Adrien Faure, premier blogueur Tribune sur Leman bleu

Imprimer

Faure Sébastien Leman bleu.jpgC'est un jeune étudiant aux idées bien arrêtées que la rédaction de Léman bleu a sélectionné mercredi pour la première de sa nouvelle émission vespérale d'information Genève aujourd'hui.

Adrien Faure s'est retrouvé autour de la table de la rédaction, en face des Pishyar, père et fils, sous la direction de l'experte Ana  Markovic et de l'encore un peu hésitant nouveau patron de la chaîne Charles-André Aymon - Charles-André regarde la caméra, tu nous fiches le tournis! Adrien Faure nous en dit plus aujourd'hui dans son blog sur l'allocation universelle.

Dans le registre des médias, je félicite Haykel Ezzeddine pour sa la 1000e notes. Le prhotographe est un peu bousculé ces jours parce qu'un juge l'a condamné avec le MCG pour avoir diffusé sur son blog Palnètes photos une affiche présumée diffamatoire - le jugement sera-t-il jamais rendu à ce sujet? Décidément le Palais est sourcillieux. Je note aussi l'appel au secours de Julien Nicolet en faveur de la Revue durable.

Enfin, j'alerte, grâce à Barbie Forever, tous les blogueurs de préférer Firefox, Chrome ou Safari comme navigateur. La dernière version d'Explorer 9 pose de méchants problèmes de compatibilité avec notre plate-forme de blogs.

Pour le reste, la livraison des blogs de ce jeudi est riche et intéressante. Bonne lecture.

La Syrie, un scénario libanais ? par Maurice-Ruben Hayoun (...) L'avenir se dessine de la manière suivante : la mosaïque des forces politiques et ethniques qui forment la Syrie va se défaire. Il y aura un regroupement par appartenance ethnique et religieuse. Les Alaouites garderont la région de Damas, tandis que les autres forces se répartiront le reste du pays. La Syrie ressemblera au Liban. Et il n'est pas exclu que des changements territoriaux se produisent. L'éclatement de la Syrie bouleversera la donne pour le Hamas, le Hezbollah et l'Iran. Il n'est pas exclu qu'Israël puisse s'étendre à tout point de vue avec un nouveau régime installé à Damas, un régime qui ne collaborera plus avec le terrorisme mais s'intégrera harmonieusement dans un nouvel ensemble de paix et de prospérité.

Hegel et l'ange de la Liberté par Rémi Mogenet Selon France Farago, professeur patenté de Philosophie et auteur d'un petit livre censé, du coup, être de référence sur Les Grands Philosophes, Hegel se caractérise de la façon suivante: La Raison n'est plus seulement, comme chez Kant, l'ensemble des règles et des principes suivant lesquels nous pensons le monde. Elle est également la réalité profonde des choses, l'essence de l'Être lui-même, qui est Esprit. Fils de ses œuvres, l'Esprit se révèle dans l'histoire. La pensée, le concept du droit se fit tout d'un coup valoir et le vieil édifice d'iniquité ne put lui résister, dit Hegel de la Révolution française qui lui apparaît comme la reconnaissance de la liberté dans l'État... Dès l'origine, les Jacobins furent conscients que la pensée de la liberté avait quelque chose de divin, et Doppet vouait une sorte de culte au génie de la Liberté; il n'était évidemment pas le seul, puisque cela se traduisit par l'érection de la fameuse statue de l'ange doré de la Liberté, place de la Bastille à Paris, au sommet de la fabuleuse Colonne de Juillet - qui n'est autre que le pilier secret de la République!

Un jour, madame Marie a perdu la mémoire... par Sandra Joly Autrefois, madame Marie épiait mes faits et gestes de gamine. (...) Aujourd'hui, je la retrouve dans cette résidence pour personnes d'un âge certain. Par hasard. On me conduit vers elle en se réjouissant de mettre une vie, un passé sur ce visage, ces mains, ce corps, cette âme. La «petite Sandra» tente d'éveiller quelque lueur la première fois qu'elle la rencontre. Mais c'est la seconde fois qui prend tout son sens. Elle me voit arriver de loin, me suit de ses prunelles attentives et lorsque je lui donne mon prénom, elle fait signe que « oui »... Elle sait. Elle m'attrape et veut me persuader que ce qu'elle vit, avec sa maladie, est un enfer. Elle me dit «subir» et ses yeux trahissent cette colère de n'être plus que le témoin de sa vie. Et non l'actrice comme elle l'a été autrefois. Soudain, elle me lance: «Mais tiens bon!» comme si elle sentait et ressentait mon bouleversement intérieur, ce chagrin d'avoir perdu un être cher de ce même mal...

Nom de famille, patience les épouses ! par Jacqueline Berenstein-Wavre Enfin, nous, les femmes mariées, nous pourrons garder notre vrai nom toute notre vie comme les hommes, qui eux, ne savent pas ce que cela signifie de changer  de nom de famille. Même les enfants, filles ou garçons pourront choisir, eux, quel nom  ils veulent porter. Pourvu que les officiers d'état civil ne lancent pas un référendum comme ils l'ont fait en 1985  lorsque l'épouse a pu garder son  nom et le placer avant ou après celui de son époux. Bref l'égalité juridique dans le Code civil -Effets généraux du mariage- c'est pas pour aujourd'hui. Patience les épouses!

Douna Loup à la Compagnie des Mots par Serege Bimpage Pour cette seconde soirée de rentrée, la Compagnie des Mots reçoit Douna Loup. Genevoise née en 1982, fille de parents marionnettistes, elle a publié un roman très remarqué au Mercure de France : L'embrasure. Cette œuvre a été récompensée par les prix Thyde Monnier 2010, Schiller découverte, René Fallet, Biblioblog et Michel-Dentan 2011. Pour moins que cela, on se déplacerait pour la voir et l'entendre. Lundi 3 octobre à 18h30 au restaurant La Mère Royaume, à deux pas du temple de Saint-Gervais. Entrée libre.

Attali compare le monde au Somaliland par Philippe Souaille Le Somaliland, pays sans état central ni gouvernement réel, dans lequel règnent les bandes rivales et l'anarchie, la loi de la jungle et du plus fort, ou du plus méchant. Il n'y a plus de gendarme. La bonne nouvelle, Attali dixit, c'est que la Chine n'a pas vocation à diriger le monde, ce qui serait trop contraire à son histoire et sa culture. Elle semble prête au contraire à appuyer la création d'un échelon global de gouvernance, à commencer par la gouvernance financière, qui s'appuierait sur le modèle de la construction européenne. Modèle européen qu'Attali ne voit pas s'effondrer mais s'attend au contraire à ce que la crise qu'il traverse le renforce en contraignant ses dirigeants à prendre enfin les mesures nécessaires, connues de longue date.  (...) La réduction de l'importance du travail, c'était tout de même une revendication gauchiste, à l'époque où l'on rêvait d'un monde où les tâches fastidieuses seraient assumées par l'automation. Nous y sommes en bonne partie et la question se pose de savoir ce que l'on va faire des gens désœuvrés n'ayant effectivement pas tous vocation à devenir artistes, traders ou femmes de ménage...

Polanski et Kafka deux ans plus tard par Jean-Michel Olivier On dit souvent que la fiction dépasse la réalité. Et que les écrivains inventent des histoires tirées de leur propre folie. Kafka en est un exemple évident. Il faut être fou, n'est-ce pas, pour écrire Le Procès, Le Château ou La métamorphose. Pourtant, son œuvre, issue d'un cerveau névrosé comme on sait, a tout de même produit dans notre langue un adjectif qui colle très bien à notre époque. Quoi de plus kafkaien, en effet, que l'affaire Polanski et ses suites, qui alimentent toutes les gazettes ?...

Fédérales : les questions de l'ATE par Thomas Wenger Période de campagne électorale oblige, nous avons décidé d'inaugurer notre blog en vous présentant les résultats de notre questionnaire aux candidat-e-s aux élections fédérales. Envoyé à toutes les candidates et tous les candidats, notre questionnaire doit permettre de vous donner une idée claire sur les positions qu'elles et ils défendront à Berne en cas d'élection en matière de mobilité et d'environnement...

L'empire suisse des Traders Jean Batou s'entretient avec Olivier Longchamp La Déclaration de Berne, association suisse qui s'engage pour des relations Nord-Sud plus équitables, vient de publier ce mois « Swiss Trading SA », un ouvrage qui lève un coin de voile sur le négoce des matières premières en Suisse. Ce secteur peu transparent a connu un véritable boom ces dernières années. Les acteurs de cette « success-story » ne sont pourtant pas au-dessus de tout soupçon. Ils profitent des lacunes et de la complaisance du système helvétique pour engranger des profits faramineux, le plus souvent dans une opacité totale. Pour en savoir plus, je me suis entretenu avec Olivier Longchamp, responsable finance et fiscalité à la Déclaration de Berne et l'un des auteurs de ce livre. Un ouvrage édifiant, à lire sans plus attendre...

Tarifs d'apothicaire... par Bertrand Buchs Vous comprenez quelque chose au sujet des nouveaux tarifs des caisses maladies ! Moi, rien, mais alors là que dalle. Pourquoi 2.9 % dans le canton de Genève et 1.5 % dans le canton de Vaud. Le pompon,  c'est la baisse à Berne. Pourtant l'année passée, c'étais la banqueroute garantie. Au moins, le vol de nos réserves aura servi à quelque chose. Bref, monsieur Burkhalter triomphant peut nous dire que nous avons évité 7%. Comment fait-il ses calculs ?

Après les "BRIC", voici les "CIBI" par Ashwani Singh Dans l'hebdomadaire britannique The Economist du 24 septembre 2011, un dossier entier1 est consacré au "rattrapage" des Etats-Unis et de l'Europe par les grands pays émergents, la Chine en premier, mais aussi l'Inde, le Brésil et l'Indonésie (les CIBI, on ne parle déjà plus des BRIC...). Selon The Economist, le degré de dominance économique qu'a connu monde occidental depuis deux siècles est en effet une anomalie. Par exemple en 1700, l'Inde était la première économie mondiale et de loin le premier producteur de coton, suivi de près par la Chine, ces deux pays représentant alors plus de la moitié de l'économie mondiale. (...) Et Thônex dans tout ça?..

Et hop la 1000ème et je suis encore là! Par Haykel Ezzeddine La barre des 1000 notes vient d'être franchie aujourd'hui non sans mal. L'inspiration est toujours là mais pour la motivation et l'envie de poursuivre encore dans la même direction, c'est une autre affaire! C'est fou comment l'être humain peut être tributaire de l'environnement dans lequel il évolue.
Voilà, chère lectrice, cher lecteur, chère commentatrice, cher commentateur le compteur marque aujourd'hui le chiffre magique: 1000. Je vais vous la faire très brève. Ce soir, je vais fêter ça tout seul dans un bistrot entre une bière et un dossier que je dois remettre demain à mon avocat...pour cette histoire d'affiche. (...) Pour les chiffres, 1000 notes en deux ans et neuf mois, cela fait une sacrée présence dans la blogosphère. Merci à vous tous.

BlogSpirit le retour... par Barbie Forever La Geek qui sommeille en moi est en train de tourner au vinaigre car j'ai dû « Upgrader » à coups de pompe vers Explorer 9 ...et ça n'est plus compatible du tout avec la page de création de billets de BlogSpirit , j'ai consulté « L'Oracle Mabut »  qui m'a dit qu'avec Google Chrome c'était possible...et je vous laisse remarquer avec une grande consternation que c'est vrai (La preuve... vous l'avez sous les yeux)...

Pour que dure "La Revue Durable"  par Julien Nicolet Parmi mes petits bonheurs récurrents, celui de découvrir à chaque début de saison La Revue Durable dans ma boîte aux lettres n'est pas des moindres. Il y a 9 ans, Susana Jourdan et Jacques Milenowicz faisaient le pari plutôt risqué de lancer un revue traitant sérieusement d'écologie en Suisse. (...) Paradoxalement, c'est au moment où elle atteint ce niveau de qualité que La Revue Durable connaît des soucis de trésorerie. Aujourd'hui, ce duo est demeure à la barre d'une revue qui a nettement gagné en maturité.  La concurrence plus ou moins déloyale de magazines surfant sur la vague bio et le franc fort (30'000.- de pertes en 2011...) font que les recettes diminuent et que la rédaction songe malheureusement à étendre ses espaces publicitaires...

Dans 4 ans, 22 candidat-e-s au Conseil des Etats? Par Laurent Seydoux Telle est la réflexion qui me vient à l'esprit en sortant du débat public sur les élections nationales animé par la Tribune de Genève mardi soir. Il manquait en effet sur l'estrade, les voix  de l'UDC  (premier parti de Suisse), de l'extrême gauche et surtout des Vert'libéraux, parti que l'on pronostique connaître la plus grande progression électorale.

L'allocation universelle par Adrien Faure Je pensais écrire sur le processus de transition amenant la société du capitalisme mortifère jusqu'au socialisme abouti, mais ayant été invité par Léman Bleu pour parler succinctement de l'allocation universelle, je ne peux pas m'empêcher d'écrire un petit billet sur cette allocation universelle qui mérite qu'on s'étende sur elle. L'allocation universelle, aussi appelée revenu d'existence, revenu de base ou dotation inconditionnelle d'autonomie, est intéressante car elle permet véritablement d'améliorer la vie des gens concrètement et très vite...

 

Commentaires

  • Pour info, la plate-forme blogspirit de 20minutes.fr a été mise à jour, j'espère que ça le sera bientôt ici...

Les commentaires sont fermés.