- Page 4

  • Urbanisme du futur

    Imprimer

    kazemi urbanisme du futur.jpgChangement d'ère. Imaginées par l'équipe de designer Chimera pour un urbanisme du futur à Londres, les « Mangal City » sont des gratte-ciel en spirale futuristes. Directement inspirés de la mangrove, explique Jean-Pierre Kazemi qui est un écosystème complexe de végétaux ligneux se développant dans les zones marécageuses des régions tropicales.

    La Tribune: journal raciste ou feuille d'avis officielle UDC-MCG? Le socialiste Cyril Mizrahi n'y va pas par quatre chemins. Racisme encore, Gian-Thierry Sparacino dénoncent les partis qui jettent de l'huile sur le feu. Demir Sönmez dénonce  le vrai faux procès intenté au blogueur Haykel Ezzeddine lequel clame son innonce sur planetephotos.

    Lire la suite

  • Feu nourri dans les blogs

    Imprimer

    ezzeddine graffiti usine spt 11.jpgDans les blogs du jour, en vrac, faute de temps: Cyrill Aellen sur GOS, Paolo Girlardi et Edouard Cuendet sur les banques, André Langaney sur la "sociobiologie", Jean-Souhel Gowrié sur la démocratie, Julien Cart sur le vote des Vaudois, Julien Nicolet sur le PLR, et Haykel Ezzeddine sur les graffiti à l'Usine.

    Quant au duel Nidgger-Devaud, il tourne au profit du second si l'on en croit les internautes.

    Lire la suite

  • "Pour la première fois en 37 ans, je vote «blanc»"

    Imprimer

    Nidegger Devaud.jpgTandis que le MCG continue de se faire mousser sur le dos des caisses maladie, ce que rapporte Haykel Ezzeddine, le front pro Nidegger s'effrite à droite. "Pour la première fois en 37 ans, je vote «blanc»" écrit Jean-Marc Guinchard. Philippe Souaille, qui a voté pour Nidegger en assemblée libérale-radicale, hésite désormais après la révélation d'un accord secret et se dit que Genève serait mieux représenté à Berne par un ticket Cramer-Lüscher.

    Pour Didier Bonny, ça a été la goutte d'eau qui a décider de sa démission du PDC. Chapeau commente Pascal Décaillet qui n'est pas d'accord avec ce choix. Que va voter Jacques-Simon Eggly? Le libéral préfère dans sa chronique hebdomadaire se porter au secours des femmes arabes. Et Luc Barthassat? Ceux qui lui ont décerné le Prix Jeunesse Suisse 2011 savent-ils qu'il votera UDC le 18 septembre prochain?

    Connaissez-vous le blog Blogres? Je vous conseille d'aller y jeter un coup d'oeil. Trois ou quatre écrivains genevois s'y succèdent régulièrement. Toujours intéressant. Le billet de rentrée de Pierre Béguin évoque l'écrivain coureur Haruki Murakami. Le libraire François Pulazza nous donne de ses nouvelles. Toujours dans le domaine de la langue, André Duval demande "Mais, qui sont donc les criminels du DIP ?"

    Lire la suite

  • A quoi servent les candidats cois?

    Imprimer

    palais fédéral coupole.pngLes blogs politiques montent en puissance, mais il y a encore des dizaines de candidats silencieux. Je me demande bien à quoi sert un futur parlementaire qui reste coi à l'heure des blogs et des réseaux sociaux. Comment peut-on être sur une liste électorale bouche cousue? Peut-être avez-vous une explication? A vos plumes! Certes on dira que la politique c'est aussi l'art de l'influence en coulisse. N'empêche que la démocratie ne fonctionne bien que si le discours est clair, précis, juste, engagé. Les arabesque bizantines, le pouvoir des mandarins ne siéent pas au temps moderne.

    On peut penser ce qu'on veut de Pierre Kunz, il a le courage de ses opinions et ne ménage pas dans son dernier billet son camarade de parti - l'est-il encore - Guy-Olivier Segond. Un autre blogueur - il y en a plusieurs et c'est tout l'intérêt des blogs - qui n'a pas sa langue dans sa poche, c'est le flic Walter Schlechten.

    Pierre Weiss aussi ne ménage pas ses adversaires. Antoine Vielliard poursuit sa chronique de l'aménagement transfrontalier et constate que Genève n'a construit que 17 logements au 2e trimestre. Incroyable! Le prof André Duval fait sa rentrée. Et les autres, n'ont-il rien à dire? J'ai toujours été étonné du silence des profs. Que vaut une démocratie dans laquelle les intellectuels sont cois. A quoi sont-ils candidats?...

    Lire la suite

  • Le coup de poignard de GOS

    Imprimer

    gos devaud encart.jpgGOS quand il était au pouvoi disait aux journalistes qui le fréquentaient de près et qu'il savait courtiser comme aucun autre magistrat de l'époque: "J'ai deux ans pour faire ma politique et deux ans pour récupérer le parti radical". Radical libre, il l'est depuis toujours et le démontre à l'occasion d'une élection partielle à la Cour des comptes. On saura le 18 septembre et le 23 octobre si l'accord de la droite avec son extrême nationaliste est ou non un marché de dupe. Pascal Décaillet ne l'est pas. Le producteur de Genève à chaud en rajoute une couche et signe un second "billet sur le vif" intitulé "De qui Guy-Olivier est-il le second?".

    Hier était encore une bonne journée pour les blogs. L'été passé, l'audience retrouve ses hautes eaux du printemps. Merci chers et fidèles lecteurs. Un petit rappel. Les commentaires peuvent être un exutoires de quelques rancoeurs, mais les rumeurs, les insultes et autres incivilités ne sont pas tolérables. Amis blogueurs, faites le ménage. Apprenez à mieux gérer des commentaires ici, et .

    Lire la suite