- Page 3

  • 17 avril: On a gagné!

    Imprimer

    gauche vainqueur uni mail 17 avril.jpg"On a gagné... Contre qui ? demande  Pascal Holenweg. En face, il n'y avait que des girouettes, des moulins à vent, des épouvantails, des fantômes. Le blogueur socialiste ne se fait pas d'illusions et pose la question: "Nous voilà dotés d'une Municipalité de Genève légèrement schizophrène, avec un exécutif à 80 % de gauche, et un législatif à 51,25 % de droite."

    A droite justement l'heure des comptes sonnent. Pierre Maudet dans un long commentaire constate que "le PaCS de circonstance est infécond". Le PDC Bertrand Buchs de Carouge est KO debout. Il note: L'Entente est morte, au soir du 17 avril 2011 Pour Eric Bertinat, l'avenir du groupe UDC au Conseil municipal: à  droite quand il le faudra mais aussi avec le MCG lorsque les sujets concorderont avec nos programmes politiques.

    Transfuge de l'UDC dont il fut un président controversé, Soli Pardo précise: Ni de gauche ni de droite" ne signifie pas que le MCG est un parti du centre.

    Dans les blogs remarquables, je note encore ce long billet de Pierre Béguin intitulé "Êtes-vous dans le moule DIP ?"

    Lire la suite

  • 16 avril: Ce pardon qui a mauvaise presse

    Imprimer

    Cuenod couleur.jpg"Le pardon a de plus en plus mauvaise presse dans les médias", écrit Jean-Noël Cuénod dans une série pascale. Il est perçu comme la marque d'une faiblesse coupable devant le mal, d'un état d'âme fait de lâcheté et de complicité.

    Les vieux/vieilles ont aussi mauvaise presse, parce qu'il coûte trop chers écrit Claire-Marie Jeannotat. Le régime chinois n'a pas aussi mauvaise presse que le régime libyen ce qui est parfaitement injuste note David Laufer. L'Université comme la presse n'a pas bonne presse ce que confirment respectivement Jean-Michel Olivier et Olivier Francey.

    Jean-Louis Kuffer qui est monté à Solalex pour lire Bref éloge de la fin de Frédéric Mairy fait siennes les paroles que l'auteur prête à Ramuz sur comment ça marche la vie, la mort: « C'est à cause que tout doit finir que tout est si beau. C'est à cause que tout doit avoir une fin que tout commence." Et Gilbert Salem nous dit que la fameuse phrase de Voltaire n'est pas de lui.

    Plus terre à terre,  Pierre Weiss appelle Robert Cramet à soutenir la traversée du lac ». Marie-France de Meuron s'émeut qu'un jardin japonais crée la polémique.

    Lire la suite

  • 15 avril: Et les gagnants sont....

    Imprimer

    mairies 2011 affiches haykel.jpgPeu de blogueurs s'essayent au jeu des pronostics pour l'élection des cinq comaires de Genève. D'aucuns estiment qu'il faut sauver le soldat radical-libéral Pierre Maudet qui pourrait se voir souffler son fauteuil par une Florence Kraft-Babel au bénéfice de l'alliance libérale UDC. Eric Bertinat ne sera cependant pas payé de retour.  Walter Schlechten parie lui sur l'élection de Michel Chevrolet (qui a abandonné son blog) au détriment de Sami Kanaan (qui l'alimente régulièrement le sien). [photos Haykel Ezzeddine, cliquer sur l'image pour l'agrandir]

    En fait, sauf "énaurme" surprise, la gauche genevoise est assurée de faire élire ses quatre candidats. Ainsi le veut le système majoritaire. La gauche dispose d'un potentiel de 45% des voix en Ville de Genève, alors que l'Entente ne peut compter que sur 27% (37% avec l'UDC). Ce serait une autre "énaurme" surprise que FKB (FuKushima Beach, comme dit un de mes confrères) éjecte Pierre Maudet hors du cinquième siège de comaire de Genève. Le risque existe, en revanche, infime mais pas totalement nul, que par le jeu des coups de crayon, quaucun des candidats de l'Entente n'obtienne le tiers des suffrages exprimés nécessaires pour être élu au premier tour. Quant aux autres candidats, ils courent pour la gloire. Arrivée dimanche à midi!

    Beaucoup de bons blogs en ce vendredi ensoleillé - c'est comment la pluie? - Charly Schwarz revient sur Temps présent et vilipende les autorités genevoises. Sur la gouvernance de la culture genevoise, Philippe Souaille croise le fer avec Pascal Holenweg et est pour une fois d'accord avec Pascal DécailletAlain Bagnoud a relu "La terre sous ses pied" de Salman Rushdie. Maurice Gardiol dénonce "l'aide d'urgence, incompatible avec la dignité humaine".

     

    Lire la suite

  • 14 avril: Il y a 50 ans j'étais stagiaire à l'Illustré qui en a 90 ans déjà ! Souvenirs...

    Imprimer

    l'illustré 90 ans.jpg"Il y a 50 ans j'étais stagiaire à l'Illustré qui en a  90 ans déjà !" C'est Jacques-André Widmer qui raconte ses souvenirs. Il en a beaucoup, c'est passionnant et on en redemande. J'illustre cette revue de presse avec l'image de la première page du numéro spécial que le magazine consacre à son anniversaire - félicitations! -, faute d'avoir trouvé le portrait du blogueur. Plus critique à l'égard de la presse Stéphane Valente dans "Déontologie journalistique et indignation sélective"

    L'Illustré est-il dans le vent? Comme produit culturel, c'est du vent démontre l'incontournable Pascal Holenweg dont le dernier billet vaut la lecture à propos du futur successeur de Patrice Mugny au ministère municipal de la Culture: «Moi artiste, toi gestionnaire?». Personne n'arrête le vent de la culture ou seulement un temps. Djemâa Chraïti se réjouit: "100'000 livres pour la Tunisie!"

    La révolution c'est aussi du vent. Cécile Xambeu relaie la bouderie de l'essence.

    Sur le front de la course aux 45 Mairies de Genève, je signale ce billet original d'Henry Rappaz: "Vous connaissez mon épouse, votez pour moi !".

    Lire la suite

  • 13 avril: "On aurait besoin d'hommes et de femmes d'Etat à Genève"

    Imprimer

    vieliard municipales.JPGBlogueur tenace et perspicace de la blogosphère de la Tribune, Antoine Vielliard est devenu un politicien incontournable de la région. Le Messager. l'hebdomadaire de la région française - a consacré la semaine passée une grande interview à conseiller municipal de Saint-Julien qui a réussi à se faire élire au Conseil général de la Haute-Savoie. Mardi soir il était à Infrarouge. Ce matin il constate dans son blog "On aurait besoin d'hommes et de femmes d'Etat à Genève". Une réflexion qui suscite un joli débat.

    Le Savoyard épingle les deux conseillers nationaux Luscher et Sommaruga. Il n'est pas tendre avec les Verts non plus. Sans être aussi pointu que Soli Pardo qui dégomme Esther Alder à propos de l'intégration des étrangers.

    Haykel Ezzeddine épingle pour sa part les listes bidons sensées orienter les électeurs de la Ville de Genève. Tandis que Carlos Medeiros qu'on espère voir bloguer plus régulièrement se plaint de la Fédération des patrons qui ne soutient pas sa candidature.

    Sur le front de l'école, André Duval explique que les petits Genevois ne manque pas tant de cours que ça comparé aux petits Valaisans. Le défenseur des notes et de celle de comportement ferait-il lit commun avec Olivier Baud?

    A noter encore l'interrogation de Danièle Bianchi: "Qu'est-ce qui fait la culture suisse?" et cette nouvelle de Tristan Zimmermann: "Grandes écoles : l'Élysée organise un concours parallèle réservé aux juifs pratiquants".

    Lire la suite