Maigrir...

Imprimer

piano jouez je suis à vous.jpg"Imaginez que vous êtes en train d'ingurgiter une bombe atomique... calorique." En deux mots Bertrand Buchs torpille toute l'industrie des régimes amaigrissants. A-t-il une semblable potion pour nous passer des remèdes de l'industrie pharmaceutique? Je rigole...

Et l'industrie de la justice, est-elle faite pour la paix des ménages ou pour la guerre dont se repaissent les amateurs de série tv? L'avis de Jean-Noël Cuénod en marge de l'affaire DSK. DSK qui inspire quelques jeux de mots à Jill Székely-Hedinger.

Pour illustrer cette revue de presse, j'emprunte trois images au reportage photo et vidéo réalisé par Demir Sönmez sur le projet Pianos en ville. Une belle initiative de la Ville de Genève note Béatrice Fuchs à l'occasion de la future fête de la Musique que d'offrir cette possibilité tant aux habitants de la cité qu'aux touristes d'une heure ou d'un jour.

FC Servette et Stade de la Praille : De la mendicité des mammouths par Pascal Holenweg En attendant que les hurlements des fantômes de la Praille cessent de résonner dans les colonnes de la  « Julie », on se réjouit d'avance d'apprendre par quel nouveau tour de passe-passe nos zautorités vont réussir à sortir les millions que réclame le patron du Servette, sans les soumettre à référendum populaire. En les intégrant purement et simplement aux budgets municipal et cantonal ? Parce que si Pishyar astique sa sébile, nous, on pourrait dépoussiérer nos stands de récolte de signatures... sport pour sport, le nôtre coûte moins cher à la collectivité, n'engraisse aucun mammouth et, écologiquement responsable, sauvegarde le permafrost de la Praille.

DSK: la justice est-elle une guerre comme une autre? Par Jean-Noël Cuénod Contrairement aux apparences, ce ne sont pas les usines à scénarios de Hollywood qui ont rédigé les lois de procédure pénale aux Etats-Unis. Mais les législateurs américains ont intégré de façon étonnante tous les ingrédients qui font d'un dossier une bonne histoire. L'enchaînement des étapes judiciaires s'articule comme le découpage d'un film. Cela explique l'abondance et la qualité des séries américaines qui prennent la justice comme personnage principal.  Mais la réalité pénale des Etats-Unis se révèle encore plus rude que ne le suggère la fiction de ces séries télévisées. Alors qu'en Europe continentale, le but de la justice pénale est d'apaiser les conflits entre les parties - dans la mesure du possible - celle des Etats-Unis intègre et même développe la notion de guerre entre deux camps.

Le syndicat des enseignantes et enseigants romands soutient le référendum contre l'augmentation de l'horaire scolaire par Olivier Baud Cet apport de la faîtière romande est nécessaire et intéressant dans le contexte de désinformation permanente au sujet de l'école genevoise, phénomène accru dès qu'il est question de comparer Genève avec les autres cantons romands.

Un pas en avant, deux en arrière par Thomas Veillet Visiblement, depuis quelques semaines, le tarifs est le suivant : 3-4 jours de baisse déprimante, puis on enchaine avec un rebond d'un jour qui laisse planer l'espoir dans l'esprit des investisseurs et on les achèvent le lendemain avec une correction deux fois plus violente et déterminée que l'aura été le rebond. C'est en tous les cas ce que nous venons de vivre en l'espace d'une semaine et tout spécifiquement ces deux dernière séance ; mardi : l'espoir, mercredi la tragédie grecque...

Décès de Gaston Tuaillon par Rémi Mogenet Le professeur Gaston Tuaillon, universitaire grenoblois spécialisé dans l'étude du francoprovençal, est mort récemment; nous avions un peu correspondu.  G. Tuaillon était un des grands acteurs de l'exploration du francoprovençal et de sa littérature, une sorte de pionnier. Sa pensée, sur la question, prenait pour base la communauté villageoise, sans doute parce que les variantes du francoprovençal sont celles des villages mêmes; d'ailleurs il connaissait d'abord celle du village mauriennais qui l'avait vu naître.

Maigrir par Bertrand Buchs Un petit truc tout bête, qui ne fait de mal à personne. Chaque fois que vous mangez, imaginez que vous êtes en train d'ingurgiter une bombe atomique calorique. Des chercheurs de l'université de Yale  ont démontré que l'hormone, qui donne faim, était moins sécrétée chez des volontaires qui imaginaient consommer des milk shakes bourrés de calories. Alors, convaincu ?

Pianos en ville par Demir Sönmez A voir une longue galerie photos et vidéos de l'opération « Pianos en ville »

DSK... le dernier mâle Efique ? par Jill Székely-Hedinger Dans mon vieux Petit Littré, il est dit que le mâle vient du latin masculus... celui qui est du sexe masculin et, par extension, ayant l'apparence de la force. Figure mâle. Mâle vieillesse... Les mâles sont très nombreux: il y a le mâle Adroit, le mâle Heure, le mâle Fâmé, le mâle Faiteur... le mâle Otru est un genre particulier; le mâle Aimé, qui comme le mâle Honnête, signifie parfois le contraire de ce qu'il aimerait signifer... Dans la grande famille des mâles, il ne faut pas oublier, le mâle Nécessaire, indispensable à certaines. Le mâle Efique a un petit plus lié à son pouvoir, il suffit de lire les journaux... A ceux que ces mâles Adresses déplaisent, je vous rassure...

Jeux de mains au petit matin par Djemâa Chraïti Hier matin, à l'arrêt du bus, se déroulait sous mes yeux une  scène singulière, un vieux couple, très vieux qui avait dû traverser une vie ensemble, se tenait l'un en face de l'autre . Et avec grâce et élégance, le Monsieur aux cheveux blancs prenait les mains de sa belle de toujours, qui légèrement rougissante l'écoutait lui parler de ses mains qui selon lui avaient gardé tout leur mystère et toute leur magie. Il les tournait et retournait délicatement pareilles à des marionnettes qui se seraient laissées faire .

Chirac et Hollande, incarnation d'un pragmatisme radical par Pascal Décaillet Humour corrézien ? Laissez-moi rire ! Ce que tout le monde prend pour la galéjade d'un homme fatigué, pourrait bien tenir, en fait, du trait de génie, l'un de ces monumentaux coups de gueule dont Jacques Chirac, depuis l'Appel de Cochin le 6 décembre 1978, a le secret.  Jacques Chirac, comme l'a remarquablement montré Franz-Olivier Giesbert, n'est pas, ne sera jamais l'homme que l'on croit. Joueur, semeur de fausses pistes, souple là où on le croit raide, un jour libéral, le lendemain jacobin, en fait l'incarnation d'un pragmatisme radical qu'il partage avec deux hommes : le légendaire docteur Queuille (1884-1970), trois fois Président du Conseil sous la Quatrième République, et un certain... François Hollande !

Pour financer le grand âge en France, supprimer la cinquième semaine de congé payé ? Par Maurice-Ruben Hayoun En France, Jean-Pierre Raffarin a tenté de résoudre l'épineux problème en se rabattant sur le lundi de Pentecôte dont le revenu, s'il était changé en jour ouvrable, devait participer au financement de la prise en charge de la dépendance. Et cela se révèle notoirement insuffisant. Il faudrait plus de 30 milliards alors que la mesure prise n'en rapporte que trois, soit dix fois moins ! Que faire de nos parents, de nos personnes âgées, et que feront de nous nos enfants lorsque nous serons nous mêmes concernés ? Mystère. Certains disent qu'il faudrait supprimer la cinquième semaine de congés payés, ignorant par là même les valeurs suprêmes des Français pour lesquels les vacances sont la valeur la plus irremplaçable au monde.

Régionalisation asynchrone : les défis de la gouvernance législative par Pascal Gemperli (...) Nous assistons donc à une régionalisation de la gestion de domaines de grande importance sans régionalisation parallèle des pouvoirs législatifs. Etant donné que l'étendue géographique de ces instances régionales varie, une éventuelle future création d'un Conseil régional, composé de Conseillers communaux/généraux n'est pas possible dans l'état actuel. Sur 8 instances intercommunales de la région morgienne (police, pompiers, économie, tourisme, épuration des eaux usées, école, social et aménagement du territoire) seulement 2 font exception :...

Ibsen noir diamant par Jean-Louis Kuffer C'est LE spectacle de la saison théâtrale lausannoise : John Gabriel Borkman, mis en scène par Thomas Ostermeier. Dès ce 14 juin à Kléber-Méleau. - Qu'est-ce qui vous attache particulièrement à Ibsen ? -  Le plus important à mes yeux, n'est pas le psychodrame, illustré par la plupart des metteurs en scène, mais la base de ses pièces liée à l'économie. Bien sûr, la psychologie des personnages compte, mais ce qui m'a frappé dans les cinq pièces que j'ai déjà montées, c'est l'importance de l'argent...

Mes patates ont la patate par David Moginier Il n'y a pas à dire mais les Italiens savent y faire avec les légumes. Des préparations simples, des cuissons courtes, un peu d'huile d'olive évidemment, quelques herbes du potager et le tour est joué. Histoire de vous le prouver, j'ai sélectionné cette jolie recette de pommes de terre au four, dans leur version olives et câpres, dans un petit livre Larousse qui propose des plats simples (et pas que de légumes), Petits plats d'Italie, de Jane Hornby.

Des minarets-éoliennes? Par Aurore Bui Au nord de l'Allemagne, à Norderstedt, une communauté prévoit d'ériger une mosquée dotée de deux minarets pourvus d'éoliennes, rapporte le quotidien britannique The Guardian. Une solution pour convaincre les suisses d'autoriser les minarets?

Majid Pishyar est agaçant par Olivier Francey Que Majid Pishyar, et disons-le clairement, fasse appel aux menaces et à un ultimatum, pour inciter le gouvernement genevois à investir 2,5 millions pour le centre de formation est une chose. C'est encore son droit, il demeure un investisseur privé, non sans rappeler que l'Etat lui a presque amicalement mis à disposition, l'exploitation du stade de la Praille pendant 32 ans. Mais que ''magique Pisyhar'', visiblement adepte du chantage, retarde le versement de salaires pour motif de ''manque de motivations'' est totalement inacceptable.

Le National sanctionne injustement les villes par Pierre Maudet Le refus cette semaine du Conseil national de verser 112 millions de francs supplémentaires aux villes au titre de la péréquation financière montre une fois encore que les villes doivent absolument accroître leur présence à Berne afin de se faire entendre au sein d'un système politique qui ne les avantage pas. D'où l'importance de créer un solide réseau des suisses, que je compte renforcer tout au long de mon année de Mairie.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.