmes priorités  que la droite libérale radicale et le MCG rejettent en s'acharnant sur l'initiative 144. On veut nous faire accepter n'importe quoi au nom du droit au logement. Les autorités avaient déjà avancé cet argument lors du projet de la municipalité Ketterer dans les années 70-80 qui prévoyait la destruction du quartier des Grottes, pour en faire un quartier « d'affaires » et de logements,  une sorte de quartier de la Défense en plein centre ville.

 

 

 

Commentaires

  • Corto@ Ne vous laissez pas aller au n'importe quoi, en particulier l'abus de pseudos ou de noms. L'important, c'est tout de même de ne pas se laisser isoler sous des prétextes mineurs. Je ne suis pas toujours d'accord avec vous, vous êtes très extrémiste du côté d'Israël, mais vous avez votre place sur cette plate-forme.
    Cette plate-forme s'est beaucoup transformée. Les imbéciles (sensu strictu) du politiquement correct y tiennent toujours le haut du pavé mais ils sont chaque jour plus mal à l'aise. Dick Marty dans sa lamentable tentative de critiquer la liquidation de OBL ne trouve d'appui que chez des gens comme Carla del Ponte pour des raisons d'opportunisme (enfin un allié sur la question hyper-sensible de l'attaque frontale contre les autorités kosovares !!!), et dans ces blogs, chez des gens qui refusent obstinèment de réfléchir et préfèrent ce que ces charlatans appellent l'intelligence émotionnelle. Au profit de leur biftek, mais ça ils ne l'avoueront jamais. Un socialiste, ça gagne sa vie dans le social. Vouloir lutter contre l'invasion massive de l'Europe par tous les bras cassés d'Afrique du N, c'est comme défendre le végétarianisme dans un congrès de bouchers...
    Bien à vous. Vous n'êtes pas seul.

Les commentaires sont fermés.