- Page 5

  • 6 avril: Le langage des arbres : un mouvement si lent que l'oeil ne le capte

    Imprimer

    arbres vivants.jpg"Le langage des arbres: un mouvement si lent que l'oeil ne le capte..." Rupture dans l'actu effrénée. C'est peut-être bien l'actu, les flashes infos, le zapping, les clips qui nous ont fait perdre la faculté d'entendre et de voir les arbres bouger. Merci à John Goetelen de consacrer un billet à ce sujet. Invisible car trop lente, la nature s'expose en accéléré en Hollande raconte  Jean-Pierre Kazemi.

    "Nous sommes devenus inaudibles..." constate Bertrand Buchs. Le médecin politicien parle non pas des arbres mais de l'Entente genevoise. Eric Bertinat revient lui dans un joli petit billet sur la culture sur laquelle les candidats restent sans voix.

    Au temps de l'Entente, Pascal Décaillet n'aurait pas eu à s'étonner des "dissonances natalistes au Grand Conseil". Et un collectif de gauche, revenant dimanche du congrès du PSS, ne s'inquiéterait pas qu'"un des principaux risques pour les élections du 17 avril pour la gauche est de penser que c'est du tout cuit." Dans le deuxième portrait qu'il brosse des candidats à la mairie de Genève, Arthur Grosjean s'interroge: "MBG s'est-elle réincarnée en SS ?"

    Qu'aurons-nous, demain, à manger? se demande Patrick Lussi à la lecture du « Codex Alimentarius ». La rétractation du juge Goldstone pose plusieurs problèmes estiment Zakia et Fatima.

    Lire la suite

  • 5 avril bis: "Au nom de la Justice"

    Imprimer

    carladelponte1.jpgLa Verte Esther Alder mène une campagne de proximité et alimente régulièrement son blog ce qui lui vaut plus souvent que ses colistiers d'être cité dans cette revue de presse. Elle était lundi soir à la Comédie où Carla del Ponte avait rameuté, à l'invitation d'Anne Bisang dont c'était la dernière grande soirée, un public nombreux dans un de ces raouts politiquement correct, où l'on sent battre les coeurs de cette cité déritualisée.

    Au nom de la justice également, Olivier Emery revient sur le rapport Golstone et dénonce le silence médiatique assourdissant. Pour le reste de ce billet revue de presse, je vous propose quelques bons billets lus sur le forum des blogs de 24 Heures qui partage la même plateforme technique que celle de la Tribune, mais 60 km nous sépare et nos forums sont donc séparés....

    Lire la suite

  • 5 avril: des autorités dépassées

    Imprimer

    poing sur la table.jpgRien ne va plus. Même le très pondéré Jacques-Simon Eggly y va de son couplet indigné. Sur la sécurité, sur le logement, lisez-le: "Les partis traditionnels de la droite devraient être en pointe, pugnaces quitte à bousculer même leurs propres magistrats responsables de ces domaines lorsqu'ils sont pris dans l'étau de ces rigidités. Des initiatives législatives sont à envisager."

    Rémi Mogenet est lui indigné par les socialistes français et le nucléaire, vache sacrée de l'Etat nation. Dominique Jordan ne croit pas aux promesses des Verts et des socialistes qui oublient les blocages de la démocratie directe: Sortie du nucléaire: des plans sur la comète pour les anti-nucléaire. N'empêche, les constituants Contat-Hickel et Büchi réclame la réintroduction pure et simple de l'article 160E dans la constitution.

    La blogosphère Tribune est assez variée en ce jour météorologiquement incorrect (trop chaud pour la saison). On retiendra donc pêle-mêle: les billets de Demir Sönmez, Marie-Jeanne Accietto, Philippe Souaille, ...

    Lire la suite

  • 4 avril: Renaud est mort, la mâchoire fracassée...

    Imprimer

    hérisson route.jpgRenaud est mort, la mâchoire fracassée... Cette triste histoire naturelle nous est contée par Christina Meisner. Sans connotation politique. le hérisson n'étant revendiqué par aucun parti à ma connaissance. Dans le registre des faits divers, je vous livre cette jolie rencontre rapportée par  Olivier Emery. Paul Despraz poursuit sa collecte autour du thème " Bardonnex, vécu des habitants de la commune de 1937 à 1944".

    Plus sombre,  John Goetelen revient sur cet autre fait divers et demande inquiet: "Un coran brûlé déclenchera-t-il une guerre mondiale?" Plus optimiste, Djemâa Chraïti (elle-même primée et félicitée par Jean-Michel Olivier) revient sur "La smala de Gorée - Marie-José nommée femme cheffe d'entreprise de l'année."

    On lira encore la réponse de Soli Pardo à Pierre Losio, les questions d'Olivier Francey à Antony Mayer, la dénonciation de la chasse aux Rroms par Pascal Holenweg et l'on méditera sur les affiches électorales proposées par Haykel Ezzeddine.

    Sur le front politique, Jean-Daniel Delley écrit Quand le débat politique se nourrit de fantasmes et néglige les faits à propos d'une réédition d'une étude de René Levy La structure sociale de la Suisse - Radiographie d'une société.  Des propos qui font écho au billet de Pascal Décaillet.

    Lire la suite

  • 2 et 3 avril: Jacques-André Widmer et Yves Debraine

    Imprimer

    debraine.jpg"Yves Debraine vient donc de griller son dernier rouleau de pellicule en appuyant une dernière fois sur le déclic. A vrai dire, il n'utilisait plus de pellicule et, contrairement à d'autres de sa génération, s'était adapté rapidement au numérique . Nous l'avons bien connu à l'époque de notre stage à L'Illustré (1961-1963)"... Jacque-André Widmer égrène quelques souvenirs à propos du photographe. Passionnant.

    Autre post de première main, celui de Christian van Singer qui répond à quelques questions sur le thème: "Fukushima; quelles conséquences?"

    Hank Vogel présente le numéro 2 du Cahier des écoles, journal entièrement rédigé et mis en page par les étudiants de l'Ecole de Journalisme de Genève. Ce lundi à la Mère Royaume, Serge Bimpage, blogueur épisodique, mais nouveau président de la Compagnie des mots, reçoit Laurence Déonna, nous apprend Blogres.

    Hier, c'était la Journée mondiale de l'autisme. L'occasion pour Marie-Jeanne Accietto, alias Beatrix, présidente de l'association genevoise TED-Autisme Genève, de faire le point. Hier c'était la manif en faveur des chômeurs exclus de l'assurance "Chômage : les trois mensonges" a dénoncé Bernard Remion relayé par Demir Sönmezl

    Lire la suite