- Page 2

  • Comment gérer les commentaires?

    Imprimer

    mieux bloguer.jpgPetite piqûre de rappel en ce temps de vaccination contre la grippe...

    Vous pouvez consulter tous les commentaires en cliquant sur l'onglet NOTES, puis sur "Tous les commentaires". En cliquant sur "Modifier", vous pouvez récupérer l'adresse e-mail du commentateur.

    Pour modifier la gestion des commentaires, cliquez sur NOTES, puis sur Propriétés.

    L'option "Toujours" signifie que vous êtes en modération a priori, qu'îl vous faut donc valider les commentaires pour qu'ils soient publiés (il suffit d'un clic sur le lien Publier ce commentaire dans l'email qui vous alerte de l'arrivée d'un nouveau commentaire pour le faire).

    L'option "Jamais, signifie que vous êtes en modération a posteriori. Dans ce cas, les commentaires sont publiés tout de suite. A vous de les refuser, cas échéant, d'un clic aussi, depuis lre courriel d'alerte.

    Lire la suite

  • PLR: échec en trois actes

    Imprimer

    Barth_pt.jpgThomas Barth livre son analyse de l'échec du PLR. En trois actes. Un texte court mais dense. Adrien Faure fait de même pour la gauche qui reste toujours et encore minoritaire à Berne. Et David Rochat se convainc que les Verts rouges - ils ne le sont pas tous ais le sont forcément davantage que les Verts'lib - ont plus que jamais leur raison d'être.

    Ironie de l'histoire, le PLR doit chercher son échec dans sa fusion. En politique, un et un ne font pas deux. Tout le monde le savait. Surtout lorsque le système proportionnel est de mise, lui qui réserve des sièges aux minorités et tempère la vague des indignés de tout bord. C'est ce qu'oublie aussi le jeune socialiste. Il n'y a pas de majorité en Suisse. Depuis cinquante, il y a un régime de concordance. Plus ou moins concordant certes, mais la grande coalition gouvernementale dans sa composition actuelle ne va sans doute pas changer le 12 décembre.

    Un mot encore pour tirer un coup de chapeau à deux hommes de plume enflammée: mes confrères Jean-Noël Cuénod et Pascal Décaillet. L'un s'en prend à Novartis, l'autre chante les mérites d'un socialiste.

    Lire la suite

  • Le brame du vert

    Imprimer

    deslarzes béatrice.pngBéatrice Deslarzes a boudé Uni Mail dimanche pour pister le cerf en son Valais natal et y entendre le brame du mâle en rut. Mais le cerf s'est tu. La faute aux cabanes de chasseurs bâties en bordure de la réserve et aux chasseurs qui tuent. Notre blogueuse, qui se désole que les vertus des verts n'aient pas convaincu davantage les Suisses, mais se réjouit que tous les Suisses ne votent pas UDC, estime qu'en bramant davantage leurs vertus, les Verts seront mieux entendu.

    Pour le reste, Pascal Décaillet nous parle des loups, Haykel Ezzeddine informe que le parti islamiste Ennahdha a capté 355 des voix des Tunisiens suisses. Et Demir Sönmez lance un appel pour Van et sa population sinistrée.

    Lire la suite

  • Verts'lib, Verts rouges: même combat?

    Imprimer

    sönmez trois photos d'uni mail.jpg"Le principal enseignement de ce scrutin fédéral, écrit Charly Schwarz, est que les Verts ont, définitivement, perdu le monopole de l'écologie en Suisse (13 sièges Verts, 12 sièges Vert'libéraux)." Reste  savoir quels combats les Verts vont mener de conserve? Le libéral canal historique Jacques-Simon Eggly rêve toujours des combats d'une Bauer Lagier.

    "Elections fédérales, J+1 : Bon, ben maintenant, on fait quoi ?", remarque le rarement content socialiste canal historique Pascal Holenweg.

    Un qui est content de lui, même s'il n'est pas élu, c'est Jean Batou qui se révèle un bon pronostiqueur. Il avait presque prédit son échec. Au fait, Ensembe social et Ensemble écolo, c'est miscible dans le Vert? Pourquoi cet échec? Pourquoi les classes populaires boudent-elles les urnes?

    Lire la suite

  • Bureau des assassinats et autres coups de sang.

    Imprimer

    Béguin pierre carré.jpgça sent la veille des vacances et le vendredi. Jour faste pour les blogs. Impossible de les citer tous. Un coup de chapeau à Pierre Béguin. Auteur de trois romans et d'un récit, le voici, nous signale Alain Bagnoud, qui réunit ses chroniques, parues dans Blogres entre 2008 et 2010, sous un beau titre en partie emprunté à Jack London: Bureau des assassinats et autres coups de sang.

    La Constituante refait parler d'elle. La droite veut réformer la fiscalité communale pour rétablir un peu plus d'égalité. La gauche s'oppose en bloc car la ville y perdrait quelques plumes. Cyril Mizrahi et Pierre Kunz croisent le fer.

    Walter Schlechten revient longuement sur le soutien de Ruth Dreifuss à la dépénalisation de la consommation de drogue

    Et nos blogueurs photographes toujours très actifs donnent à voir le déroulement de l'élection de la Constituante tunisienne à Genève (Haykel Ezzeddine) et la joie de  quelques Libyens sur la place Neuve (Demir Sönmez).

    Lire la suite