Sylvain Thévoz: L'arbitraire policier, arme de confinement massive ?

Imprimer

police gendarmerie geneve keystone.jpgSylvain Thévoz: L'arbitraire policier, arme de confinement massive ?

Houda Khattabi: Egalité des chances: restons vigilantes!

Jean-Dominique Michel: Petit quizz « complotiste » pour rédacteurs en chef romands

Pascal Holenweg: Retour à l'âne normal

André Pfeiffer: Refus d'un débat démocratique

Patricia Aline: Un peu plus d'un million de chômeurs

Jean d’Hôtaux: Les transports de chlore via Genève

François Velen: Prier dans une église me manque ?

 

Sylvain Thévoz: L'arbitraire policier, arme de confinement massive ? A Genève, ces derniers jours et semaine, des personnes qui distribuaient des aliments de première nécessité ou appelaient à une société plus solidaire #appel4mai ont été arrêté, menottés et amendés. Certains ont été menacés d'être traîné devant le procureur général et sont dans une lourde incertitude quant à leur sort. La dérive répressive policière est inquiétante. Amnesty Suisse en est même venue à demander des directives claires pour que l’expression politique dans les lieux publics soit restaurée et que l’état d’urgence soit partiellement levé. La répression policière n'est ni proportionnelle ni compréhensible. (...) En France, Cédric Herrou, symbole de l'aide aux migrant-e-s a été renvoyé de toutes les poursuites à son encontre le mercredi 13 mai par la cour d'appel qui le rejugeait après la consécration du "principe de fraternité" par le conseil constitutionnel français.[4] C'est une grande victoire de la raison et du droit. Malheureusement, il semble qu'à Genève, ce "principe de fraternité" doive être d'urgence rappelé et défendu. (...)

 

Houda Khattabi: Egalité des chances: restons vigilantes! (...) Le déconfinement chinois qui peut nous servir d’exemple montre que la vie est loin d’avoir repris son cours. En effet, si la population a été appelée à reprendre la production pour permettre à l’économie de se remettre à flot, la consommation est encore chancelante. (...) le transport aérien restera sinistré pendant de long mois et l’incertitude économique – pire ennemi des entrepreneurs – planera tant que les mystères du virus n’auront pas été dévoilés. (...) Mais ce n’est pas tout : la triste réalité a fini par rattraper toutes celles qui ont sorti les banderoles le 8 mars dernier: ce sont les femmes qui ont, en majorité, organisé l’école à la maison pendant le confinement, activités extra-scolaires y compris. Leur concentration au travail a été particulièrement perturbée pendant ces mois de télétravail et elles risquent d’être fortement pénalisées dans la suite de leur carrière. (...)

 

Jean-Dominique Michel: Petit quizz « complotiste » pour rédacteurs en chef romands La presse romande va mal. C’est une triste évidence et elle-même le dit. Au point de demander une aide financière aux autorités. L’idée en elle-même est recevable, et même sans doute bonne. Elle le serait encore plus si nos différents organes de presse écrite et audiovisuelle s’étaient montrés un tant soit peu capables de jouer leur rôle de contre-pouvoir depuis le début de la crise du Covid. Ce qui -sacré euphémisme- n’a pas été le cas. (...) Tout ceci nous laisse avec un bizarre sentiment. Même Le Temps, journal prestigieux et longtemps crédible, vient de méchamment rater une marche avec son numéro spécial « anti-complot » de samedi dernier. Contrairement au réd en chef de 24 Heures, les journalistes du Temps semblent savoir lire puisqu’ils ne m’ont pas inclus dans la liste des complotistes à dénoncer. Mais je me demande si je suis vraiment le seul à être ressorti de la lecture de ce numéro avec un sentiment de nausée. Jeter en pâture à son lectorat des personnes, citées nommément, stigmatisées sous cette étiquette fait penser à des moments tragiques et ignobles de notre passé. C’est le point de départ de toutes les stigmatisations, celles du racisme, de l’homophobie, de l’antisémitisme, du sexisme, celle à l’origine de toutes les discriminations -et de toutes les violences. (...) Quizz « QUI A DIT ?... » (...)


Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.


Pascal Holenweg: Retour à l'âne normal L'économiste en cheffe du groupe Indosuez l'assure : "la reprise sera longue à venir". La reprise de quoi ? de l'"économie" ? mais de laquelle ? toute "l'économie" ne s'est pas si mal portée de la coronapandémie, et il y en à qui le virus ne s'est attaqué que pour leur faire des couilles en or : les GAFAM, les géants de l'internet (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Microsoft a vu ses bénéfices augmenter de 22,8 % entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2020 et atteindre 10,8 milliards de dollars US, et Facebook a fait encore mieux : 100 % d'augmentation (5 milliards de bénéfices), alors que leurs cotes en bourse plongeaient (avec la bourse elle-même). Il est vrai que ces monstres se sont rendus indispensables en période de confinement... (...) "Peut-être assisterons-nous à l'apparition d'un "capitalisme étatisé" utilisant la puissance publique pour reconstruire l'économie et restaurer le pouvoir du capital", écrit dans "Le Monde Diplomatique" de mai la philosophe Chantal Mouffe. Son "peut-être" est réjouissant d'optimisme (...)

 

André Pfeiffer: Refus d'un débat démocratique La Gestion de crise du Conseil d’Etat mériterait un vrai débat démocratique. Malheureusement le Conseil d’Etat, aidé par les Partis gouvernementaux, n’en veut pas et estime que le rôle du législatif doit se limiter à approuver « l’état de nécessité » qui permet à l’exécutif d’exercer le plein pouvoir selon l’article 113 de notre Constitution. A ce sujet, le Grand Conseil a d’abord mandaté la commission législative pour l’étude et établir un rapport sur «tous les Arrêtés » liés à cet état d’urgence et, le 11 mai dernier, a accordé une pseudo décharge au Conseil d’Etat. Ce vote est clairement problématique, voir trompeur. Sous le titre « décharge pour la gestion de crise », la décision implique uniquement la reconnaissance de « l’état de nécessité » ! (...) L’interdiction des Conseils municipaux est tout particulièrement cocasse ! Durant les travaux de commission, l’Etat nous annonçait qu’il allait renoncer à cette mesure. Le 8 mai, le Conseil d’Etat envoie une sommation (!) à la Présidente du Conseil Municipal de la Ville de Genève pour l’interdiction de six séances ! (...)

 

Patricia Aline: Un peu plus d'un million de chômeurs Aujourd'hui les chiffres sont implacables : * Environ 1 million 200 chômeurs enregistrés, soit 25% de la force de travail, c'est énorme. 10% de chômage, avant la crise 160000 personnes pointaient (chiffre corrigé d'après une last news). A Eilat (frontière égyptienne-jordanie) où le tourisme est la base de l'économie, on relève jusqu'à 70% de chômeurs. Ces chiffres sont les plus haut jamais enregistrés, après la guerre de 6 jours (1967) le taux de chômage était de 10.4% ce qui correspondait à l'époque à 100000 chômeurs. Reste que la crise de 1992 est celle qui a été la plus forte, de 11.2%, qui correspondait à l'arrivée en masse de l'immigration russe. (...) Mais mercredi, c'était surtout la tristesse nationale qui a effacé la visite de Pompéo avec l’enterrement du soldat israélien abattu (mardi), par un jet de pierre, qui a retenu les antennes télé et entre rage et désespoir, l'enterrement a été largement couvert, toutes les larmes du père de son fils unique Lt Amit Ben Yigal ont ému les foyers. Il s'en ai suivi de violentes manifestations, (...)

 

Jean d’Hôtaux: Les transports de chlore via Genève (...) A la suite d’une étude récente qui chiffre pour la première fois le nombre de victimes que pourrait entraîner une catastrophe avec un wagon de chlore, ces transports de matières dangereuses par le rail reviennent au premier plan de l’actualité. On a raison de s’en inquiéter. C’est une préoccupation récurrente. On dénonce, on s’agite, mais concrètement que fait-on, à Genève par exemple, où on pourrait en limiter les risques, pour autant qu’on le veuille ? Résumons brièvement la situation (...) La solution existe, c’est le concept connu sous le nom de « Boucle ferroviaire de l’Aéroport » qui fait l’objet d’un projet de loi initié en mai 2019 par le regretté Rolin Wavre. Ce projet de loi (PL 12525), actuellement devant le Grand Conseil, demande qu’on l’étudie. Le concept est connu depuis de longues années par nos autorités cantonales qui refusent cependant de l’étudier. Il est snobé par dogme par ceux-là mêmes qui dénoncent aujourd’hui comme hier, les risques liés à ces transports de chlore : les Verts, l’ATE et le PS. (...)

 

François Velen: Prier dans une église me manque ? J'ai besoin d'entrer dans une église, de respirer l'encens, d'allumer une petite bougie, de m'agenouiller devant l'autel, de prier, de parler au Seigneur, à la Vierge Marie, aux Saints, de les écouter, D'adorer le Saint-Sacrement. Il faut que je prie, prie, prie, pour les autres, pour les démunis, les pauvres, les malades, les gens affectés par les soucis familiaux, professionnels, financiers, j'en passe et des meilleurs. (...) Nous sommes toutes et tous invités à un bouleversement dont la confiance en Dieu est une preuve de courage et là je me demande où est le courage des églises. En conclusion, si conclusion il doit y avoir, la question de la séparation des pouvoirs demeure sur la fermeture des lieux Saints, je reste dubitatif quant à la génuflexion au pied du pouvoir politique qui n'est autre le Conseil fédéral. (...)

Les commentaires sont fermés.