- Page 5

  • Alexandre de Senarclens: La Suisse et l’Union européenne, une communauté de destin

    Imprimer

    suisse drapeau sur carte europe.jpgVoici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

     

    Alexandre de Senarclens: La Suisse et l’Union européenne, une communauté de destin Plus que jamais, dans un monde globalisé, l’Europe doit compter. Et, avec elle, la Suisse. Si l’Europe s’affaiblit, la Suisse s’affaiblira. Pour que notre continent compte au XXIe siècle, nous avons besoin d’une Union européenne forte. L’Europe, c’est nous. La Suisse doit donc pérenniser ses relations avec l’UE bâties sur les Accords bilatéraux. Nos intérêts économiques sont totalement imbriqués dans l’Europe. (...) Les Accords bilatéraux des années 2000 doivent aujourd’hui être adaptés pour permettre d’appliquer de manière plus homogène et efficace les accords existants et futurs. L’Accord-cadre, tel qu’il a longuement été négocié par nos diplomates, est globalement un bon texte qui doit être signé par le Conseil fédéral pour être débattu aux Chambres fédérales et devant la population. Il nous offre la possibilité de pérenniser la voie bilatérale, accord sur mesure pour la Suisse qui ne veut pas d’intégration dans l’UE. (...)

    Lire la suite

  • Rémi Mogenet: La France coloniale en Amazonie

    Imprimer

    guarani mogenet.jpgRémi Mogenet: La France coloniale en Amazonie Certains ont pointé du doigt les contradictions du gouvernement français qui accuse le gouvernement brésilien de promouvoir la déforestation en Amazonie, et qui, dans le même temps, accorde des permis d'exploitation minière dans la forêt amazonienne de Guyane. Mais il y a plus. La forêt amazonienne est aussi le lieu où vivent les Améridiens, lesquels y puisent les éléments de leur sagesse ancestrale, en matière d'herbes médicinales. Or, le système de santé français, prétendant décréter ce qui est valable ou pas à la place des citoyens libres, refuse de rembourser les médecines alternatives en général, parmi lesquelles se trouve justement la médecine traditionnelle des Indiens guyanais. (...) Le régionalisme est aussi dans la défense des choix locaux en matière de médecine, et l'Académie de Médecine de Paris n'a pas vocation à gouverner l'art médical de Guyane – c'est l'essence du colonialisme, et de l'aveuglement du rationalisme parisien. Le régionalisme ici encore garantit la liberté de choix des individus, et il n'importe pas de savoir si ceux-ci sont influencés par leur milieu spontané, leur ethnie, ou je ne sais quoi. Cela ne regarde absolument pas le gouvernement, si les individus réellement sont libres.

    Lire la suite

  • Arnaud Cerutti: Hirscher, Federer, Nadal: le début de la fin

    Imprimer

    hirscher reuters.jpgArnaud Cerutti: Hirscher, Federer, Nadal: le début de la fin Marcel Hirscher a donc choisi de se retirer du sport de (très) haut niveau. A 30 ans seulement, mais après avoir tout gagné, tant gagné et avoir, très franchement, fait rêver la grande majorité des amoureux de sport. On aurait envie de lui dire «merci, champion», de saluer son parcours, son humilité, et de souligner tout ce qu’il a apporté à son sport, au sport. On le fera bien sûr, mais ce qui nous turlupine aujourd’hui, c’est de devoir accepter qu’avec ce retrait surgit inévitablement l’idée que s’enclenche concrètement le début... de la fin d’une époque, celle des géants. (...) Qui donc va dorénavant lui emboîter le pas, le suivre à l’EMS des grands palmarès, pour petit à petit anéantir nos rêveries de passionnés, d’esthètes des beaux gestes, qui se retrouveront privés d’émotions face à la nouvelle génération? L’âge, on le voit avec le skieur d’Annaberg, 30 piges seulement, n’est pas forcément le premier critère, mais imaginer que Roger Federer (38 ans) puisse être le prochain à dire stop a de quoi faire frissonner. Rien. Non, plus rien ne sera jamais comme avant, en tennis, et peut-être même en dehors des courts, une fois que le Bâlois aura rangé sa raquette au clou. Disparaîtra(it) avec lui plus qu’une légende, un mythe. (...)

    Lire la suite

  • Jean-Noël Cuénod: L’islamophobie… idéologie ou diagnostic ?

    Imprimer

    cuenod.jpgJean-Noël Cuénod: L’islamophobie… idéologie ou diagnostic ? En préambule, il n’est pas inutile de rappeler ce que cet expert en laïcité a vraiment déclaré lors de l’Université d’été de la France Insoumise : «Le racisme antimusulman est un délit. La critique de l’Islam, la critique du catholicisme, la critique de l’humanisme athée n’en est pas un. On a le droit d’être athéophobe, comme on le droit d’être islamophobe, comme on a le droit d’être cathophobe».Pourtant proche du mouvement fondé par Jean-Luc Mélenchon, Peña-Ruiz a été trahi par des participants à cette réunion qui ont réduit son propos en twittant cette formule à l’emporte-pièces : « On a le droit d’être islamophobe », en taisant le contexte général de la phrase et en sous-entendant ainsi le caractère cryptoraciste de l’intervention. Or, en lisant l’intégralité du passage, on ne saurait soutenir une telle interprétation. Mais dans l’hystérie actuelle, les nuances, même clairement spécifiées, se perdent dans le bruit de fond médiatique. Il faut aussi tenir compte de la mauvaise foi d’une partie de l’extrême-gauche actuelle qui, voulant flatter l’électorat musulman, s’attaque à la laïcité en France mais aussi en Suisse et dans d’autres pays d’Europe. (...)

    Lire la suite

  • Bernard Comoli: Les Yanomami ont élaboré un plan de gestion territorial

    Imprimer

    Bernard Comoli: Les Yanomami ont élaboré un plan de gestion territorial Ils y ont travaillé pendant quatre ans ! Les Yanomami et Ye’kwana des différentes régions de la Terre Indigène Yanomami – TI-Y, regroupés au sein de sept associations, ont rédigé collectivement un Plan de Gestion Territorial et Environnemental – PGTA. Ils ont pu compter sur la collaboration de plusieurs administrations publiques et d’organisations indigénistes, dont le Service et Coopération avec le peuple Yanomami – SECOYA. Le partenaire de AYA et du Mouvement pour la Coopération Internationale – MCI /Genève. Ils ont reçu l’appui financier de plusieurs entités. Ce document a été remis dès la mi-juillet à diverses administrations gouvernementales, judiciaires et autres. Pour en faciliter la diffusion, il a été rédigé dans trois des neuf langues autochtones en usage dans la TI-Y : yanomami, yanomae, ye’kwana et, chaque fois, en portugais. (...)

    Lire la suite