- Page 4

  • Jean-Marc Guinchard "Les assurés paient toujours trop"

    Imprimer

    Selon le no 9 de Bon à Savoir, la comparaison des réserves de onze assureurs maladie sont édifiants: ces onze caisses, parmi les plus grandes, dépassent toutes les 10% de réserve que la loi fédérale sur l'assurance maladie leur impose. La plus modeste, la CPT, affiche un taux de 11, 4%, ce qui représente plus de 130 millions. La plus vorace, Concordia, affiche un taux de 23,2%, soit plus de 350 millions. Le Groupe Mutuel, leader en Suisse romande, affiche quant à lui un taux de 15,5%, soit près de 500 millions. On s'en souvient, après de durs combats menés notamment par Pierre-Yves Maillard et Pierre-François Unger, la Confédération avait enfin accepté de considérer, chiffres à l'appui, que les assurés de Vaud, Genève et Zürich avaient payé 500 millions de primes en trop entre 1996 et 2011. Pour l'ensemble des assurés en Suisse, ce montant atteint plus de 2 milliards de francs. (…)  Sans surveillance, sans pilotage, avec des "diktat" posés en toute impunité par certains assureurs, les partisans d'une caisse unique voient leurs rangs grossir... Et c'est tant mieux! http://guinchard.blog.tdg.ch/archive/2012/09/09/les-assures-paient-toujours-trop.html

    Lire la suite

  • Jean-Michel Olivier: La Suisse romande aussi, et c’est une nouveauté, vibre au rythme des nouvelles parutions.

    Imprimer

    olivier jean michel guiraud.jpgHeureux pays, décidément, que la Suisse romande ! Je ne parle pas ici de ses vins, qui chaque année s’améliorent, au point de rivaliser avec les grands crus français ou italiens. Non. Je parle ici de la cuvée littéraire 2012. Abondante. Diverse. Profonde. Gouleyante…Il n’y a pas que la France, désormais, pour connaître une rentrée littéraire. Ses coups de cœur et de sang. Ses découvertes. Ses controverses passionnées. La Suisse romande aussi, et c’est une nouveauté, vibre au rythme des nouvelles parutions. Comme si, enfin, dans ce pays, la littérature devenait un objet de passion, d’échanges et de débats. Après des années de somnolence. Que s’est-il donc passé ?  En Suisse, pas de Prix, pas de rentrée littéraire, pas d’empoignade ? Et bien, non, même en Suisse, les choses changent… Depuis deux ans, une manifestation marque véritablement le début des festivités littéraires. Cela s’appelle Le Livre sur les Quais. On doit cette initiative à la Municipalité de Morges et à la géniale libraire Sylviane Friederich qui n’a pas ménagé son énergie pour mettre sur pied une sorte de salon littéraire qui n’est ni un salon, ni une foire. Mais un lieu de rencontre et d’échange entre auteurs et lecteurs… http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/09/05/le-livre-sur-les-quais-a-morges.html

    Lire la suite

  • Sylvia Leuenberger: développement durable et horaire des magasins

    Imprimer

    Leuenberger sylvia 2012.jpg« Il y a de la contradiction en toute » chose disait Mao Tse Toung et aussi Claude Monnier hier dans la Tribune… Et il y en aussi dans les déclarations du Conseil Fédéral qui dit œuvrer pour un développement durable mais qui propose d’allonger les heures d’ouverture des magasins. Mais forcément ces quelques heures en plus auront un coût énergétique énorme avec une augmentation du CO2 (lumière, machine à refroidissement, chauffage, transport de marchandises et circulation des clients pour ces milliers de m2 de locaux utilisés plus longtemps). Et cette augmentation d’énergie il faudra bien la couvrir (plus de barrages ? –avec destruction de rivières, plus de centrales nucléaires ? -avec les problèmes qu’on connaît) et au final quel gain ?  http://sleuenberger.blog.tdg.ch/archive/2012/09/04/developpement-durable-et-horaire-des-magasins.html

     

    Lire la suite

  • Christina Meissner: Confiné à la tour Baudet

    Imprimer

    meissner by fortunati.jpg(…) Après avoir reçu pour mission de s’occuper des éléphants en 2010, répondu en 2011 qu’ils s’en occuperaient en 2012, les Conseillers d’Etat ont sans doute oublié leur promesse de réinstaurer le défilé, petit déjeuner et salut des autorités par les éléphants du cirque Knie.  A ma lettre de relance du mois de juillet, réponse m’a enfin été donnée fin août. Il n’y aura plus ni défilé, ni déjeuner, ni salut des autorités par les éléphants du cirque Knie.  Les enfants ne sont pas perdants car dès 2013, ils pourront retrouver les éléphants au cirque en toute sécurité et toute une matinée au moins. J’en suis ravie et je ne doute pas qu’ils en profiteront abondamment. Mais j’ai un pincement de cœur pour le Conseil d’Etat,  dont c’était l’unique sortie in corpore  à la rencontre des éléphants, des enfants et des parents bref de toute la population. Le voilà lui aussi confiné à la tour Baudet... Ce n'est pas plus mal sans doute car si pour une histoire d'éléphants il faut 3 ans pour concrétiser... http://leblogdezebulon.blog.tdg.ch/archive/2012/09/03/les-elephants-au-fil-du-temps.html

     

    Lire la suite