Adieu Dr Wangari Muta Maathai

Imprimer

Maathai prix nobel.jpgFondatrice de la Green Belt Movement, Wangari Mathai (1er avril 1940 à Nyeri, 25 septembre 2011, à Nairobi, au Kenya) fut la  première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ».  Gorgui Ndoye lui rend hommage.

Hommage à l'éblouissante Adèle par Myriam Hagen Une fois n'est pas coutume, j'ose une note personnelle en hommage à l'art en général et plus particulièrement à la chanteuse anglaise Adèle. Née en 1988 à Londres, familière avec le monde de la musique dès ses quatre ans, elle développe ses talents et connaît son premier grand succès avec le saisissant « Hometown Glory » http://www.youtube.com/watch?v=jXG0YMv5Fvk , titre d'une composition personnelle révélant son talent et une force lyrique rare. http://coeurdemeraude.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/hommage-a-l-eblouissante-adele.html

Dernier requiem d'Artamis par Béatrice Deslarzes Ce dernier week-end fut chargé en événements artistiques: la "Manifestation d'artontemporain" (MAC), Design Days dans toute la ville de Genève mais aussi un événement important symboliquement : DATABASE le dernier concert donné par les Young Gods dimanche 25 septembre  sur les décombres et au milieu des gravats d'Artamis avant sa démolition totale. Belle ambiance chaleureuse et familiale avec un respect mutuel sans aucun cliché de délinquance que véhicule la droite sur les milieux alternatifs... en particulier l'UDC... http://politiquesansmasque.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/b7f53601ed33e0241feb817cdc8c02dc.html

Salerno, les vrais chiffres, Dieu et Descartes par Stefan Kristensen Sandrine Salerno expliquait qu'elle livrait une estimation établie à partir d'un certain point de vue et qu'on pouvait tout à fait aussi en proposer une autre établie à partir d'un point de vue différent. Loin d'affirmer l'arbitraire de l'estimation, elle en assumait simplement la nature politique, donc basée sur une interprétation et des présupposés qu'elle tâchait d'expliciter. Au sein de la Commission, un malaise s'est fait sentir.  (...) Le réalisme à notre époque s'est doublé de la croyance qu'on peut effectivement atteindre la réalité en elle-même au moyen d'instruments de mesure suffisamment performants. Puisque la perception est «subjective», au sens où elle peut effectivement différer selon la personne qui perçoit, au moins l'instrument de mesure applique le même étalon à tout ce qu'il mesure. On oublie cependant que l'instrument de mesure a été fabriqué par des personnes, que le résultat d'une mesure doit encore être interprété et utilisé en vue d'une fin, par exemple dans le cadre d'une certaine politique.  Je soutiens que la réalité est essentiellement ce qui est vécu. Il n'y a pas de réalité hors de ce qui est accessible à la perception, et donc pas hors de la corrélation entre un sujet percevant et le monde qu'il/elle perçoit. Ma conviction est que le réalisme ontologique est une mythologie puisqu'il suppose un sujet omniscient qui surplombe tout. La meilleure preuve de cela est que ce sujet omniscient est justement appelé Dieu dans la philosophie rationaliste (comme chez Descartes ou Leibniz)... http://lintempestif.blog.tdg.ch/archive/2011/09/22/mais-ou-sont-les-vrais-chiffres.html

Leo Malet/Guy Marchand à la salle du Faubourg par Cédric Segapelli (...) Pour évoquer l'œuvre de Léo Malet, les organisateurs de la Fureur Noire, ont invité Guy Marchand qui a connu l'auteur et qui a incarné le personnage de Nestor Burma dans un série télévisée dont les producteurs ont eu la mauvaise idée de la transposer dans le Paris nos jours (années 90), laissant de côté, l'aspect rétro de l'époque des années cinquante. Cet acteur de talent qui s'est vu décerner un César pour le meilleur second rôle dans Garde à Vue (encore un polar !) de Claude Miller, exposera son point de vue sur l'un des détectives phares de la littérature française de l'après-guerre. Retrouvez le donc le mardi 4 octobre 2011 à 2030 à la salle du Faubourg. http://monromannoiretbienserre.blog.tdg.ch/archive/2011/09/25/fureur-noire-leo-malet-tardi-brouillard-au-pont-de-tolbiac.html

Le socialisme est une spiritualité Par sylvain Thévoz (...) Une révolution éthique semble en route, mais elle ne se fera pas sans une prise de conscience politique inspirée et dans la confiance (du latin cum-fides, avec foi). L'engagement en est la clé. A nos yeux, si le socialisme en est un, il est une spiritualité. Gregory Bateson écrivait : « La réalité est affaire de foi ». Sans la croyance profonde dans un vivre ensemble inclusif, tenant compte des différences de chacun et de ses potentiels comme de ses difficultés, nous demeurons dans l'ère de l'homme unidimensionnel décrié par Herbert Marcuse. Cette violence continuera de jaillir sous forme de symptômes sociaux. Légitimités destructrices, expulsions de boucs émissaires, passages à tabac gratuit, augmentations des problématiques psychiatriques et sociales. Quel rôle politique la spiritualité jouera-t-elle à l'avenir? Quelles responsabilités éthiques permettront de s'impliquer, s'engager, en vue d'un changement sociétal qualitatif? Le psychiatre Gérard Salem ouvre une piste quand il écrit : « la spiritualité est la relation qu'un sujet s'autorise à la surprenance, à la sienne propre, à celle d'autrui comme à celle du monde » Quelle meilleure définition de la spiritualité que celle de la surprenance! Surprendre et se laisser surprendre, n'est-ce pas un acte de foi? Les bulles spéculatives peuvent éclater, le matérialisme historique est entré dans une ère de lévitation.   http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2011/09/21/esprit-es-tu-la.html#more

Deux ONG veulent quitter Genève par Michel Chevrolet J'ai eu le privilège de déjeuner à midi avec deux ONG, dont je tairais les noms pour ne pas dévoiler trop tôt une intention qui me fait bien mal au cœur et qui sera prochainement annoncée. Ainsi au cours de ce repas au Beau Rivage, les deux patrons anglais de ces ONG, m'ont affirmé vouloir quitter Genève. Et oui... est-ce le début d'un véritable retournement de situation ? A-t-on atteint à Genève le haut de la courbe ? En tout cas les deux représentants étaient affirmatifs, l'un s'est offusqué des nombreux cambriolages persistant à Genève en m'avouant avoir de plus en plus de proches touchés par le fléau des gangs... http://mchevrolet.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/la-fin-d-un-mythe-rencontres-2.html

Casser la baraque et plonger dans le ravin par John Goetelen La crise financière et les difficultés de vie de nombreuses personnes créent une tension sociale forte. Dans ces périodes le désir de changer le monde, ou au moins le système, s'exprime sans ménagement. Je lisais il y a quelques jours un commentaire sur un forum, où il était question de pousser le système dans un ravin. On verrait après ce qui se passerait. Je ne suis pas sûr que ce soit le désir d'une majorité des populations dans les pays occidentaux. Beaucoup vivent de peu, mais plus encore vivent avec juste assez et ne veulent pas le perdre.  http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/casser-la-baraque-et-plonger-dans-le-ravin.html

Adieu Dr Wangari Muta Maathai : La nature est orpheline de son Prix Nobel! Par Gorgui Ndoye Fondatrice de la Green Belt Movement, Wangari Mathai (1er avril 1940 à Nyeri, 25 septembre 2011, à Nairobi, au Kenya) fut la  première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ». Ma dernière rencontre avec cette femme écologiste convaincue panafricaniste jusqu'aux moelles remonte au mois d'avril dernier à l'Intercontinental lors de la 1ère conférence de Gateway to Africa qui réunissait entre autres Gordon Brown, Al Gore, Kofi Annan...  http://continentpremier.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/adieu-dr-wangari-muta-maathai-la-nature-est-orpheline1.html

Envoi postal des médicaments : attention danger! Par Edouard Cuendet Les assurés reçoivent de plus en plus souvent des courriers insistants de leur caisse maladie pour les inciter à choisir l'envoi postal de médicaments. Les malades chroniques sont particulièrement visés par ces démarches intempestives. Il faut insister sur le fait que les assurés ne sont pas obligés d'accepter de telles « offres », qui ne conduiront d'ailleurs à aucune diminution de prime. Cette fâcheuse tendance des caisses constitue avant tout la négation du rôle, pourtant central, du pharmacien dans le réseau de soins. http://edouardcuendet.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/envoi-postal-des-medicaments-attention-danger.html

Les Arabes, sont-ils vraiment nés pour être dominés ? par Jean-Souhel Gowrié En 1916, année marquant la fin officielle de 4 siècles de domination ottomane du Moyen-Orient, Tendance Oriental, un mouvement né en Egypte, a appelé à la constitution d'un « Khalifat » oriental, sous domination turque, s'étendant du Maghreb au Pakistan (le Sind). Au même moment, un autre mouvement, né en Syrie et au Liban, constitué essentiellement de « patriotes » et d'intellectuels (aujourd'hui on dirait « occidentalisés »), appelait au renouveau du monde arabe, à sa modernisation et à son entrée dans le vingtième siècle. Aujourd'hui, 100 ans après, les choses ont très peu changé. Lors de la visite d'Erdogan au pays des pharaons, les frères musulmans l'ont accueilli aux cris de : Khalifat islamique en Egypte et en Turquie. http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/erdogan-le-sultanat-et-le-syndrome-de-serengeti.html

Les piétons réclament la traversée de la rade par Hélène Richard-Favre Tout compte fait, les piétons pourraient rejoindre les automobilistes dans leurs revendications de traversée de la rade! Car si aux seconds n'est réservé que le seul pont du Mont-Blanc, le pont de la Machine, qui était l'espace piétonnier par excellence, ne l'est plus!.. http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/traversee-de-la-rade.html

Murat Julian Alder: la relève par Pascal Décaillet Le Valais a Philippe Nantermod, Genève a Murat Julian Alder. Jeune, brillant, formidablement polyglotte jusqu'à parler le turc (la langue de sa mère), l'allemand, le suisse allemand (impeccable !), l'anglais, l'espagnol. Murat Julian Alder n'a pas encore trente ans, et déjà le sens de l'Etat, la vision générale, la précision du juriste.... Je le dis ici, comme je le dis de Nantermod depuis des années, ce jeune homme brillant incarne la relève. Ce sera pour cette fois-ci, ou dans deux ans, ou dans quatre, mais ce sera lui. Comme pour Maudet, Darbellay, Maillard : il fallait que ce fût eux. http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2011/09/25/murat-julian-alder-la-releve.html

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Monsieur Mabut, sympa votre manière de présenter le sujet de mon blog. Déjà un brin provocateur, il le devient carrément, avec votre titre.

    Donc pour donner suite au constat fait de l'occupation des trois ponts par les cyclistes, j'ai émis une proposition. Utopique, peut-être mais à discuter peut-être? http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/09/26/utopie.html

    Merci de votre attention,

    Hélène Richard-Favre

Les commentaires sont fermés.