- Page 4

  • Adrien Faure: Qu'est-ce que la pauvreté ? La réponse d'Amartya Sen

    Imprimer

    Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

     

    Adrien Faure: Qu'est-ce que la pauvreté ? La réponse d'Amartya Sen Amartya Sen rejette une définition trop fine de la pauvreté qui se baserait uniquement sur le revenu et/ou la richesse, sans toutefois nier que ces éléments sont des composants nécessaires de toute définition de la pauvreté. De manière générale, il définit la pauvreté comme une privation de capacités élémentaires, ou capabilités[1]. Il ne nie pas qu’un faible revenu soit un élément important à retenir pour définir le phénomène de la pauvreté, mais met en exergue l’importance d’une définition plurifactorielle. Il pointe l’existence de distinctions entre les situations de pauvreté, découlant de facteurs comme l’âge, le sexe, le rôle social, la situation géographique ou encore l’environnement épidémiologique. Ces différences entre situations de pauvreté se traduisent par des besoins spécifiques de la part des personnes concernées pour faire face à chacune d’entre elles et entrent dans la définition de ce qu’est la pauvreté. De ce fait, la pauvreté est donc pour lui contextuelle et localisée au sein d’un ensemble de caractéristiques diverses, comprenant les privations « de nourriture, de logement, de vêtements, de soins médicaux, d’éducation, de participation à la société, de possibilités de communiquer avec les autres » et d’accès à un emploi rémunéré. (...)

    Lire la suite

  • Claude Bonard: 15 septembre 1787, naissance de Guillaume Henri Dufour à Constance. Pourquoi ?

    Imprimer

    statue dufour.jpgClaude Bonard: 15 septembre 1787, naissance de Guillaume Henri Dufour à Constance. Pourquoi ? 15 septembre 1787, naissance de Guillaume Henri Dufour à Constance. Pourquoi à Constance ? Remontons ensemble le fil de l'histoire : En 1782, les armées de Berne, du roi de France et du roi de Sardaigne interviennent militairement et rétablissent l’ordre à Genève à la suite du soulèvement des Natifs et des Représentants. La population genevoise se divise alors en plusieurs classes : les Citoyens et les Bourgeois, détenteurs des droits politiques et de tous les droits civils, les Habitants et les Natifs, qui représentent 64 % de la population en 1781 et qui n’ont aucun droit politique et sont privés de certains droits civils. Habitants et Natifs aspirent donc à une facilité d’accès à la bourgeoisie et souhaitent pouvoir exercer certains métiers qui leur sont interdits. Suite au soulèvement, de nombreux membres de la fraction conservatrice des autorités, connus sous le nom « d’Ultra-Négatifs » sont arrêtés et détenus en tant qu’otages. Un nouveau Conseil général est réuni, qui élit de nouveaux membres des Conseils, lesquels ne sont pas reconnus par les cantons suisses effrayés par cette poussée révolutionnaire. Berne et Zurich rompent leurs relations diplomatiques avec Genève. (...)

    Lire la suite

  • Pascal Décaillet: Genève : un Conseil d'Etat de gauche

    Imprimer

    photo officielle conseil d'etat.jpgPascal Décaillet: Genève : un Conseil d'Etat de gauche Le Conseil d'Etat genevois est maintenant, de facto, un gouvernement de gauche. Avec la composition suivante : - 3 magistrats de gauche, qui ont bien raison de faire une politique de gauche, puisqu'ils sont de gauche, loyaux à la gauche. - En appui à ces trois, un conseiller d'Etat PDC, totalement rallié à la politique de gauche en matière de mobilité. Et aussi, semble-t-il, en matière fiscale. - 2 magistrats PLR, dont l'un se trouve très affaibli dans sa marge de manœuvre politique. - 1 magistrat arbitre. Habile, véloce dans son esprit, mais d'une lisibilité politique ne dépassant pas les frontières du pragmatisme. Faites vos calculs. Avec le ralliement du PDC, la gauche est gagnante dans tous les cas. Soit à 4 contre 3. Soit, en fonction des humeurs de l'arbitre, à 5 contre 2. C'est rafraîchissant. C'est inédit. C'est volatile. Mais ça n'est en rien conforme à ce que le peuple genevois a voulu.

    Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

    Lire la suite

  • Marie Barbey-Chappuis : A quand des journées du ”Matrimoine” à Genève ?

    Imprimer

    1904-barbey-portrait-284-Modifier.jpgVoici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

     

    Marie Barbey-Chappuis : A quand des journées du ”Matrimoine” à Genève ? (...) Que diriez-vous d'organiser aussi des journées du Matrimoine à Genève, comme je l'ai récemment proposé au Conseil Municipal de la Ville de Genève ? Au premier abord, ce terme de "matrimoine" peut surprendre, et pourrait même faire sourire. C'est compréhensible et c'était un peu le but, à vrai dire! :-) On l'oublie souvent mais le mot "patrimoine" signifie étymologiquement "l'héritage des pères". Il a progressivement supplanté le terme "matrimoine" ("l'héritage des mères") qui existe pourtant depuis le Moyen Age mais dont l'utilisation a aujourd'hui presque disparu de la langue française. L’égalité entre femmes et hommes nécessite une valorisation de l’héritage des femmes. Matrimoine et Patrimoine doivent constituer ensemble notre héritage culturel commun. (...)

    Lire la suite

  • André Thomann: J’ai chez moi un immigré de Roumanie

    Imprimer

    benjamin biolay.jpgAndré Thomann: J’ai chez moi un immigré de Roumanie J’ai chez moi un immigré de Roumanie avec sa mère. Il a dix-sept ans, il y a deux ans, il ne parlait pas un mot de français et il va dans deux ans passer sa matu avec déjà des bonnes notes partout. J’ai avec lui des conversations d’adultes. Pour lui faire connaître encore mieux la culture française, je lui propose une nouvelle incursion dans la chanson française, la bonne et la moins bonne. J’ai une autre raison. Premier exemple, je lui passe Gréco, ‘si tu t’imagines, fillette,fillette...’ avec en prime une photo de la belle Juliette. Très belle chanson, s’exclame-t-il. Par contraste, je lui passe du Benjamin Borborygme Biolay. J’ai dit chanson moins bonne, j’aurais pu dire chanson nulle. Ce qui m’est confirmé par mon jeune ami : je ne comprends pas un mot. (Et moi qui croyais que j’étais dur de la feuille !). BBB est annoncé comme le surdoué de la chanson. (...)

     

    Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

    Lire la suite