Anne Cendre: Maurice Denis, le prophète

Imprimer

maurice denis.jpgAnne Cendre: Maurice Denis, le prophète

Guy Mettan: Gare au grand déclassement 

Patricia Aline: Bienvenue à Pfitzerland ! Le nouvel Israël…

Rodolphe Weibel: Des experts ? oui, mais surtout, indépendants 

Le groumeur genevois (nom connu de la rédaction): De quelques questions insolentes

Charly Schwarz: Le Pré (Parti radical écologique), un nouveau parti pour Pierre Maudet ?

Pascal Holenweg: C'est un beau mot, ”solidarité”

Didier Bonny: Quand la parole libère  

Claude Bonard: ”Dilemme ? vous avez dit dilemme ?

Nicolas Chauvet: Connaître, c'est être   

David Frenkel: Un article du journal Le Monde qui détonne dans le paysage médiatique

Jacques Davier: Western électoral à OK Corral!

 

Anne Cendre: Maurice Denis, le prophète  Pour la réouverture des musées, nos voisins vaudois ont tiré un superbe feu d’artifice. A Lausanne, Pully et Vevey, nous en avons plein les yeux. Dans toutes ces merveilles, je choisis aujourd’hui l’exposition consacrée à la jeunesse de Maurice Denis au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, tout en signalant en fin de chronique les autres propositions auxquelles je reviendrai peut-être ultérieurement. Maurice Denis (1870-1943), le fondateur du groupe des Nabis, génération qui a suivi celle des impressionnistes, est méconnu, me semble-t-il. Voici une manière totalement réussie de lui rendre hommage. (...)

 

Guy Mettan: Gare au grand déclassement  (...) Les dégâts sont de tous ordres. Sur le plan sanitaire, il faudra réexaminer pourquoi les plans de lutte contre les épidémies ont mal fonctionné, pourquoi nous n’étions pas prêts et nous nous sommes laissés surprendre, pourquoi le système hospitalier, imprégné d’idéologie managériale à courte vue, obsédé par la gestion de lits et de matériel et d’équipement à flux tendus, a liquidé toute idée de stocks et de réserves. Pourquoi la médecine de ville et la médecine clinique ont été écartées au profit des chercheurs, statisticiens et théoriciens. En un mot : d’un scientisme niais. (...) Sur le plan social et économique, il faudra reconstruire les secteurs sinistrés, financer le chômage, faire face à la diminution des recettes fiscales, trouver des moyens pour amortir la dette. Il faudra aussi reconstruire le lien social et la confiance politique dévastés par la crise (...)


Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.



Patricia Aline: Bienvenue à Pfitzerland ! Le nouvel Israël…  (...) Nous payons donc un vaccin plus cher, que les autres, et n'avons aucun droit - puisqu'on a vendu nos données médicales sans préavis- et - sans aucun feedback d'une autorité de surveillance quelconque. Visiblement, cela ne dérange personne ....ou si peu, vu les articles dithyrambiques sur la gestion de la campagne de vaccination. On y reviendra plus tard. Grand sourire émerveillé de la présentatrice vedette de TV israélienne, sorte de Poivre d'Arvor féminin aux cheveux longs, brushing impeccable.   Tout le plateau exulte, aux anges, on sent les pieds se décoller du sol. Personnellement, l'interview chaleureuse de miss TV (faudra un jour que je me souvienne de son prénom) laisse quand même un gout amer.  Aucune question dérangeante comme par exemple :  (...) 

 

Rodolphe Weibel: Des experts ? oui, mais surtout, indépendants  (...) Les CFF disposent de compétences techniques en matière ferroviaire bien plus étendues et plus approfondies que les organes de la Confédération. De ce fait, ces organes de la Confédération se reposent en ces matières sur les CFF, et ceux-ci portent la responsabilité d’instruire objectivement leur propriétaire sur ces aspects techniques. Même si leur intérêt direct est en jeu, ils doivent l’objectivité à la Confédération, au nom de l’intérêt général, parce que c’est à la Confédération d’arbitrer entre les intérêts directs des CFF (qui peuvent indirectement être d’intérêt général) et l’intérêt général.  En résumé : les CFF ont le savoir, la Confédération le pouvoir. Pour que ce duo fonctionne, les CFF doivent étudier les aspects techniques, informer en toute objectivité, exhaustivement, les organes de la Confédération, ces derniers doivent étudier les aspects non techniques, tenir compte des informations reçues des CFF, faire la synthèse et la proposer au Parlement fédéral.  (...)

 

Le groumeur genevois (nom connu de la rédaction): De quelques questions insolentes(...) J’ai beau m’échiner à lire dans la Julie et dans son clone lausannois toutes les nouvelles que notre belle planète nous offre chaque matin, j’ai peine à trouver les réponses à ces quelques insolentes questions :  Joe, le nouveau chantre de la démocratie américaine va-t-il démolir le mur mexicano-amerloque de Donald ? Va-t-il démanteler Guantanamo ? Va-t-il cesser de se prétendre le gendarme du monde ? (...) Et enfin, un petit dernier pour la route : Pierre Maudet va-t-il réussir son pari et reprendre son trône à la fin du mois ? (...)

 

Charly Schwarz: Le Pré (Parti radical écologique), un nouveau parti pour Pierre Maudet ? Il se positionne au-delà du clivage droite-gauche, avec un cœur écologique qui se traduit par une écologie politique globale : éducative, relationnelle, de la santé, économique et sociale, fiscale, financière, démocratique et internationale. La démocratie montre que tout est lié : l'esprit démocratique dans la population requiert sa sérénité. Des problèmes répétés incitent à l’abstention ou au vote extrémiste. Les défauts d'éducation desservent l'affirmation de la démocratie comme les problèmes de logement ou les difficultés d’accès au Droit. (...) 

 

Pascal Holenweg: C'est un beau mot, ”solidarité”  (...) L'indemnisation spécifique des victimes de la "première vague" a donc été ratifiée, sans ambiguïté, par le peuple. Et c'est un premier pas : Après Pâques, les syndicats lanceront, avec l'appui de la gauche, une initiative populaire pour l'emploi. Et au Grand Conseil, la gauche a déposé un projet de loi reprenant pour l'indemnisation des revenus perdus lors de la première vague le dispositif qui vient d'être adoubé par le peuple pour la première vague. "La précarité et la crise sociale et économique n'ont pas disparu comme par enchantement le 16 mai 2020", rappelle le président de la Communauté genevoise d'action syndicale, Davide De Filippo. "Il aura fallu le scandale au retentissement international des queues devant les Vernets pour qu'enfin les autorités se réveillent à l'orée de l'été", rappelle le syndicat SIT.  (...)

 

Didier Bonny: Quand la parole libère  Adapté de la pièce d’Andréa Bescond et d’Eric Métayer, qui sont passés pour la première fois à la réalisation, « Les Chatouilles » raconte l’histoire d’Odette basée sur la vie d’Andréa Bescond qui tient le rôle principal dans le film. Abusée dans son enfance par un ami très proche de ses parents, Odette décide une fois devenue adulte d’aller déposer ce fardeau qui l’empêche d’avancer dans la vie auprès d’une psychologue. En libérant la parole, elle va recoller les morceaux de son puzzle intérieur qui a explosé lors de son enfance en raison des agressions sexuelles qu’elle a connues. (...)  Au final, un film bouleversant, mais jamais pesant, et porteur d’espoir. Magnifique. Inédit. 5 étoiles. « Les Chatouilles ».  RTS 1, lundi 15 mars, 20h40. (...)

 

Claude Bonard: ”Dilemme ? vous avez dit dilemme ? ”  (...) Que de dilemmes nous assaillent alors que ça fait un an que le sol se dérobe sous nos pieds. A propos de dilemme, j'aime bien la définition qu'en donnait le regretté dessinateur Jacques Faizant (1918-2006) que ceux de ma génération appréciaient en lisant la presse française : "Un dilemme, c'est une proposition philosophique dont l'énoncé fait jouir les belles consciences et l'application périr les démocraties"...

 

Nicolas Chauvet: Connaître, c'est être   "Connaître une chose et en vivre une autre est une erreur, un contresens. A partir de là, une tension apparaît. Elle est due au conflit de la pensée et du sentiment. Connaître, c'est être" - Swami Prajñanpada (...)

 

David Frenkel: Un article du journal Le Monde qui détonne dans le paysage médiatique  Le journal Le Monde serait-il revenu à de meilleurs sentiments envers Israël ? Dans un article de fond signé Alain Frachon du 11 mars et intitulé «Pour une majorité d’Etats arabes, la guerre avec Israël, motivée par l’affaire palestinienne, c’est terminé», le journaliste rapporte en effet les opinions de deux experts sur la situation moyen-orientale. Le premier, Guy Sitbon, affirmait en septembre 2020 lors de la signature des accords de paix entre Israël et les Emirats arabes unis d’une part, et entre Israël et le Bahreïn d’autre part, appelés accords d’Abraham : «personne ne l’annonce, mais la guerre est finie». Le second, Gilles Kepel, écrivait au même moment que ces accords «enterrent le conflit israélo-arabe comme facteur structurant le Moyen-Orient». Alain Frachon y voit la conséquence de plusieurs phénomènes : (...) 

 

Jacques Davier: Western électoral à OK Corral!  Désolé de ne pas participer à ce petit règlement de comptes, mais là, je dois quand même dire que haro sur le baudet, il y en a marre! Suite à sa brillante prestation lors du premier tour, soit deuxième élu, et premier de droite, Pierre Maudet est objectivement le candidat le mieux placé pour porter les valeurs et les idées de la droite au second tour. Et peut-être gagner l'élection. Forts de ce constat, il eût convenu que tous les autres candidats de droite se retirassent, et qu'un nouveau ne se présentât point, afin de lui laisser le maximum de chances de l'emporter, et de conserver ainsi son ex-siège à la droite. (...) La candidature surprise, sortie d'on ne sait quel chapeau, de la PDC Delphine Bachmann, présidente du parti! Candidature contraire à la Loi sur l'exercice des droits politiques (LEDP), qui stipule que, pour le second tour, "seuls peuvent déposer une liste les partis politiques, autres associations ou groupements qui ont participé au premier tour" (art. 100, al. 2, je souligne). Cela l'empêche en effet de se présenter sur une liste du PDC, parti qui n'a pas participé au premier tour. Mais qu'à cela ne tienne! Elle ira opportunément squatter la liste du PBD, dont le candidat s'est retiré! Petit tour de passe-passe, illégal néanmoins, car on imagine mal la présidente du PDC prendre une carte du PBD!  (...) 

 

Information générale

A dater du 15 mars 2021, le forum des blogs est animé par Olivier Bot, rédacteur en chef adjoint de la Tribune de Genève. De nouvelles conditions générales d'utilisation entrent en vigueur ce même jour. Elles peuvent être consultées ici. Le sous-signé prend une retraite bien méritée après 14 ans passé au développement et à l'animation de cette plate-forme. Il remercie très chaleureusement tous les blogueurs qui ont par leurs propos contribuer et contribuent toujours au développement de la pensée humaine et de la liberté d'expression. JFM

 

Les commentaires sont fermés.