- Page 7

  • La mort d'Oussama Ben Laden un signal pour Kadhafi ?

    Imprimer

    ben laden.pngLa mort du terroriste saoudien suscite une certaine effervescence dans les blogs.

    Jean-Noël Cuénod a réagi le premier à réagir : « Les Occidentaux ne doivent pas réitérer les erreurs de jadis. Qu'ils soutiennent politiquement et économiquement les jeunes démocraties arabes, une tâche redoutable comme je le souligne sur Vu du Salève. Si nous ratons ce train-là, alors des clones de Ben Laden risquent fort de ressurgir ».  

    Daniel Warner considère que « The War on Terror was a mistake to begin with. If the death of Osama bin Laden ends that War on both sides, whether in reality or symbolically, then so much the better ».  

    Maurice-Ruben Hayoun écrit : «  Il est trop tôt pour prédire l'avenir. Emettons un vœu : c'est que certains se choisissent leurs héros avec plus de discernement, l'Occident n'est pas mort, ses dépouilles ne sont pas encore à ramasser, il a des armées puissantes capables de faire respecter la loi et l'ordre dans toute la surface de la planète. Le colonel Kadhafi devrait y réfléchir. »

    Blogueurs à vos plumes!

     

    Lire la suite

  • Est-il permis ou simplement conseillé de gifler les enfants?

    Imprimer

    gifle.jpg"Est-il permis ou simplement conseillé de gifler les enfants?" demande Maurice-Ruben Hayoun qui rebondit sur un de ces débats dont la France a le secret . A Genève, c'est le déclassement des Cherpines et la mobilité douce qui déchaînent les passions. En vrac: Pierre Béguin, Alain Rouiller, René Longet,

    Dans les sujets plus "Salon du livre", on retiendra le billet de Pascal Décaillet (Mai-juin 40, vus par Julien Gracq), Gilbert Salem (Romain Bovy, un Tatar à Chexbres), Micheline Pace (Des rencontres en chair en os au Salon international du livre et de la presse), (Vertigineuses confidences d'un juge de la Wehrmacht), Jean-Noël CuénodViola Nevers (Le Salon du livre et le livre du futur).

    Lire la suite

  • 30 avril: une image vaut mille mots

    Imprimer

    sonmez manif place des nations 30 avril 11.jpgVous vous souvenez sans doute de ces fidèles sur la place Saint-Pierre brandissant des pancartes sur lesquels il était écrit: "Sancto subito". Bien peu devait savoir le latin, que le grand méchant Beer veut bouter hors de l'enseignement obligatoire (ce qui énerve Olivier Baud), mais le monde entier avait compris le message. En ce 1er Mai, l'église catholique tente de se redonner un peu de lustre - à côté de la monarchie britannique, celle de Rome a bien à faire - elle a béatifié Jean-Paul II. Edmée Cuttat dans sa chronique nous en dit deux mots.

    Une image vaut mille mots. Demir Sönmez, militant de la cause des droits humains à Genève, nous en donne une autre preuve sur son blog sous le titre: Un vague de soutien depuis la place des nations aux luttes des peuples pour la liberté ! Reportage photos et vidéos ici.

    Une image vaut mille mots. Le dicton chinois n'a sans doute pas bonne presse au Salon du livre. "Et la littérature, dans tout ça ?" s'interroge Jean-Michel Olivier.

    L'un est célèbre, l'autre l'a été, leur image ne s'est pas refllétée de la même manière dans les médias. Eric Bertinat écrit "Arnold Schlaepfer ou la sagesse du politicien". Jean-Marc Guichard évoque ses cordées passée avec "l'armailli des 8000 qui s'en est allé".

    Je retiens encore pour cette revue des blogs avant l'été - ..., en mai, fais ce qu'il te plaît - cette pensée de Abdu'l-Baha relayée par Danielle Bianchi: "Si les actes remplaçaient les paroles, la détresse du monde serait bientôt transformée en bien-être".

    Lire la suite