- Page 3

  • 20 novembre: encore un blogueur Tribune qui publie

    Imprimer

    oberson fred.jpgEditer un livre est une aventure pleine de risques et parfois de déconvenues. La première étant de constater que la diffusion est sacrément difficile et coûteuse. A l'égal des billet dans les blogs, les nouvelles livraisons de bouquins chassent les anciennes des étagères. Le pilon bientôt fait son office...

    Le blogueur ne vit pas ses affres. Plutôt fourmi, il ajoute patiemment, semaine après semaine, ses notes comme des perles sur un collier. Aucune n'est perdue. Le génie des moteurs de recherche les retrouvent toutes, à tout moment, en tous lieux.

    Combien de romanciers du XIXe siècle n'ont-ils pas édité leurs oeuvres devenus fameuses en feuilleton dans les gazettes? Plus modeste sans doute, le blogueur du XXIe s'inscrit dans le même sillon.

    Fred Oberson, un Gruyérien un peu Genevois cultive des oliviers: "Je vis en Provence, j’écris sur les Alpilles des billets que je diffuse depuis plus de deux ans dans mes blogs, dont celui de la Tribune de Genève. Un recueil de ces textes sera publié prochainement, écrit-il dans une récente note.

    Lire la suite

  • 19 novembre: la fête du mouton au Sénégal

    Imprimer

    mouton.jpgLe vendredi, c'est la cohue sur le forum des blogs de la Tribune de Genève, un peu comme si les blogueurs occasionnels se souvenaient soudain de publier leur billet avant la pause de la fin de semaine. Ils ont raison. Le rythme et la discipline, c'est bon pour la tête.

    Mais pour votre serviteur, cette vive et heureuse activité blogueuse accroît la difficulté de sélectionner les meilleurs billets. Il y a donc forcément des oubliés. Qu'ils me pardonnent.

    Puisque cette semaine les musulmans ont commémoré le sacrifice d'Abraham (à qui Dieu avait, vous vous en souvenez, demandé de sacrifier son fils - Isamël pour les musulmans, Isaac pour les juifs et les chrétiens - avant qu'un ange n'empêche l'irréparable et propose plutôt de sacrifier un mouton), je mets en exergue le billet que nous propose Marie-France de Meuron:

    C'est du Sénégal que je vous écris. Hier eut lieu la grande Fête du Mouton, appelée ici la Tabaski. (...) Le geste d'égorgement rappelle ce pouvoir de vie et de mort que l'être humain a sur toutes créatures. Pouvons -nous  montrer du doigt un père de famille qui égorge un mouton alors que tant d'individus décident froidement de lancer des grenades et des bombes sur leurs prochains ou encore  condamnent à mort un de leurs semblables à la suite ou non d'un jugement ?

    Et je m'interroge. Au fond pourquoi le sacrifice d'Abraham, mythe commun au trois religions monothéistes ne donnerait pas lieu à Genève à une nouvelle fête et un jour ferié?

    Lire la suite

  • 18 novembre: Bientôt le Festival Arbres et Lumières

    Imprimer

    arbres de lumière montage 2010.pngHaykel Ezzeddine, toujours à l'affût , a saisi  le montage de la manifestation aujourd'hui au Jardin Anglais.

    Notre blogueur photographe en profite pour mettre en lien ses ancienns notes. C'est top! Tous les blogueurs devraient en prendre de la graine. En rapport avec cette note: Les dix ans du Festival Arbres & Lumières, Résultat du Festival Arbres et lumières 2009, Festival Arbres et Lumières, Inauguration du Festival Arbres et Lumières, Genève, ville des lumières.  Les liens hypertextes sont actif sur Planète photos, courez-y!

    Lire la suite

  • 17 novembre: automobilistes et cyclistes

    Imprimer

    cycliste sur tram.jpgForce m'est de constater, en tant que piéton, que les automobilistes ont un sens de la courtoisie et de la politesse inversément proportionnel à celui des cyclistes.

    En effet, écrit Ralf Latina, lorsque je désire traverser un passage pour piétons (!), neuf automobilistes sur 10 s'arrêtent spontanément, et me font signe de passer sans être pressés de redémarrer comme des fous. Je les remercie toujours.  Cette note a été publié avant l'accident grave dont a été victime un cycliste peu après midi.

     

    Lire la suite

  • 16 novembre: vive les commentaires!

    Imprimer

    commentaires.jpgUne fois n'est pas coutume, je mets en exergue trois commentaires dans cette sélection des blogs Tribune. Trois commentaires parmi les dizaines qu'enregistrent chaque jour la blogosphère de notre journal. La plupart ne sont pas signés.

    Cela suscite à l'occasion quelques débats passionnés comme celui que nous avons ouvert la semaine passée sur ce portail et qui se clôt ces jours avec la publication par Daniel Cornu de trois notes consacrées au sujet et nourries par de nombreuses interventions d'internautes.

    Avec Daniel Cornu, qui est maître ès déontologie journalistique et vient de publier au seuil  Les médias ont-ils trop de pouvoir, je partage le voeu - lui parle d'exigence - que tous les commentaires soient signés, mais, contrairement à lui, je ne vois pas de problème majeur à ce que des commentateurs masqués puissent s'exprimer, dans la mesure où leur prose conserve un minimum de courtoisie et de pertinence, ce qui est généralement le cas.

    [Comme d'hab, il suffit d'un clic sur les mots soulignés pour accéder aux blogs cités.]

    "Chère Djemaa, écrit Sarah à l'adresse de l'auteur du blog Pâquis, j'adooore, Depuis que vous nous relatez l'histoire des Pâquis au jour le jour, nous nous prenons à aimer ce quartier. Continuez car vos écrits nous enchantent."

    Lire la suite