Syrie, un appel venu du désert

Imprimer

Mar Moussa Père Paolo.jpgSophie Nanzer est le nom d'emprunt d'une Genevoise. L'auteure connaît bien la Syrie et relaie dans son blog l'appel du père Paolo du monastère de Mar Moussa: "Vu les forces et les intérêts en jeu, c'est l'unité nationale que l'on risque ; et sa perte même coûterait une longue et sanglante guerre civile."

Sous nos cieux, Pascal Holenweg revient sur le bras de fer qui oppose la ville au canton à propos de la politique sociale. Le litige porte sur 185 francs que la plus grande commune verse à ses habitants plus démunis en sus des prestations complémentaires cantonales et fédérales et qu'elle est la seule à verser puisque les quarante-quatre autres communes se sont conformées au droit cantonal voté par le Parlement. Bref, il s'agit d'une rebellion qui sera tranchée devant les Tribunaux. Ce n'est pas encore la guerre civile.

Michel Chevrolet signe un billet au vitriol contre son confrère Pascal Décaillet. On ne sait pas trop quelle mouche a piqué le candidat malheureux à la Mairie de Genève, mais l'on devine une vieille et longue corrida entre l'ex-animateur du Feu au lac, devenu politicien, et celui qui voulait à tout prix marier l'Entente à l'UDC et au MCG et reste sur la touche de l'action. Le dernier billet du "roi" Décaillet, du 7 mai est la goutte d'eau...

Le feuilleton Cherpines et de la mobilité alimente toujours les blogs. Antoine Vielliard dit oui ,  Boris Calame dit non au déclassement. François Velen dit non à l'IN 144.

... A la cour de Décaillet  par Michel Chevrolet Ses amis, il les tue. Ses amours, il les décapite, la cour du roi Décaillet est celle d'Henri VIII. Un grand monarque certes, mais gare à ceux qui oseraient le défier, se liguer ou se monter contre l'homme de nouvelle ou de mauvaise foi.

... Syrie : un appel venu du désert par Sophie Nanzer (journaliste genevoise) Tout n'est pas violence en Syrie. Et de plus en plus d'appels au « changement dans le calme » se font entendre. Mar Moussa, fameux monastère mixte dans le désert syrien, a publié sur internet une page pertinente dans ces temps de confusion.  (...) Voici l'analyse géopolitique de Mar Moussa :« La Syrie est coincée entre le Liban des divisions confessionnelles, l'Irak de l'insécurité ambiante et de l'éclatement sectaire, et Israël toujours perçu comme ennemi. Vu les forces et les intérêts en jeu, c'est l'unité nationale que l'on risque ; et sa perte même coûterait une longue et sanglante guerre civile. Notre conviction est qu'une vaste majorité de Syriens se reconnaît encore dans une seule indivisible communauté civilisationnelle. Il reste à espérer qu'une plus large liberté d'expression puisse rendre possible une vaste consultation nationale, seule capable de préparer une alternative non sanglante. »

... Quand les élections sont passées, le bailli se réveille (proverbe genevois) par Pascal Holenweg (...) S'il y a des hommes et des femmes à Genève qui ont besoin pour vivre correctement des 185 francs que la Ville leur accorde chaque mois en complément de ce que le canton leur accorde, c'est bien que sévissent des pyromanes sociaux : ceux qui depuis des années s'attaquent à l'assurance-chômage, à l'assurance-invalidité, à l'assurance-vieillesse, qui viennent de supprimer le revenu minimum cantonal d'aide sociale -et qui nient à la commune le droit d'aider les victimes de leurs propres politiques. La Ville de gauche pourra cesser de combler les béances de la politique sociale du canton et de la Confédération quand les majorités politiques du canton et de la Confédération cesseront de les ouvrir et, constamment, de les agrandir. Et cela, ce n'est pas l'affaire des tribunaux : c'est affaire de choix et de rapports de force politiques...

... La mobilité douce à travers le vélo est une fausse initiative ! par François Velen A Genève, nous souffrons d'un mal devenu récurent, celui du respect des uns et des autres et surtout du développement urbanistique. Ca déboule dans tous les sens. Ne faut-il pas repenser l'ensemble du réseau routier. Les 45 Communes de Genève cuisinent chacune leur menu sur leur propre cuisinière alors qu'une grande tablée garnie de plats, vélos, piétons, motorisés et TPG serait bien plus digeste que des plats uniques. Mais voilà quel courage politique visionnaire actuellement fait vivre le Canton de Genève ! Des groupes pleins de bonnes idées sporadiques ? Des gens bien intentionnés pour actionner la machine démagogique à deux ans des élections du Canton ? Pour ces raisons, je pense que l'initiative doit être rejetée. Cela permettrait peut être aux protagonistes de tous les moyens de transports de présenter un projet global, vélos, piétons, motorisés et TPG, pour les 100 ans avenir. (...)

... Rêveries d'Henriette, une usagère du M2 par Gilbert Salem Les transports publics ne voiturent pas que des zozos pressés ou moroses. Les fracas du Transsibérien ont inspiré à Cendrars une épopée flamboyante entre Moscou et Kharbine. De Paris à Rome, le narrateur de la «Modification» de Butor a inauguré un genre littéraire neuf en se vouvoyant au gré d'une méditation à la dérive. Dans «French Connection» de William Friedkin, la plus puissante scène de poursuite du cinéma moderne a pour décor le métro de New York. Si celui-ci est jalonné de 422 de stations, notre ligne lausannoise du M2, inaugurée en 2008 n'en compte que 14 - comme un chemin de croix. Mais elles auraient déjà chacune une âme distincte. Leur succession, d'Ouchy à Croisettes, ponctue un savoureux petit récit que publie Jacqueline Borel-Freymond, de Pully...

... Intervista di "The Babytracks" Interview réalisée en français et traduite en italien par Lorraine Fasler et Terence Wenger, élèves du Collège de Staël. Les protagonistes du roman Andante con moto. Un amore in crescendo de Viola Nevers sont deux jeunes musiciens italiens, Filippo e Benedetta. Les étudiants ont été invités à interviewer de jeunes musiciens qui partagent avec les protagonistes du livre leurs rêves et passions. Une façon de plus, pour les étudiants, de développer une interaction entre l'univers littéraire et leur propre réalité. Laissons donc la place à ces réflexions... Question 11 : 11- Voulez-vous dans le futur, travailler dans le monde de la musique? Raphaël : Oui, en septembre 2010 je rentrerai dans une école de musique en Angleterre afin d'obtenir un diplôme professionnel. George : Je rentre en haute école de musique à Genève en septembre afin d'obtenir également un diplôme professionnel. Thibaut et Pablo: Notre ambition est de continuer éternellement à avoir le même plaisir à pratiquer notre instrument en tant que loisir...

... Pestalozzi et les religions officielles par Rémi Mogenet Pestalozzi a été accusé, par plusieurs de ses collaborateurs, de n'être pas réellement chrétien, et le fait est qu'il croyait, comme Rousseau, que l'âme humaine était naturellement en lien, dans ses profondeurs et par le biais du sentiment, avec la Divinité; il fallait par conséquent nourrir ce sentiment pour éduquer spirituellement les enfants, et il ne servait à rien voire était néfaste de les abreuver de concepts religieux abstraits, à ses yeux dénués de véritable esprit de foi. Le bulletin du Centre Pestalozzi, à Yverdon, a consacré son n° 34 (année 2010) à ce problème, et a cité, à ce sujet, le maître même: Il est indéniable que notre humanité se contente, en religion, de mots et de concepts; elle vit sans foi ni esprit religieux et ne connaît d'autres moyens d'atteindre à une culture supérieure que des formes d'enseignement et une phraséologie sans foi ni sens religieux.

... Foutez la paix à Rappaz ! par Pascal Décaillet Je n'ai aucune sympathie pour la production industrielle de chanvre, ni pour le foin qu'a fait Bernard Rappaz, récemment, avec sa grève de la faim. Mais le nouveau procès qu'on lui intente, devant le Tribunal de district de Martigny, est le procès de trop...

... Cherpines-Charrottons - Un véritable problème de mobilité et un des premiers défis pour Genève par Boris Calame Pour répondre aux défis qu'engendrent les besoins liés à l'augmentation de la mobilité, nous sommes entrain de (re-)construire à Genève un réseau de transports publics digne de ce nom. (...) Des secteurs à envisager sont alors très certainement la route de Chêne, avec notre ligne de tram « historique » et le développement en parallèle du CEVA, la route de Meyrin (TCMC), la route de Chancy (TCOB), et sans doute la route de Saint-Julien avec la venue souhaitée du tram Bachet - Saint-Julien, dont le financement pour sa partie Perly - Saint-Julien est dors et déjà assuré par le gouvernement français.  Dans le cas du déclassement du secteur Cherpines-Charrottons, est-il encore possible de prévoir un nouvel aménagement sans prévoir en amont un plan de mobilité et/ou un accrochage réel sur une desserte performante de transports publics ?

... Nature, Terrasson, Drosophile, Kropotkine, Nucléaire : ne lisez pas idiots ! par André Langaney En priorité, la publication, par les éditions parisiennes Sang de la Terre de « Un combat pour la nature » de François Terrasson. C'est un recueil de textes inédits rassemblés par les proches du regretté roi du bon sens en écologie. Un combat de bon vivant qui remet en place, avec la même vigueur, les crimes des bétonneurs et de l'agro-alimentaire que les gourous et les pleureuses de l'écologie religieuse. Une leçon pour tous ceux qui votent pour les Verts néo-capitalistes ou voudraient mettre au pouvoir, chez les voisins, le roi du bilan carbone, Nicolas Culot... (...)Enfin pour aujourd'hui, un troisième bonheur surprise : le journal « Drosophile », de Gilles Macagno et de la célébrissime université de Trou les pommes.

... François Mitterrand atteint son âge d'oraison par Jean-Noël Cuénod Le 10   mai 1981, la France de droite courait ventre à terre vers les coffres-forts suisses, persuadée que les chars soviétiques allaient défiler sur les Champs-Elysées. Celle de gauche célébrait la victoire de la Lumière sur les ténèbres et rêvait de conquérir de nouvelles Bastilles. (...)  Trente ans après, «Tonton» Mitterrand semble atteindre son âge d'oraison, tant la nostalgie qu'il suscite demeure largement partagée en France, y compris par ses anciens adversaires et ceux qui sont trop jeunes pour avoir vécu sous son règne. Les causes de cette «Tonton mania» sont nombreuses, à commencer par la comparaison entre le Sphinx Mitterrand et le frénétique Sarkozy, entre un président sédatif et un chef d'Etat anxiogène...

... Le projet d'agglo, le CEVA et les trams suspendus aux résultats des Cherpines par Antoine Vielliard Ce week-end, nos voisins et cousins genevois voteront sur le projet de déclassement des Cherpines. Un projet qui permettra la construction de 3000 logements à Plan-les-Ouates à proximité des réseaux de transport. Dans le contexte de gravissime pénurie de logements qui contraint chaque année les 4/5ième d'une classe d'âge de Genevois à quitter le canton, on imagine que ce projet a fait l'unanimité de la classe politique genevoise. Quand on constate qu'il s'agit de terres maraîchères coincées entre une zone urbaine et une autoroute, ce projet devient une évidence. Dire oui au projet des Cherpines est un enjeu écologique majeur...

 

 

Les commentaires sont fermés.