High Tech, un nouveau blog

Imprimer

canet studer.jpgLe high-tech en tandem! Google+ va-t-il sérieusement contester la suprématie de Facebook ? Les tarifs de téléphone vont-ils nous ruiner...

Multimédia, internet, culture numérique ou enfers des télécoms ou paradis des réseaux, Xavier Studer et Jean-Charles Canet vous donnent rendez-vous entre deux et quatre fois par semaine!  Bonne note, ce nouveau blog est commun aux sites web de la  Tribune de Genève et à 24 Heures.

Tests croisés à quatre mains, regards sur les importantes évolutions technologiques, coups de coeur ou coups de gueule, les deux chroniqueurs proposeront ne vous laisseront pas indifférents. N'hésitez pas à les interpeller !

Cette semaine, les blogs ont un peu tourné au ralenti. Trop beau sans doute? On notera les billets de Pascal Holenweg , Marianne Grosjean, Philippe Souaille, Yves Nidegger, André langaney, Antoine Vielliard, Roger Deneys, Lionel Ricou, Jean-Michel Olivier, Christina Meissner, Thomas Veillet, ...

  • Pour tout savoir sur la création d'un blog, c'est par ici.
  • Pour s'inscrire directement, cliquez sur wwww.tdg.ch/creerblog.
  • Pour écrire au blogmaster par ...

Un mot pour qualifier la gauche européenne : « débilité » par Pascal Holenweg S'il fallait en un mot qualifier l'état de la gauche (1) politique en Europe, et plus précisément encore l'état de ses partis et organisations politiques, nous userions sans doute du mot « débilité », en son strict sens, qui désigne une faiblesse maladive. Certes, cette débilité des partis de gauche ne les frappe pas eux seuls : en vérité, depuis la Guerre Mondiale, les partis politiques ne sont plus nulle part dans notre monde (celui du « centre », celui qui se qualifiait lui-même, et lui seul, de « développé »), les lieux de l'inventivité sociale, et tout au plus pouvaient-ils encore être les réceptacles de la créativité sociale telle qu'elle s'exprimait -et s'exprime encore- ailleurs. Cette dernière ambition reste pour l'heure la plus haute que nous puissions avoir pour les partis politiques de la gauche européenne.

Lamartine et le mythe de l'âme-sœur par Rémi Mogenet Le roman autobiographique Raphaël, de Lamartine, a été réédité au mois de juin de cette année dans la collection Folio, chez Gallimard. On y découvre que pour son auteur, la valeur de l'amour n'était pas le plaisir des sens, ni même, comme dans le catholicisme, la production raisonnée d'enfants, mais était purement mystique: il s'agissait, dans l'amour de l'autre, de percevoir en lui Dieu, d'assimiler l'être aimé à un être divin, et de trouver en lui une complémentarité qui glorifie chacun, en le faisant plus que soi-même.

Y a-t-il vraiment un blocus de Gaza par Maurice-Ruben Hayoun (...) Les activistes qui veulent forcer ce blocus imaginaire savent bien qu'il n y a aucune catastrophe humanitaire sur place, que les gens y sont bien nourris et pourraient même vivre dans de bien meilleures conditions si le groupe terroriste du Hamas cessait d'importer des armes, de bombarder les localités voisines d'Israël... De toutes façons, l'Egypte a ouvert le point de passage de Rafah d'où toutes les marchandises peuvent passer, excepté les armes car les Egyptiens se méfient du Hamas en lequel ils voient une variante palestinienne des Frères musulmans qu'ils combattent depuis l'époque de Nasser...

Blogtrotters, les préliminaires par Marianne Grosjean Vous connaissez les Blogtrotters de l'Hebdo? Vous savez, ces 5 jeunes qui partent chaque été à l'autre bout du monde pendant 6 semaines et qui rédigent des articles? Chaque année a sa volée de reporters en herbe, et pour 2011, votre serviteuse (effectivement, "serviteuse" est un mot inventé, mais il a la double fonction de ressembler au terme "serviteur" et donc par extension à l'expression "votre serviteur", ainsi que d'éviter un pic de désir chez quelques DSK helvétiques qui se seraient senti émoustillés par l'expression "votre servante", trop évocatrice du fantasme ancillaire en vogue) sera de la partie, avec quatre autres apprentis journalistes...

La mondialisation est plus la solution que le problème par Philippe Souaille En gros, selon deux ténors genevois de l'UDC, ces crises secouant les deux rives du bassin méditerranéen démontreraient la faillite de la mondialisation et de l'Union européenne, et l'urgent besoin de relever des frontières à l'intérieur desquelles les peuples pourront disposer d'eux-mêmes. Ce n'est pas nouveau, c'est même récurrent et c'est aussi  le discours d'une bonne partie de l'extrême-gauche, d'ATTAC aux ex-trotskystes ayant oublié qu'ils étaient internationalistes. Une confusion et un mélange des genres que l'on retrouve un peu partout en Europe. C'est inquiétant, parce qu'à chaque fois que l'on a connu ce regroupement des extrêmes sur des thèmes à la fois sociaux et nationalistes, généralement sur fond de crise économique, cela s'est très mal terminé...

ça bouchonne... aux HUG  par Bertrand Buchs Aujourd'hui, la Julie est en pétard. Huit jours pour se faire opérer à l'hôpital cantonal. Pas terrible comme carnet. Peut vraiment faire mieux. Il faut peut-être se demander si des solutions de remplacement peuvent exister ? Transfert dans un autre hôpital... Collaboration avec des cliniques privées... Pas possible actuellement, mais avec la nouvelle loi, dès le 1er janvier 2012, des accords pourront être passés entre l'Etat et le privé.

1'500 mines ont été détruites au Sahara occidental par Christian Brunier Depuis 2006, ce sont plus de 12'000 mines qui ont été éliminées dans cette région. On estime à près de 100'000 mines posées durant le conflit opposant le peuple sahraoui au Royaume marocain. Si les Sahraouis sont signataires de l'Appel de Genève contre les mines antipersonnel, le Maroc reste en marge de ces accords de désarmement. L'opinion internationale doit appeler à la paix dans ce territoire et à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Floccus et Castellanus par Didier Ulrich Les altocumulus floccus et castellanus sont des nuages qui intéressent fortement les météorologues car ils sont presque toujours précurseurs de l'activité orageuse. Les altocumulus floccus sont des petits amas nuageux cumuliformes arrondis comme des flocons (floccus en latin). Les altocumulus castellanus sont formés de petites tours convectives qui font penser aux crénaux d'un château médiéval (castellanus  en latin). En voici quelques spécimens croqués en vrac le 7 juillet 2011, depuis la fenêtre de mon bureau à Genève.

La saga DSK et les zombies sidérés par Jean-Noël Cuénod Nous vivons des temps fabuleux. Au sens premier de ce terme qui vient du latin fabula, soit «fable» en français. Naguère encore, les séries télévisées s'inspiraient de la réalité. Aujourd'hui, la réalité copie les séries télévisées. L'an passé, le feuilleton Woerth-Bettencourt avait de quoi nous esbaudir, nous autres les gobeurs d'images, en faisant parade de ses rebondissements, son Scapin avec enregistreur incorporé, son Turlupin pour vieilles dames emperlousées, sa Gérontine aux mille châteaux, sa digne fille indigne, son ministre intègre et désintégré. C'était de la jolie confection française. Mais la grosse production américaine a relégué cette saga de Neuilly-sur-Seine dans ces greniers où l'on entrepose les dentelles du temps jadis. L'affaire DSK, c'est tout de même autre chose en matière de coups de théâtre.

La Suisse est l'avenir de l'homme par Yves Nidegger (...) Toi qui vibre pour la Palestine, Camarade, écoute les indignés du printemps arabe. Entends leur répudiation des puissants de l'Internationale socialiste. Coupables d'avoir volé leur nation. D'avoir volé leurs espoirs. Ecoute cette soif de politique citoyenne : des leaders mais intègres, des solutions mais locales, un contrôle des appareils, mais directement  par le peuple.  A Tunis, au Caire, à Damas, la Suisse se présente comme l'avenir de l'homme.

Bravo au Conseil administratif ! par André langaney ...d'avoir osé ce que toute institution publique devrait faire, à savoir ne pas payer ceux qui travaillent pour elle moins que le minimum nécessaire pour survivre dans la dignité. Je ne suis pas sûr que, même avec ce supplément, les nettoyeuses-yeurs auront de quoi se loger dignement et assurer l'égalité des chances de leur descendance ; mais ce geste exemplaire de refus du dumping salarial scandaleux du secteur privé doit être soutenu comme hautement symbolique. On regrettera juste qu'une fois de plus le "sondage on line" de tdg.ch soit biaisé en proposant "oui" comme réponse par défaut, ce qui oblige à comprendre et décocher en "non" pour affirmer que l'on préfère plus de justice sociale et moins de néo-libéralisme et culte du marché ... Edipresse, néo-libéral et anti social ??? Qui l'eut crû !

Barbara Polla en miroir par Jean-Michel Olivier Voici un livre étrange et envoûtant: (...) (...) La vie que nous révèle Barbara Polla - celle de sa mère inextricablement liée à la sienne - est une vie faite d'émerveillements. Merveille de la nature, des fleurs sauvages et des herbes folles, des bêtes qui peuplent le jardin de Choulex quand elle peint. Merveille des livres qui peu à peu envahissent la maison : Hugo, Balzac, Colette, les écrivains contemporains, une fois de plus. Pour elle, tout est source de surprise et de joie, d'émotion, de découverte. Chaque instant vécu, chaque nouvelle expérience élargit l'horizon. Celle qui, jusqu'à la fin, « voulait vivre dans la vie », aura vécu une vie merveilleuse et, en tous points, unique. « À moi le silence, dit la mère ; à toi la parole ». Cette douce injonction, dernière volonté maternelle, Barbara Polla, sa fille, va y répondre à sa manière, par l'écriture, en démêlant les fils si compliqués de la filiation. Tâche impossible : comment séparer, à jamais, les deux Barbara? (...)

Le projet d'agglo menacé ? par Antoine Vielliard « Il n'y aura pas de second projet d'agglo si Genève n'assume pas 75 000 logements d'ici à 2030 pour loger 150 000 nouveaux habitants sur les 300 000 qu'elle fait venir. Le plan directeur cantonal actuellement en discussion avec ses 50 000 logements ne peut être considéré que comme une première étape pour 2020. Ces nouveaux engagements de construction de logements ne doivent plus rester lettre morte comme dans le premier projet d'agglomération mais s'accompagner d'objectifs quantitatifs chiffrés et datés assortis de sanctions financières dissuasives....

Champion, le FC Sion ? par Arnaud Cerutti La question fait son chemin et a de moins en moins des allures saugrenues. Et si, face aux grosses machines que sont le FC Bâle et les BSC Young Boys, le FC Sion créait la sensation de la saison à venir? On peut légitimement se le demander aujourd'hui, à l'heure où Christian Constantin et Laurent Roussey bossent d'arrache-pied pour monter un effectif de grande valeur. Désireux de doubler tous les postes pour ne pas se retrouver bec dans l'eau comme au début de l'exercice précédent, le président et l'entraîneur valaisans sont en train de parvenir à leurs fins. Cela fait bien longtemps que les pensionnaires de Tourbillon n'avaient pas affiché une allure si encourageante..

L'engagement d'un brigadiste louable ? par Lionel Ricou Eolo Morenzoni, le dernier brigadiste vivant en Suisse récemment décédé, ne manquait pas de courage! Parti tout jeune se battre aux côtés des communistes espagnoles, il a mis sa vie en danger. Il a, a-t-il eu l'occasion de dire, « souvent eu la peur au ventre ». On le croit assurément. Pour ce courage, il mérite tout notre respect. L'engagement d'Eolo au sein des Brigades internationales était-il pour autant louable?...

Crise financière grecque : pour le gel des avoirs grecs déposés en Suisse ! par Roger Deneys (...)  Qui a demandé de baisser les salaires dans la fonction publique ?   Qui a demandé de privatiser l'eau ? Je n'ai pas été capable de déterminer qui avait demandé quoi. (..) Si le système politico-économique grec ne peut pas s'atteler aujourd'hui à la réforme de sa fiscalité de façon plus globale et plus équitable, il ne me semble pas que cela soit une raison suffisante pour ne pas aider le gouvernement grec à récupérer une partie des fortunes et revenus qui n'auraient pas été déclarés par ses concitoyens et qui pourraient se trouver dans les coffres des banques suisses. Dans cet esprit, il me semblerait donc judicieux que la Suisse agisse comme elle l'a fait pour les avoirs des Ben Ali et autres membres du clan Moubarak, en gelant les avoirs des ressortissants et entreprises grecs déposés dans les banques exerçant en Suisse et qu'elle transmette ensuite une liste au gouvernement grec pour que celui-ci puisse imposer et éventuellement amender les déposants qui ne seraient pas en règle avec leur fisc national.

Mémorial - Afin que l'on n'oublie pas par Myriam Hagen Active dans différents domaines de la défense des droits de l'homme, née pendant les années de perestroïka, l'ONG Memorial a d'abord été créée pour mettre en lumière les actes de répression commis sous l'ère stalinienne et apporter une reconnaissance et une réhabilitation officielles aux victimes. Une de ses tâches consiste également à rassembler des informations sur les prisonniers politiques actuels et d'offrir une présence, une aide et un soutien aux personnes vivant dans les régions du Caucase où les droits de l'homme sont encore systématiquement bafoués.

L'avortement : une affaire collective ! par Lisa Mazzone et Julien Cart Les Jeunes Vert-e-s genevois-es s'opposent radicalement à l'initiative « Financer l'avortement est une affaire privée » qui demande que l'IVG ne soit plus prise en charge par l'assurance maladie. Le débat revient ainsi sur le devant de la scène alors que 72,7 % des votants avaient approuvé le remboursement de l'avortement par l'assurance de base en 2002.

Interview inédite de Vladimir Dimitrijevic par Jean-Michel Olivier Propos recueillis   au Rameau d'Or,  à Genève, en décembre 2010 (...)  Quel regard portez-vous sur la littérature romande d'aujourd'hui ? -  Je pense que les auteurs d'aujourd'hui ne regardent pas assez le monde, et qu'ils n'y participent pas assez. (...)  Si le monde a changé, depuis la chute du communisme jusqu'aux décombres de la guerre irakienne, qu'en est-il aujourd'hui du journalisme ?  - Le journalisme - et plus particulièrement, le journalisme littéraire - est devenu quelque chose où on essaie, chaque semaine, de découvrir le meilleur livre de ces 20 dernières années ! Ce qui provoque une inflation extraordinaire des jugements. (...)

Que faut-il faire pour que Mark Muller ouvre les yeux ? par Christina Meissner 4 juillet Feuille d'Avis Officielle. Mark Muller devant l'assemblée générale de la Chambre Genevoise Immobilière s'exprime sur le plan directeur cantonal 2030. Il rappelle que l'objectif premier du plan directeur est le logement et que "le mot d'ordre est la densification". Densification de la zone urbaine, des zones industrielles, de la zone agricole et de la zone villas. Pour cette dernière, il « comprend les réactions très fortes des propriétaires ». Mais le Conseiller d'Etat ose ajouter qu'il « EST à la recherche de solutions AVEC les associations concernées afin que les propriétaires puissent vendre leur bien à un promoteur à un prix attractif ou se lancer directement dans une opération immobilière ». C'est tout simplement faux !

Soviet sur Léman par Philippe Souaille Soyons clairs: ni Christian Lüscher, ni Mark Müller, ni Jean Murith n'ont commis quoi que ce soit d'illégal. Ni même de moralement répréhensible. Ils travaillent, paient des impôts, entretiennent leurs familles, se logent et les logent en fonction des occasions qui se présentent. Il y a dans la République des logements régis par les collectivités publiques qui sont réservés à des familles aux revenus limités. Ce n'est pas le cas des logements concernés. C'est la loi (stupide, parce que limitatrice et n'incitant pas à construire) voulue par la gauche qui limite le montant du loyer de Mark Müller, mais elle ne dit rien quant aux revenus des personnes censées y habiter. Et dans un monde libre, un propriétaire a le droit de choisir son locataire. C'est évidemment son intérêt de choisir une personne qui ne devrait pas lui poser de problème. Contrairement à une famille dans le besoin. Le propriétaire paie des impôts, il n'a pas à se substituer aux services sociaux...

Les Fourches Caudines de la crédulité mimétique par Bernd Palmer Il en va de même des colonies de bactéries et des idées nouvelles: elles sont  parfois pathogènes et contagieuses. Qu'elles soient bonnes ou nocives importe peu. Pour qu'elles influencent la vie quotidienne des citoyens, ce qui compte, c'est qu'elles émanent d'auto-proclamés experts. Comme ceux qui prêchaient l'Apocalypse si la Suisse n'adhérait pas à l'Espace économique européen, en 1992, pour ne prendre que cet exemple d'hystérie collective.  Pour assurer la propagation de tels messages "salvateurs", un seul point d'appui - les media crédules -  et un levier suffisent: celui de la Peur. Et s'il se trouve encore quelques esprits forts à résister aux vérités officielles, un seul remède: la projection de feux d'artifice sous forme de statistiques ! Pour enfumer l'opinion publique, rien de tel que des chiffres.

Grèce : A qui le tour ?  par Thomas Veillet (...) Il est donc probable que cet été, on va beaucoup parler de l'Italie, sans compter qu'il y en a plus d'un qui a envie de voir Berlusconi passer à la trappe, même si ce n'est pas ça qui va régler le problème, surtout qu'il va falloir lui trouver un remplaçant et c'est pas gagné.

La galerie Calvin à Genève par Alain Gegout Accrochage réussi  à la galerie Calvin perchée dans la vieille ville de Genève. Ici les peintures restent au frais, cette demeure fait partie des plus vieux bâtiments de Genève. J'ai accroché 14 variations de Flo, la plupart date de 2011 avec une dominante rouge vermillon, ou grisaille verdâtre...

Les commentaires sont fermés.