Maurice-Ruben Hayoun: Des souris et des hommes

Imprimer

souris cacahouette.jpgMaurice-Ruben Hayoun: Des souris et des hommes

Pierre Kunz: Netanyahu circule en rouleau compresseur

Claude Bonard: La rue des Belles-Filles et l'Encyclopédie

Marie-France de Meuron: Le confusionnisme

Rodolphe Weibel: Un recours à la Cour constitutionnelle

John Goetelen: La Sibérie sue

JF Mabut: Les hôpitaux suisses se tapent sur le ventre

David Frenkel: Non Madame Micheline Calmy-Rey !

mise en garde commentaires.jpg

Maurice-Ruben Hayoun: Des souris et des hommes N’oublions pas l’arrière-plan historique du livre, la situation de l’Amérique aumoment la Grande dépression dans laquelle doit se débattre cette Amérique profonde qui lutte pour survivre, non seulement contre la violence physique mais aussi spirituelle. Un exemple, un indice : dans ce ranch où l’on exploite les hommes d’une manière éhontée, on évoque fugitivement le cas d’un journalier qui change de vêtement le dimanche et porte même une cravate, sans même quitter sa chambre misérable ni aller à l’église. C’est un signe que, même dans le dénuement le plus total, même soumis à des conditions les plus précaires et les plus dégradantes, des êtres simples, incultes, totalement dépendants et précarisés, on conserve encore un peu de dignité pour soi-même. C’est la victoire, peu éclatante mais indéniable, de la liberté sur l’oppression. (...) Un détail encore pour expliquer à la fois ce qui précède et la suite du roman : le géant qui est simple d’esprit a un problème : il aime caresser les souris (d’où le titre) et rêve d’en faire autant avec les lapins qu’il ambitionne d’élever dans une ferme qui lui appartiendrait. Mais il ne s’en est pas tenu aux animaux, car un jour, alors qu’ils étaient employés comme journaliers dans une autre localité, Lennie, le simplet, observe une jeune fille vêtue d’une magnifique robe rouge. Sans penser à mal il caresse l’étoffe de la robe, ce qui fait hurler la jeune fille qui pense à une tentative de viol. (...)

 

Pierre Kunz: Netanyahu circule en rouleau compresseur (...) Au plan géostratégique, force est de reconnaître que la réunification de la Palestine sous l’égide israélienne n’est qu’une question de temps. Le peuple juif, après des siècles d’errance et de souffrances, est absolument déterminé, car animé par une foi que les rabbins ont su si fermement et si durablement entretenir dans les ghettos européens (Le Juif errant est arrivé, Albert Londres, 1929), à demeurer sur la terre qui, il en est convaincu, lui a été « promise ». Or, au Moyen-Orient, aucun pays n’est en mesure de faire mentir le constat que faisait déjà l’auteur des Sept piliers de la sagesse lorsqu’il notait que « les Arabes prennent depuis toujours leurs déclarations pour de l’action ». Les propos menaçants des dirigeants des pays de la région resteront donc une fois encore lettre morte, comme les protestations sans substance des élites politiques européennes et onusiennes, affadies et sans crédibilité. (...)

 

Claude Bonard: La rue des Belles-Filles et l'Encyclopédie En marge de l'anniversaire de la parution, le 1er juillet 1751 du premier volume de l'Encyclopédie, si vous passez à la rue Etienne-Dumont 16, anciennement rue des Belles-Filles, dans la vieille ville de Genève, levez le nez et regardez cette plaque qui rappelle que c'est ici que vivait Jean-Léonard Pellet ( 1740-1825), l'imprimeur de Voltaire qui réalisa en 1777 la troisième édition de l'Encyclopédie. (...)


Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.


Marie-France de Meuron: Le confusionnisme Ce terme m'a percutée à la lecture de l'article d'un docteur en histoire de la philosophie, décrivant ce mode d'user de la confusion comme méthode du mondialisme. En fait, cette idéologie, tendance ou attitude joue de la confusion (action de confondre) et se révèle de plus en plus dans notre "civilisation" qui perd de sa cohérence pour apporter une forme de chaos dans notre organisation globale. (...) Ce mode de procéder s'est installé de plus en plus et les jeunes qui baignent passablement dedans ne savent plus faire la différence entre ce qu'ils créent vraiment et ce qui surgit d'eux, passablement façonnés par cette ambiance. Ainsi, les décisions sont prises au coup par coup pour avoir l'illusion d'être claires car une prise en compte plus globale ou à plus long terme d'une situation est déjà trop imbibée de confusionnisme.(...) L'article qui m'a inspirée pour les propos de ce jour est de Henri Feng. Il souligne comment le confusionnisme s'est instauré comme méthode du mondialisme et l'illustre dans le mouvement LGBT qui s'est étendu à LGBTQIA+. C'est la confusion de toutes les tendances sexuelles, d'un maximum de manifestations possibles sous des formes très diversifiées. Ainsi l'expose cet article: la facilitation du changement de sexe: «Ce projet pourrait vraiment ne pas être une avancée". Le sujet est encore plus prenant quand il s'agit d'un enfant. (...)

 

Rodolphe Weibel: Un recours à la Cour constitutionnelle (...) Le Grand Conseil, au cours de sa récente session des 25 et 26 juin 2020, a approuvé des modifications de la LRTP proposées par le Conseil d’Etat. Il n’a en revanche pas approuvé le projet de modification du schéma directeur du réseau sur rail proposé par le Conseil d’Etat. En effet, le projet de loi modifiant la Loi sur le réseau des transports publics présenté par le Conseil d’Etat et certifié par la Chancelière d’Etat ne comprend pas le schéma directeur du réseau sur rail modifié : il est glissé après la signature de la chancelière d’Etat. Cette pour le moins curieuse disposition a eu pour effet que le Grand Conseil n’a pas débattu, pas un instant, de la modification du schéma directeur du réseau sur rail proposée par le Conseil d’Etat. En deuxième lecture le président du Grand Conseil a égrené l’un après l’autre, comme il se doit, les articles de loi ayant été modifiés, pour adopter leur nouvelle teneur, mais n’a pas appliqué cette procédure au schéma directeur du réseau sur rail. Il n’en a fait aucune mention. La modification du schéma directeur du réseau sur rail n’a pas été discutée, n’a pas été approuvée par le Grand Conseil, mais a été subrepticement ajoutée à la loi modifiée. Cette manœuvre sans aucun doute illicite, organisée par l’administration en charge des transports, a eu pour effet de soustraire de tout débat démocratique la modification du schéma directeur du réseau sur rail, et d’empêcher tout referendum. (...)

 

John Goetelen: La Sibérie sue Avant d’aborder le minimum solaire j’ouvre une parenthèse sur la vague de chaleur installée en Sibérie. On annonce avec effroi un record absolu au-delà du cercle arctique. C’est vrai pour la station de Verkhoïansk, faux pour le cercle arctique. (...) Le cercle arctique a déjà connu cette même température. C’était il y a un siècle en juillet… 1915, à Fort Yukon en Alaska: 37,8°C. (...) La récente vague de chaleur trouve une explication. Selon Peter Inness, Maître de conférences en météorologie à l’Université de Reading il s’agit d’un épisode de réchauffement stratosphérique soudain avec dôme ou bocage anticyclonique, comme en 2003 en Europe de l'ouest. (...)

 

JF Mabut: Les hôpitaux suisses se tapent sur le ventre (...) Ce 1er juillet, les cinq hôpitaux universitaires suisses, qu'on a applaudi quelques semaines, tirent le bilan de l'exercice. Leurs directeurs s'attribuent un 6 sur 6 (...) Bertrand Levrat, patron des HUG était donc en direct au micro du 12:30 de notre chère RTS. Pas un mot de remerciement aux personnels, pas un mot de remerciement à l'armée et à la protection civile (...) Evidemment la journaliste n'a pas posé au DG HUG les questions qui lui auraient permis d'évoquer ces thèmes. On en est donc resté à sagement dupliquer ce qu'on avait déjà entendu, à l'obligation de porter ou non un masque dans les transports publics (oui dit Levrat), à la deuxième vague. On apprend à ce sujet que l'hôpital va augmenter ses capacités, histoire de pas à avoir à renoncer à renvoyer aux cliniques les opérations non covid qui ont creusé son déficit. Y a-t-il des pilotes dans nos avions santé publique et information publique? (...)

 

David Frenkel: Non Madame Micheline Calmy-Rey ! Décidément, moins de 48h après avoir mis Israël au pilori pour vouloir mettre sous sa souveraineté 30 % de la Judée Samarie, voilà qu’un autre journaliste remet cela. Sous le titre Le plan d’annexion israélien? C’est la loi de la jungle! Il donne la parole à Madame Micheline Calmy-Rey qui y va de ses contre-vérités et de ses mensonges par omission. Vraiment 24H et la TDG au lieu de pointer, par exemple, sur les menaces que l’Iran fait peser sur le Moyen-Orient se font les suppôts de la propagande palestinienne. Voici un des morceaux choisis, je cite Madame Calmy-Rey : (...) Par ignorance, ou par anti-israélisme systématique, une grande partie de l’opinion internationale a fait sienne l’argumentation palestinienne : Israël est ‘’une puissance occupante’’. Ce qui voudrait dire qu’il a existé un Etat arabe qui s’appelait ‘’Palestine’’, qui un jour fut attaqué, vaincu, puis occupé par Israël. Or il n’en est rien ! C’est même quasiment l’inverse ! (...)

Les commentaires sont fermés.