Bravo les blogueurs!

Imprimer

novembre 32.jpgJe vais sans doute en oublier. Mais il y a Haykel, Djemâa, Thomas, Bertrand et les autres. Je ne cite pas les pros de la politiques ou des médias. Mais je suis plutôt fier des blogueurs de la Tribune. Ces jours, c'est Bertrand Buchs et Thomas Veillet qui ont les honneurs de l'actualité. Le premier parce qu'il a décidé de boycotter Novartis et que son indignation trouve de nombreux échos. Il était ce soir à Forum sur la RSR. L'autre parce qu'il commente longuement jour après jour les marchés financiers et s'est acquis ma foi une belle audience. A tous les blogueurs mille mercis. Au plaisir de vous citer ici et dans la "vieille" Tribune!

Et quatre fois par semaine Léman bleu invite un blogueur dans le cadre de Genève aujourd'hui.

Un coup de chapeau à  Daniel Warner qui se souvient de sa rencontre avec Muhammad Ali et à Demir Sönmez qui chronique le souvenir du 9 novembre 1932 et à qui nous empruntons l'illustration de cette revue de presse.

Joe Frazier, Muhammad Ali and Me by Daniel Warner It was before their first fight that I met Muhammad Ali. Because he had refused military service, he was banned from boxing. Very few people know that during that suspension period he appeared in a Broadway musical called Buck White. I was teaching elementary school in Harlem in 1969 and arranged for my class to attend a preview. What a surprise! First, Ali sang several songs with a high, almost feminine voice. Second, he invited us backstage during the intermission and could not have been more pleasant to me and encouraging to the students about studying and school. The show only ran for seven performances, but one month later on January 18, 1970, Ali sang two of the songs from the show on the popular Ed Sullivan Show. One song he sang, "We Came in Chains," was about how African-Americans were brought to the United States as slaves...

Demain, tous "smicars"? par Fabiano Forte Le 27 novembre prochain, le peuple genevois sera appelé à se prononcer sur l'IN 142 instaurant le principe d'un salaire minimum à Genève, voici pourquoi cette IN 142 est une fausse bonne idée. De prime abord, l'idée d'un salaire minimum semble être une idée généreuse, mais elle implique quelques effets pervers (liste non exhaustive) que je souhaitais partager dans ce billet...

C'est l'Italie qui a la « Grecque attitude » par Thomas Veillet L'euphorie du départ promis de Berlusconi aura été de courte durée. Quelques minutes à peine après l'ouverture de l'Europe, les pâles tentatives des acheteurs ont été mises à mal par le rendement de la dette italienne qui prenait l'ascenseur. La BCE qui était habituellement plutôt acheteuse d'obligations italiennes semble n'avoir pas bronché hier et laisser le marché faire sont boulot disons « naturellement »... Comme si Draghi voulait donner un signe à Berlusconi du style « Casse-toi tout de suite et pas dans trois mois !!! ».

Genève biffe rupestre mais en reste à l'Escalade par JF Mabut La métropole lémanique est née. Bon, et maintenant, on va faire quoi avec les Vaudois? La corbeille de la mariée est un peu vide, surtout pleine de bonnes intentions. On veut sans doute un joli RER de Martigny à Evian et de Neuchâtel à Bellegarde et Annecy. Ah non, la chose n'a pas été évoquée hier dans l'austère château de Prangins. D'ailleurs ni les Valaisans ni les Neuchâtelois ni les Savoyards ni les gens de l'Ain n'ont été invités aux fiançailles. (...) En bonne démocratie, il conviendrait que le peuple puisse avoir son mot à dire. Mais rien n'a été dit à ce sujet. Envisage-t-on des votes conjoints Vaud Genève sur la traversée du lac. Et pourquoi les Français n'auraient-ils rien à dire ?..

9 novembre 1932 - plus jamais ça par Demir Sönmez Comme chaque année depuis 1982, les organisations genevoises proches des travailleuses et des travailleurs invitent le peuple laborieux et les démocrates à la commémoration du 9 novembre 1932.  La soirée a débuté par des prises de paroles. Jocelyne HALER au nom du Comité référendaire contre la LASI, après Giangiorgio GARGANTINI au nom du Comité unitaire pour un salaire minimum, un représentant du GSsA a pris la parole et enfin Remy PAGANI au nom du conseille administratif de la ville de Genève a clôturé cette soirée...

Les entreprises suisses licencient 15'000 personnes en trois mois par Pascal Holenweg Crédit Suisse, Schindler, UBS, Novartis, Bobst, Kudelski et tous les autres : en trois mois, les entreprises suisses ont supprimé ou annoncé la suppression de 15'000 postes de travail (dont 4500 en Suisse), soit en procédant à des licenciements, soit en annonçant des réductions de temps de travail, des non remplacements de salariés sur le départ ou des mises à la retraite anticipée. Explication des unes (celles qui sont dans le secteur productif : la cherté du franc suisse par rapport à l'euro et au dollar). Explication des autres (celles qui sont dans le secteur financier et bancaire) : la crise du système financier mondial. Victimes des unes et des autres : leurs salariés.

La Tunisie hôte d'honneur des Automnales de Genève par Haykel Ezzeddine Les Genevois vont découvrir la nouvelle Tunisie lors de la Foire des Automnales qui aura lieu du 11 au 20 novembre. La Tunisie sera l'hôte d'honneur et occupera un pavillon de 529 m²...

Carlos: «Le Chacal» est devenu roquet par Jean-Noël Cuénod Illich Ramirez Sanchez, dit Carlos, alias «le Chacal» n'a plus de croc pour mordre. Le chacal est devenu roquet. Son système de défense est pitoyable. Dans un entretien accordé au quotidien vénézuélien El Nacional, il se vante  d'avoir tué entre 1500 et 2000 personnes. Ses défenseurs mènent contre la Cour une guérilla mesquine et puérile. Un exemple parmi d'autres: des juges veulent prendre des notes sur leurs ordinateurs portables; les avocats de Carlos s'y opposent au motif que leur client n'a pas de PC. Na! Ils font du Vergès, mais sans le talent, hélas.

Changer un cheval borgne pour un aveugle ! par André Duval Un récent commentaire posté par « Valérie » à la suite de mon précédent billet m'incite à revenir sur le sujet. « Si les manuels sont mauvais ce n'est pas avec encore plus d'école de mauvaise qualité que le niveau va augmenter » écrit-elle. Des propos pleins de bon sens. Imaginez que l'on veuille « bonifier » une salade de fruits en y ajoutant des pommes ou des fraises pourries ! Il en va de même avec les nouveaux moyens d'enseignement du français, ces fameux MMF (Mon manuel de français).

Les cadors de la commission des finances par Lulu la Nantaise alias Salika Wenger Dans les séances de la commission des finances, il y a ceux qui font joujou avec leur Ipad, pod bref leur téléphone, ceux qui ont leur ordinateur et prennent des airs compassés pour regarder un match de foot ou les blogs de la Tribune, y a les nanas toujours organisées qui ont les crayons qu'il faut, les documents qu'il faut et sont très attentives et y'a les cadors. Les seigneurs des finances, ceux qui ont tout vu tout lu et qui donnent, intervention après intervention, des conseils et des leçons à tous les abrutis que nous sommes. C'est ceux que je préfère. Qu'ils soient vendeur de chaussettes, avocat véreux, chef d'entreprise au chômage ou ex fonctionnaire, le fait de porter une cravate suffit à justifier leurs sentences. Je dois dire que ces soir-là la démocratie a une drôle de tête surtout vers 22h30 quand après quelques verres de rouge le délire commence. L'autre soir on a parlé sport, une vraie purge.

La dictature de l'émotion par Olivier Emery L'émotion dirige d'une main de plus en plus lourde notre démocratie. Exemples. Fukushima.  (...) Si le récent drame mettant en cause l'usage d'un fusil d'assaut "privé" était survenu peu avant le scrutin sur la limitation des armes à la maison, alors cette initiative populaire aurait été acceptée sans difficulté. L'émotion est humaine et donc digne de respect. Elle devient dangereuse quand elle n'est pas équilibrée par l'intelligence, quand elle tue toute réflexion au profit de la seule réaction.

Manif en soutien aux salarié·e·s de Novartis à Nyon ce samedi 12 novembre · 10h30 par Solidarités La lutte des salarié(e)s du site de Nyon-Prangins est totalement légitime. Leur objectif, le maintien du site et de l'ensemble des emplois, juste et ambitieux. Leur adversaire, l'une des plus puissantes transnationales helvétiques, est redoutable. Dirigée par Daniel Vasella - qui, les mauvaises années, gagne à peine 100'000 francs par jour ouvrable -, Novartis ne reculera pas si facilement.

 

 

Commentaires

  • Merci Monsieur Mabut, il faut dire que les blogs de la Tribune étonnamment nous amènent jusqu'en Espagne, suite à mes interventions sur le blog de la Tribune pendant le Printemps arabe, j'ai été invitée à participer à une rencontre internationale à Valencia, voici le email d'invitation :
    Chère Djemaâ
    Nous sommes une organisation indépendante appelée « Taula Civica del Sur del Mediterraneo » (Intellectuels, journalistes, écrivains, universitaires et associations; espagnols et arabes) à Valencia en Espagne. Nous organisons les 2 et 3 Décembre 2011 une rencontre internationale sous le thème de la femme en Méditerranée en réunissant des femmes qui sont devenus les véritables protagonistes de l'évolution sociale et politique dans les pays du bassin méditerranéen.
    La chute des régimes autoritaires et les transitions démocratiques prédisent un changement à la fois complexe et nécessaire. Pour nous, les rôle clés des femmes et des jeunes dans les révolutions arabes constituent clairement un puissant vecteur de changement et de progrès, comme des moteurs de la modernisation, l'ouverture et le développement de ces sociétés. Et nous savons que le développement est beaucoup plus efficace quand il s'articule avec le développement des droits des femmes et de la jeunesse.
    En ce sens, nous aimerions avoir le plaisir de vous accueillir parmi nous comme invitée et intervenante lors de ces deux journées où sont également invitées des intervenantes de qualité
    d´Espagne, France, Portugal, Maroc, Algérie Etc.).

Les commentaires sont fermés.